Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Colette Saint Maxen nous a quittés

image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès de Mme Colette Saint Maxen, survenu à l’EHPAD de Gérardmer où elle résidait depuis 2008.

coletteAînée d’une fratrie de 4 enfants, Colette Bonne est née à Gérardmer le 6 novembre 1922. Après sa scolarité à l’école du Costet Beillard, elle a suivi les courts complémentaires à Gérardmer avant d’épouser Maurice Brultey, instituteur de profession qu’elle aura la tristesse de perdre en 1944. De leur union est née Mireille, épouse Rémy, domiciliée à Gérardmer.

Colette débute alors sa carrière professionnelle au Ministère de l’Urbanisme et de la Reconstruction (MRU) de la Perle des Vosges, alors situé dans le syndicat d’initiative de l’époque puis dans les baraques qui étaient situées en lieu et place de l’actuel du casino local. En 1958, elle épouse en deuxièmes noces Didier Saint Maxen, décédé en 2009, et poursuit sa carrière à Saint Dié puis Besançon jusqu’à l’âge de la retraite. Le couple s’installera à Gérardmer en 2008.

Colette Saint Maxen était l’heureuse grand-mère de 4 petits-enfants, et son cercle familiale s’était agrandi avec l’arrivée de 13 arrière-petits-enfants et même 2 arrière-arrière-petits-enfants avec lesquels elle était très liée. Femme coquette et discrète, elle était en effet particulièrement bienveillante avec sa famille et ses proches. Elle s’est éteinte à l’âge de 96 ans. Ses obsèques seront célébrées dans l’intimité familiale.

Nos sincères condoléances.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.