Search
mardi 20 nov 2018
  • :
  • :

Comité contre le Racisme : bientôt 30 ans ! La lutte contre les discriminations continue

image_pdfimage_print
Florence Riqueur et Lydie Guillemain en compagnie d'Alex et Fatimatou qui viennent rajeunir les rangs de l'association.

Florence Riqueur et Lydie Guillemain en compagnie d’Alex et Fatimatou qui viennent rajeunir les rangs de l’association.

L’assemblée générale du Comité contre le Racisme de Gérardmer s’est déroulée samedi 18 février au 1000 Club e, présence de l’adjointe au maire Laurence Goujard.

L’occasion pour la présidente Florence Riqueur de rappeler que la traditionnelle Fête de la Solidarité du 1er mai reste la manifestation « phare » du comité qui met un point d’honneur à démontrer que la rencontre, l’échange et le partage sont des remparts contre le racisme. En 2017, cette fête fut encore une journée réussie qui s’est déroulée dans la bonne humeur et la fraternité. Ainsi, l’association tient à remercier la municipalité pour les locaux et son aide logistique, l’association des femmes africaines pour le délicieux repas, madame Vachetta pour la qualité du débat et tous les participants pour leur fidélité et leur soutien. Cette année encore, cette fête sera l’un des événements incontournable du printemps, et ce d’autant plus que l’vévénement sera l’occasion de célébrer les 30 ans de l’association.

Le Comité contre le Racisme de Gérardmer est toujours aussi investi auprès des migrants. La plupart de ses membres sont fondateurs du collectif d’aide aux sans-papiers des Vosges dans les années 90. Depuis peu, une structure départementale Asil’accueil 88 a vu le jour. Le Comité en fait bien évidemment partie et certains membres du bureau étaient à Epinal samedi matin pour participer à une réunion départementale afin de préparer les Etats Généraux des Migrations qui aura lieu à Paris en avril. « En effet, une véritable action militante et citoyenne est indispensable. Le nouveau projet de loi sur l’immigration et le droit d’asile ne doit pas renforcer plus encore la déshumanisation des conditions d’accueil et le renforcement d’une Europe forteresse » précise florence Riqueur.

Et d’ajouter : « Dans notre département, en ce moment, des familles de migrants sont convoquées en préfecture, avec les enfants, quelque soit leur âge, pour un entretien aux objectifs peu clairs. Les bénévoles du monde associatif et les militants, qui accompagnent ces familles dans le désarroi et l’anxiété se voient refuser très fermement l’accès à la salle d’audience par le responsable du service des étrangers sans qu’aucune explication ne leur soit donnée. Nous dénonçons de telles pratiques qui traduisent un manque évident d’humanité, une volonté manifeste d’intimider les migrants et du mépris pour les associations qui essaient de leur apporter réconfort et soutien au jour le jour. »

Localement, la rencontre hebdomadaire avec les familles de migrants (entre atelier et couarôge…) qui se déroule tous les mercredis à la maison blanche du Bergon mise à disposition par la municipalité de Gérardmer est un réel lieu d’échanges. Ces échanges en conversation française, les jeux de société, les visites et autres ont permis de créer des liens entre tous les participants, migrants et/ou Gêromois et les rires et la bonne humeur sont toujours au rendez-vous.

Enfin, notons que depuis quelques années déjà, le Comité lance régulièrement un appel pour que de nouveaux membres le rejoignent. Cette année, ce sera chose faite avec Alex et Fatimatou, deux lycéens de Gérardmer qui vont ainsi rajeunir un peu les rangs de l’association. Le mot  de la fin à Florence Riqueur : « Dans ce monde d’individualisme, de matérialisme, de méfiance, le Comité contre le Racisme de Gérardmer restera une association militante, vigilante et néanmoins festive où la richesse des rencontres et des échanges est de rigueur et où, ensemble, nous continuerons de lutter pour toutes et tous. Et surtout, pour nous, la solidarité ne sera jamais un délit, et restera une fête ! Alors, pour, qu’à Gérardmer, le 1er mai reste la journée de la Fête de la Solidarité »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.