Search
mercredi 17 oct 2018
  • :
  • :

Festival de Gérardmer : la musique également à l’honneur Deux concerts gratuits au Grattoir

image_pdfimage_print

le grattoirDurant le festival du film fantastique, la musique est également à l’honneur à Gérardmer. Le bar « Le Grattoir », qui organise des concerts depuis 2006, programme Dirty work of soul brothers (rock psychélectrique garage) le vendredi et Kera (metal progressif) le lendemain.

pascal mumulIl salue en éternuant, atchoum ! Pascal Muller, l’un des trois patrons du Grattoir (avec Sophie Fabrizi en cuisine et Helena Fulin au service), se prépare un grog avant d’entamer l’entretien. Depuis qu’il a repris cet ancien hôtel-restaurant il y a douze ans, le Mosellan invite des groupes une fois par week-end. Pendant Fantastic’Arts, il double la cadence. « Avec deux concerts le week-end, j’ai envie d’animer le festival. Cela me permet d’accueillir une clientèle un peu différente. Les années précédentes, j’ai même présenté des expositions. J’aime l’ambiance que crée le festival dans la ville. » Ici, les concerts sont gratuits et débutent à « 21h63 », précise Pascal Muller qui a notamment reçu Jack Broadbent, I Me Mine, Bireli Lagrene, Olivier Mellano, Laetitia Sherif ou Heymoonshaker pour ne citer que quelques-uns des 800 artistes programmés depuis l’ouverture du lieu.

Passionné de musique, Pascal Muller apprécie également le Septième art. « J’ai été projectionniste de cinéma pendant huit ans à la MCL, dont quatre pour le compte de Fantastic’Arts. Aujourd’hui, je n’ai malheureusement pas le temps de voir de film durant le festival. » Le Grattoir, qui a accueilli les fondateurs de la Fête des Jonquilles en 1935 du temps où le lieu s’appelait « La perle des Vosges », est un haut lieu de cinéma. Ce mardi, l’équipe de tournage de « Zone blanche », la série diffusée sur France 2 l’an passé, a effectué un repérage pour visiter les chambres de l’ancien hôtel. « Ils ont déjà tourné quelques scènes l’an dernier. Ils reviendront en avril pour la deuxième saison de la série. » Un clip a également été réalisé à l’étage pour le groupe Miracétii. Au fait, pourquoi ce nom de « Grattoir » ? « Grattoir pour les voitures en hiver et gratte pour les guitares. » Atchoum !

Le Grattoir – 11 boulevard Kelsch – Gérardmer

Crédit photo : Bernardino

Sophie & Héléna

Sophie & Héléna




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.