Search
vendredi 20 avr 2018
  • :
  • :

Les pêcheurs gérômois toujours sur la brèche Les travaux se poursuivent pour l'AAPPMA de la Vallée des Lacs

image_pdfimage_print

P1100704Entre les permis réservés aux majeurs, aux mineurs, au moins de 12 ans,  les journaliers  et autres hebdomadaires, on assiste progressivement à une érosion des percheurs dans la vallée des lacs. C’est le constat mené par les responsables de l’AAPPMA qui tenait ce dimanche leur assemblée générale en mairie. Heureusement, les permis « touristes » permettent de tenir à flot les finances de la section locale pour des recettes de 51 320 € stipulées par le trésorier Bernard Mougin qui révèle une compte de résultat positif  de presque 6000 €.

Mais la vie continue pour les passionnés avec notamment l’activité de l’écloserie sur fond de 4 jours de pêche électrique consacrés à la capture de géniteur suivie de 6 séances de « pressage » qui ont permis de récolter 16 500 œufs.

La truite du lac est également une préoccupation pour les pêcheurs locaux  » nous poursuivons notre stratégie de repeuplement  » confesse le président Philippe Muller dans son rapport moral  » cette espèce emblématique, car cette stratégie semble porter ses fruits. De très beaux sujets ont ainsi été capturés 5,5kg pour 86 cm. Je tiens  à noter que de très beaux corégones ont également été capturés par le biais d’une pêche au filet menée par l’Agence Française de la biodiversité »

Protection et restauration du milieu aquatique :

Sujet de préoccupation s’il en est, les pécheurs s’appliquent à la protection de leur environnement notamment des  frayères, des zones de croissance, des secteurs consacrés aux géniteurs et au repeuplement. Les travaux s’articulent autour de la rigole de la Vologne à Xonrupt, au programme de restauration de la Jamagne et de la Vologne, mais aussi au ruisseau de  Forgotte et ce, en collaboration avec les chantiers jeunesse et culture pour des plantations  le long de la frayère du Larron.

Mais le grand projet en cours concerne la restauration expérimentale de la végétation littorale du lac de Gérardmer en collaboration notamment avec la commune et le Bassin Rhin-Meuse. L’objectif étant de lutter contre la houle érodant les berges du plan d’eau à hauteur du quai du Locle et dans  l’anse de kattendicke. Sans oublier la restauration continue du ruisseau de Forgotte.

Bref, ainsi se poursuit au jour le jour les activités de l’AAPPMA avec également un gros morceau concernant l’alevinage. En 2017 1650 kg de truites arc en ciel ont été réintroduits, comme 400 kg de tanches et 5 000 truitelles pour une dépense totale de 10 500 €

P1100706




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *