Search
vendredi 16 nov 2018
  • :
  • :

En avril, 2 spectacles au programme de la Saison Culturelle Danse, dessin & marionnettes

image_pdfimage_print

Dans le cadre de la Saison Culturelle de la Ville de Gérardmer, pas un mais deux spectacles à découvrir au mois d’avril à la MCL… 

Samedi 7 avril à 20h30, une improvisation dansée et dessinée « Un instant, des mots » proposée par la Ludothèque dans le cadre de la 5ème édition de Mix’ture, le mois de la poésie.

P1030583La liberté est une notion étrange, il n’existe personne qui ne la comprenne et personne qui ne puisse l’expliquer dans son sens complet. Et si la liberté est une notion que le rêve humain alimente, les
mots de Philippe Delerm nous ont guidés vers cette humanité. Ce rêve change au gré des hommes et des femmes sans lesquels « liberté » n’a pas de sens. Portés par le rythme et le sens de chansons variées et des mots empruntés à Delerm, Cécile Pilon (danseuse contemporaine) et Thomas Bernardy (portraitiste) composeront ce spectacle.

Une improvisation dansée et dessinée guidée par un protocole mais influencé par les visages.

Le public est partie prenante de la pièce car à travers ces mots suspendus à des fils à linge et distribués aux unes et aux autres, la danse et le dessin font naître la rencontre. Thomas croque les visages, Cécile les donne et les danse. Pendant un instant, ces mots sont vivants grâce à vous, tout le monde le sait mais ne le dîtes à personne

Vendredi 20 avril à 20h30, marionnettes et karaoké feront bon ménage pour « Polichinelle et Orphée aux enfers ».
gingembreQuand l’Académie Royale de Musique, soucieuse de conserver ses privilèges et son public, empêcha les acteurs forains de chanter, que firent-ils ? Ils firent chanter le public, pardi !
C’est donc d’une contrainte initiale qu’est née une merveilleuse invention, la comédie à écriteaux, à laquelle Faenza a désiré redonner vie en l’adaptant au public d’aujourd’hui et en pensant aux enfants, en particulier.
Puisque les grands esprits se rencontrent, Polichinelle et Orphée devaient se rencontrer !
C’est en tous cas ainsi que Polichinelle voit les choses lui qui, du haut de ses vingt centimètres de toile et
de bois, se considère comme l’égal des plus grands et ne cède ni devant les conventions des hommes ni
devant les injonctions des Dieux. Mais, comment raconter ce grandiose face-à-face alors que, suite aux restrictions budgétaires de notre monde en crise, la majeure partie de la troupe de Polichinelle s’est
évanouie dans la nature ? Avec l’aide du public, pardi ! Là où les choeurs font défaut, les spectateurs
viendront à la rescousse, comme ils le faisaient à la Foire, au temps des comédies à écriteaux, ancêtres
de nos karaokés.
Et c’est ainsi que l’on suivra les aventures rocambolesques de Polichinelle, amoureux de la belle
Eurydice et prêt à la suivre jusqu’en enfer sur les traces d’Orphée, son rival.
« Polichinelle et Orphée aux Enfers est un spectacle qui conjugue avec légèreté et plaisir la découverte d’un répertoire enchanteur trop peu connu et un hommage immémorial à la pétulance ainsi qu’à la rouerie des marionnettes à gaine. »
Tarifs : 10 € – tarif plein
9 € – tarif plein abonné
8 € – adh. MCL – adh. Joa Casino – Pass’Vacances – Élèves de l’École de Musique de Gérardmer
7 € – tarif abonné adhérent
6 € – tarif moins de 16 ans.
Informations et réservations auprès de la MCL.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.