Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

La clinique privée « La Voie Verte » ouvrira dans 1 an "je n'ai touché et je ne toucherai aucune aide ni subvention" dixit le créateur le docteur Belkhir Chahbi

image_pdfimage_print
P1110096

Le docteur Belkhir Chahbi présente son projet

La vie est ainsi faite qu’il faut parfois attendre le bon moment pour communiquer sur la création d’une entreprise au risque de tomber en digression et de fausser le fil d’une histoire  qui se construit peu à peu. C’est ce qu’a fait le docteur Belkhir Chahbi, responsable des urgences à l’Hôpital de Gérardmer  dont l’objectif est d’ouvrir, d’ici  environ un an, une clinique privée. Le projet est dans les tuyaux, le permis de construire est accordé par les services municipaux et  l’Etat. L’Agence Régionale de Santé ARS a donné un avis favorable et enfin les  travaux devraient débuter dans 2 mois. Très exactement dans l’ancien atelier de mécanique apposé dans la continuité  à la Manufacture Française de literie au lieudit des Feutres. C’est un tournant dans la vie locale  » justement « confesse le médecin »j’ai entendu trop de choses négatives depuis la fuite de l’information lors d’un conseil municipal. Il ne s’agit pas d’une clinique d’urgence mais d’un Centre de Soins avec accueil des Urgences, ce qu’on appelle plus exactement  dans notre jargon médical un SNP Service de Soins Non Programmés à l’instar de ce qui se fait aujourd’hui à l’hôpital ».

Et Belkhir Chahbi de poursuivre  «  je travaille à Gérardmer depuis 2008 date à laquelle j’ai construit progressivement un service urgence très opérationnel qui accueille chaque année 7 000 personnes au  lieu de 500 à l’époque. Je trouve légitime d’avoir aujourd’hui le droit de poursuivre mon activité à titre privé. J’aime Gérardmer, j’ai laissé beaucoup de moi ici même et ma passion professionnelle me pousse à continuer dans un contexte différent ».P1110092

Compte tenu de l’importance du projet,  l’urgentiste révèle un investissement  à hauteur de 1,2 millions d’€ et Belhkir Chahbi remet les pendules à l’heure évoquant la légèreté du jugement. «  Je n’ai touché et ne toucherai aucune subvention de la part de l’ARS, de la commune ou encore du Conseil Départemental et de la Région. Il faut tordre le cou à ces « fake news. Je porte financièrement ce projet avec ma famille et un emprunt cela va de soi ».

Côté médical, l’équipe de la nouvelle clinique est au montage avec l’intervention de 3 médecins urgentistes, de 2 ou 3 généralistes installés à demeure sur la plateforme de 2 000m2 composée de 3 bâtiments distincts. Belkhir Chahbi a prévu également de s’appuyer sur la compétence de 3 infirmières et l’avis de spécialistes sans oublier le personnel de secrétariat soit 10 personnes employées à plein temps.

Le dossier  prend encore un peu plus de volume avec l’installation,  dans le faubourg gérômois, d’un important matériel : un échographe, un mammographe, une radio numérique, mais également un laboratoire biologique pour les prises de sang et un espace de rééducation avec SPA…. La clinique sera dans un premier temps ouverte de 8h à 20h. «  Sur ce point,  je souhaite trouver un partenariat avec l’hôpital » conclut l’urgentiste » il est hors de question de couper le cordon avec une structure qui me tient particulièrement à cœur. Nous avons un objectif commun vis à vis de la population locale »

Wait and see ! Début des travaux de la « Clinique de la Voie Verte » fin du printemps début de l’été !

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.