Search
mardi 24 avr 2018
  • :
  • :

Frédéric Ancel : une source d’inspiration et un esprit qui perdurera L'amitié, ça se construit

image_pdfimage_print
Thibault, le fils de Frédéric, et sa fille Laureen ont découvert la plaque on nom de Frédéric Ancel.

Thibault, le fils de Frédéric, et sa fille Laureen ont découvert la plaque on nom de Frédéric Ancel.

Comme annoncé lors des vœux du maire de Xonrupt-Longemer en début d’année, la salle qui accueille les pongistes de Xonrupt et alentours a officiellement été baptisée du nom Frédéric Ancel, ancien président emblématique du club de tennis de table.

Famille, amis, élus, membres et anciens membres du club étaient donc présents à cette cérémonie placée sous le signe de la convivialité que représentait si bien Frédéric Ancel, que ce soit au quotidien ou dans sa vie associative. Président du tennis de table de Xonrupt-Longemer pendant 33 ans, ce dernier était une figure emblématique de la ville que le maire Michel Bertrand  s’est fait un plaisir de mettre à l’honneur.

Le club a rendu hommage à Frédéric et c'est l'actuel président Jean-Paul Thomas qui a dévoilé le portait qui figure à l'intérieur de la salle.

Le club a rendu hommage à Frédéric et c’est l’actuel président Jean-Paul Thomas qui a dévoilé le portait qui figure à l’intérieur de la salle.

Disparu en septembre 2017, Frédéric Ancel était la preuve que les amitiés ne se like pas et ne se réduisent pas à un clic mais se construisent tout au long d’une vie. Tous garderont donc le souvenir de son sens de l’accueil et de sa bonne humeur, lui qui était aussi un battant dans la vie et sur les tables. Il faut dire qu’il avait ce sport dans la peau, lui qui avait commencé dès l’âge de 6 ans avec son père Luc. Il avait par la suite contribué à faire progresser son club en matière de classement. Club présidé à ses débuts par François Lalevé et qui avait été fondé au milieu des années 60.

Frédéric avait également rapidement brillé par son engagement associatif et même une certaine précocité en devenant président du club de tennis de table à seulement 21 ans ! En 2015, il avait aussi rejoint le club de pétanque local. Une figure emblématique, donc, mais aussi et surtout un exemple pour les nouvelles générations, un homme qui aura marqué l’histoire de Xonrupt et dont l’esprit perdurera à travers le baptême de cette salle, QG des pongistes et de l’amitié depuis des années.

salle frederic ancel xonrupt (1)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *