Search
vendredi 21 sept 2018
  • :
  • :

Un joli coup de pinceau pour vaincre le cancer Huguette Lecomte expose au Beau Rivage

image_pdfimage_print
Huguette Lecomte s'est fait un plaisir de présenter son exposition aux personnes présentes lors du vernissage.

Huguette Lecomte s’est fait un plaisir de présenter son exposition aux personnes présentes lors du vernissage.

Jeudi soir avait lieu le vernissage de l’exposition d’Huguette Lecomte organisé en collaboration avec le Lions-Club de Gérardmer-Bruyères et l’hôtel Beau Rivage qui accueillera l’artiste jusqu’au 21 Mai.

Huguette lecomte expo Lions Club Gérardmerbeau rivage (5)Une exposition un peu particulière, comme l’ont précisé le président du club Jean-Loup Lafouge ainsi que l’artiste-peintre elle-même lors du traditionnel vernissage. Vernissage qui s’est déroulé hier soir en présence de l’adjointe à la culture Anne Chwaliszewski ainsi que de nombreux représentants des clubs services gérômois. En effet, ayant répondu à une invitation de Bernard Hans, membre du Lions Club, Huguette Lecomte a été particulièrement sensible à l’action des Lions de Gérardmer-Bruyères en faveur de la lutte contre le cancer, et plus précisément à l’Institut de Cancérologie de Lorraine (ICL) Alexis Vautrin. L’idée a donc très vite germé de mettre sur pieds cet évènement et d’y ajouter une touche solidaire. Une toile de l’exposante est donc mise aux enchères et les bénéfices réalisés à partir de cette opération seront reversés au Lions Club qui, vous vous en doutez, en fera bon usage et continuera d’appuyer financièrement l’ICL. Une urne sera présente pour y déposer vos enchères et la toile ira au plus offrant (qui aura en fait le choix entre trois toiles pour être précis).

Vous savez tout sur  la genèse de cette exposition, maintenant, place à son contenu. Vous le constaterez rapidement, elle fait la part belle à la femme, thème de prédilection d’Huguette Lecomte, artiste autodidacte originaire de Laval-sur-Vologne. Si cette dernière expose régulièrement depuis une quinzaine d’années, elle a toujours peint ou presque, forgeant progressivement son coup de pinceau en s’inspirant à la base des peintres impressionnistes. « Et puis il y a environ 10 ans, j’ai vraiment décidé de trouver mon propre style, d’évoluer par moi-même » précise-t-elle. Ce style s’exprime à travers des tons souvent chauds, des couleurs riches qui mettent en valeur ce sujet intarissable qu’est la femme, citadine ou campagnarde, accompagnée de compositions florales ou musicales. Son charme, ses expressions, sa sensualité et sa sensibilité sont souvent drapés dans des vêtements vaporeux, caressés par le vent. Le rouge est presque systématiquement présent dans ces acryliques sur toile qui ornent désormais les salles de l’hôtel, peut-être une référence à Stendhal ? A vous de voir et d’apprécier, vous avez jusqu’au 21 Mai !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.