Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Le parc cinéma Français toujours en première position !

image_pdfimage_print

Les 22e Rencontres du cinéma se dérouleront à Gérardmer du mardi 3 au vendredi 6 avril 2018, elles sont l’occasion de faire un bilan sur l’état du cinéma en France.

rencontres ciné 2017 (3)Récemment, le cinéma Français s’est trouvé confronté un à certain nombre de défis, notamment avec le piratage informatique qui représente une perte d’environ 1350 millions d’euros pour la filière chaque année. Cependant, d’après un rapport de la Fédération Nationales des Cinémas Français (FNCF), le cinéma Français en 2016 était le premier parc cinématographique européen. Il n’a donc rien à envier à ses voisins, avec pas moins de 1500 écrans de projection créés en vingt- cinq ans seulement, pour atteindre aujourd’hui 5842 écrans. Le maillage territoriale brille donc quant à lui par son homogénéité : 93 % Français vivent à moins de trente minutes d’un cinéma, permettant donc un accès à la culture pour l’ensemble de la société. Dans ce but, pas moins de 55,8 % des salles de cinéma françaises sont classées art et essai avec des cinémas présents jusque dans les petites localités, comme c’est le cas de la Maison de la Culture et des Loisirs (MCL) à Gérardmer.

La mise en place d’une politique de dynamisation a permis au cinéma Français d’être en partie préservé. Cette dernière a mis en avant un certain nombre d’objectifs de développement, favorisant par exemple : l’éducation à l’image. Ainsi, cette année le film jeunesse Tad et le secret du roi Midas va d’ailleurs être diffusé lors des Rencontres et présenté à certaines classes des écoles primaires de la ville. De plus, la modernisation pour le numérique a permis en dix ans d’équiper l’ensemble des salles Françaises.

Enfin les Français eux même ne ternissent pas à leur réputation de cinéphiles, l’attractivité des festivals cinématographiques perdurent comme on le voit dans la région avec le festival du film fantastique, ou encore ici les Rencontres du cinéma. Enfin des actions gouvernementales, comme le printemps du cinéma (réduisant le prix de la place à quatre euros) ont permis aux salles de rester attractives et d’attirer un large public. Tout cela a bien évidement contribué à faire de la France le pays européen qui a comptabilisé le plus grand nombre d’entrées en salle par an en 2016. Pour beaucoup, le cinéma reste effectivement le loisir le plus abordable, qui attire au 2/3 un public de moins de 25 ans, majoritairement le week-end et en groupe.

C’est au vue de ces chiffres pour le moins réjouissant, que s’ouvrent ce mardi les Rencontres du cinéma, espérant réunir un grand nombre d’amoureux du grand écran.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.