Search
mercredi 19 sept 2018
  • :
  • :

Une plateforme d’urgence unique pour le 15, 18 ou 112 pleins feux sur le service départemental d'incendie et de secours des Vosges

image_pdfimage_print

plateforme-sdis-vosges-22Que vous composiez le 18, le 15 ou le 112, où que vous vous trouviez dans le département, c’est ici au Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges situé à Golbey qu’il aboutira. Cette nouvelle plateforme sera mise en place dans les Vosges à partir du 12 juin prochain. Le Centre Hospitalier Emile Durkheim d’Epinal à travers le SAMU et le SDIS 88 organisaient ce vendredi, une visite des travaux de la future plateforme du CTRA 88 (Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges).

Le commandant Stéphane Eslinger, le Lieutenant-Colonel Laurent Petitcolin et le Docteur Marc Lemau De Talance du Samu

A partir du 12 juin 2018, toutes les demandes de secours effectuées avec les numéros d’appel d’urgences 15, 18 ou 112 aboutiront et seront traitées en un seul point : au Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges (CTRA 88), situé à Golbey.

Le CTRA 88 regroupe en un même lieu, la régulation médicale du SAMU et la gestion opérationnelle des sapeurs-pompiers (SDIS). Il s’agit d’un décroché unique pour le 15, le 18 et le 112.

24h/24 et 7j/7

Cette plateforme est constituée de femmes et d’hommes spécialement formés pour répondre aux appels d’urgences de toute nature 24h/24 et 7j/7, toute l’année. C’est mise en place d’un décroché unique de cette manière est unique en France. le SAMU et le Service départemental d’incendie et de secours travaillaient déjà depuis 2008 sur le même site, mais chacun était indépendant.

En lien avec le SAMU, la régulation des appels des médecins de garde est assurée par l’Association des services de soins et d’Urgences Médicales des Vosges (ASSUM 88), au sein de la plateforme du CTRA 88.

Améliorer la rapidité du déclenchement

plateforme-sdis-vosges (13)La coopération entre les services d’urgence existants aboutit à améliorer la rapidité du déclenchement, à sécuriser la réponse, à favoriser l’interopérabilité et à rationaliser les sollicitations. Cette cohabitation entre le SDIS et le SAMU existe depuis plus de 10 ans mais elle a franchi un cap le 28 mars 2018 avec la mise en place d’un logiciel commun permettant d’évaluer l’urgence de l’appel, de proposer la mobilisation des moyens adaptés et d’assurer l’expertise et le suivi de l’intervention.

Des travaux pour réaménager l’espace de travail

La mutualisation issue de la plateforme commune permet aussi de faire des économies : partage des locaux, lieux de vie et de travail, des équipements techniques (logiciels et téléphonie par exemple).

Débutés en décembre 2017, des travaux en site occupé ont actuellement lieu afin de réaménager l’espace de travail existant pour répondre au mieux à la nouvelle organisation.

plateforme-sdis-vosges (17)Quelques chiffres : 

-le Samu 88 c’est 96 000 dossiers de régulation, 14554 interventions d’ambulances privées, 2800 sorties SMUR et 2822 médecins privés envoyés en intervention

-le SDIS des Vosges c’est 111 centres d’incendie et de secours, 3000 pompiers

– Jusqu’à 6 urgences vitales traitées simultanément sans « file d’attente »

– 99% des appels décrochés traités en moins de 60 secondes

-Le CTA-CODIS traite 67 000 appels par ans 24h/24 au 18 qui abouti au déclenchement de 26254 interventions en 2017 soit 72 par jour

Quelques dates

– 2006 Lancement de la concertation pour la plateforme commune et Ouverture en 2008

– 2015 Lancement de la concertation pour la plateforme unique et Ouverture en 2018 – Décembre 2017 Travaux de construction de la plateforme

– Mars 2018 Mise en place du logiciel commun de traitement et de régulation des appels

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.