Search
vendredi 16 nov 2018
  • :
  • :

REGAIN….d’énergie et d’action

image_pdfimage_print

P1110098L’association REGAIN est devenue au fil du temps une véritable institution dans le paysage social de la commune. On retrouve ses dirigeants, hommes de terrain  et bénéficiaires du soutien de l’entreprise aux 4 coins de la ville pour des travaux d’insertion dont on ne soulignera jamais assez la nécessité d’exister. La vie est ainsi faite aujourd’hui que la société doit poser un regard altruiste sur son voisin comme REGAIN peut le faire via son président  Benoit Charles, ses adhérents, les encadrants mais aussi le metteur en scène de l’activité, Vincent Jacquel. Et tout s’articule et se profile au moins une fois par an lors de l’assemblée générale de l’association qui s’est déroulée vendredi dernier en mairie. Avec, dans un premier temps, un hommage rendu à Claude Boulay, président d’honneur disparu il y  quelques mois et qui fut à l’origine de la création du groupe de travail.

Et si l’on revenait sur la signification de REGAIN…. Regroupement des Energies Génératrices d’Actions d’Insertion Nouvelles.  Ainsi tout est dit mais tout reste à faire et coordonner. Comme le soulignait Benoit Charles, l’année 2017 fut un bon cru avec la participation du Conseil Départemental qui a entendu le besoin en subventions de l’association. Petite entorse au fonctionnement la Caisse d’allocation Familiale aura du retard afin d’apporter son soutien au projet « Café levant  » et Dimanches en familles  » dont les objectifs sont de venir en aide à la parentalité, tout simplement à des personnes en difficultés, sur fond de prise de confiance en soi et de communication…tout devrait s’arranger avec la CAF en mai. 2018 s’annonce plutôt bien avec des encadrants dont les actions se concrétisent avec un accompagnement aux démarches de soins en collaboration avec le CD88 et l’ARS sans oublier la multiplicité des chantiers qui seront traités comme ils l’ont été en 2017…la liste est longue !

En matière de chiffre, l’année passée se solde par un léger déficit ( affaire prudhommale qui perdure) ce qui n’a pas empêché REGAIN de suivre régulièrement 8 personnes bénéficiaires des minima sociaux. 19 personnes ont été accompagnées par l’encadrement en 2017. La mission est d’aider la ou les personnes à définir un projet professionnel avec tout ce que cela comporte en termes d’implication personnelle mais aussi administrative avec une approche psychologique.

P1110102




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.