Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

Rencontre inédite pour projet versatile à l’école de musique Triptyque autour du "Carnaval" de Lully

image_pdfimage_print

M. Horvat carnaval harmonisé Gérardmer (2)« Le Carnaval Harmonisé » prend tout doucement forme sous la direction de Marco Horvat présent pour la 2e fois à l’auditorium de l’école de musique ce vendredi 30 mars.

Nous avions déjà évoqué le sujet lors de la présentation du programme de l’école de musique : l’année 2018 sera une fois de plus rythmée par de nombreux concerts et surtout par quelques belles rencontres musicales. L’une d’entre-elles associe déjà l’ensemble Faenza, l’école de musique ainsi que l’Union Musicale de Gérardmer autour de la réalisation d’un spectacle baptisé « Le carnaval harmonisé » d’après J-B Lully. « Nous avions déjà évoqué le sujet au printemps 2017 avant de se rencontrer pour préciser le projet en octobre de la même année. L’écriture a ensuite débuté dans la foulée » précise Marco Horvat.

Le choeur d'adultes de l'école de musique sera vite dans le grand bain pour sa 2de année d'existence...

Le chœur d’adultes de l’école de musique sera vite dans le grand bain pour sa 2de année d’existence…

Chef de l’ensemble Faenza, il explore avec ses musiciens les méandres de la musique ancienne (du 18ème siècle notamment) afin de redonner une vie nouvelle à certaines œuvres et/ou partitions, afin de les remettre au goût du jour parfois, ou de les réinterpréter pour bien entendu les présenter au public. Cette fois, c’est sur « Le Carnaval » de Lully qu’il s’est penché en compagnie de Ludovic Bérard, directeur de l’école de musique locale, avec pour idée de lui adjoindre un orchestre d’harmonie ainsi qu’un chœur d’adultes. Deux entités qui rejoindront l’ensemble Faenza pour créer un triptyque que vous retrouverez donc sur scène le 1er juillet à l’Espace LAC.

« Lully est un compositeur emblématique du 17ème siècle, très ludique au niveau de ses pièces. Dans les comédies-ballets, il y a souvent une partie orchestrale importante mais qui n’est pas toujours jouée. Concernant « Le Carnaval » , nous avons déjà réalisé une version de chambre à 8 avec Faenza. On y retrouve le côté festif de la pièce… Lully aimait faire sonner les vents, on y retrouve aussi cette tradition des vents que nous avons en France » ajoute Marco Horvat. « Le Carnaval harmonisé «  va donc plus loin d’une certaine manière, et s’impose d’ores-et-déjà comme un projet ambitieux pour l’ensemble des participants…

« Il fallait intéresser les troupes de l’harmonie à ce projet novateur, mais ils sont habitués. Cela fait partie de mon rôle de trouver des projets qui puissent contribuer à ouvrir leur champ musical et leur vision de la musique. Et même ceux qui avaient du mal à voir, à imaginer où tout cela pourrait bien nous mener ont fini par se montrer rapidement enthousiastes » explique Ludovic Bérad qui s’occupe des arrangements du projet. La base est donc posée ainsi que les différentes parties qui seront interprétées par l’ensemble Faenza, l’harmonie ainsi que le chœur de l’école… Même si tout n’est pas encore définitivement figé, vous vous en doutez !

« Le carnaval » est composé de tableaux, c’est un peu comme un patchwork à agencer. Et la musique Baroque comporte moins d’indication dans son écriture, elle laisse donc libre cours à une certaine interprétation, c’est une démarche assez proche du jazz et Ludovic écrit pour que les musiciens puissent voir ces nuances. Ce n’est pas facile, car il faut trouver le juste milieu entre d’un côté l’écrit, le rigide et de l’autre cette liberté d’interprétation que l’on laisse aux musiciens » conclu Marco Horvat. On peut donc s’attendre à beaucoup de versatilité dans « Le Carnaval Harmonisé » dans lequel viendra même se glisser une petite part théâtrale en provenance de Marco Horvat lui-même et de Saskia Salembier, violoniste baroque et mezzo-soprano qui intervient elle aussi sur le projet… Tout un programme !!!




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.