Search
mardi 21 août 2018
  • :
  • :

Visite présidentielle – un pique-nique citoyen pour les forces d’opposition Sous les pavés la plage !

image_pdfimage_print
manifestation-epinal-45

Illustration

COMMUNIQUE

La France Insoumise, Le NPA, le PC et EELV ainsi que les syndicats et les associations qui le souhaitent vous invitent à venir nombreux le mardi 17 avril afin de protester contre la politique menée par Macron et son gouvernement lors de sa venue à Epinal.

PIQUE-NIQUE CITOYEN

MARDI 17 AVRIL A 12 h

 Place PINAULT A ÉPINAL

Chacun pourra apporter son piquenique type « auberge espagnole ».

Il s’agit d’attirer l’attention du Président de la République lors de sa venue dans les Vosges sur le mécontentement des français envers la politique qu’il mène avec son gouvernement : nous contestons les moyens déployés à NDDL ou contre les étudiants dans les FAC, la maltraitance envers les migrants, nous contestons son aveuglement face aux demandes et attentes des français, des cheminots, des employés des EPAHD, des personnels hospitaliers, des personnels de l’ONF, des personnels territoriaux, de son entêtement à suivre le tableau de bord européen…




7 réactions sur “Visite présidentielle – un pique-nique citoyen pour les forces d’opposition

  1. jyves

    je ne comprends pas le problème de NDDL avec les « zadistes » (mot nouveau, né je suppose de la contestation universelle..)
    je croyais avoir compris que le projet était abandonné… alors que veulent les manifestants, squatteurs, « écolos », etc, etc……
    Contester pour contester ?
    s’il y a une personne pour m’expliquer, je suis toute ouïe…

    répondre
    1. JMV

      Blocage d’universités et démocratie ‘stalinienne’.

      16272 étudiants à Strasbourg.

      71,88 % se sont prononcés contre le blocage.
      18,44 % pour.
      9,69 % ne se prononcent pas.

      Qu’attend le gouvernement pour faire évacuer la minorité de glandus qui empêche la majorité d’étudier.

      répondre
      1. Mains retournées.

         »Les dégâts commis dans les universités bloquées et occupées ces dernières semaines par des opposants à la loi sur les nouvelles modalités d’entrée à la fac devraient dépasser le million d’euros, a déclaré lundi la ministre de l’Enseignement supérieur. »

        On peut manifester sans pour autant tout bousiller.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.