Search
lundi 21 mai 2018
  • :
  • :

Une page se tourne pour Jacques Cuny le cueilleur de mémoires et d’images Une "Palme d'Eau" pour le réalisateur Vosgien

image_pdfimage_print

Jacques Cuny Sources MCL (2)

Jacques Cuny était présent à la MCL de Gérardmer ce jeudi dans le cadre d’un ciné-rencontre autour de son film Aux Sources de mes Hautes-Vosges disponible en DVD.

L’occasion de revenir avec lui sur cette page qui va se tourner dans sa vie de réalisateur. En effet, après 25 années d’une « cueillette de mémoires et d’images » consacrée aux paysans des Hautes-Vosges ainsi qu’à la guerre 39-45, Jacques Cuny a décidé de lever le pieds, de prendre une petite pause et de laisser venir à nouveau l’envie. l’envie de « laisser des traces pour les jeunes générations, mais aussi les anciens » puisque cela aura toujours été son but. « Je ferai encore des images, des montages, mais ce qui est sûr, c’est que je vais arrêter de le faire sous cette forme, en DVD, c’est terminé » précise-t-il.

Car Jacques Cuny dispose encore d’une banque d’images considérable et non-exploitée à ce jour, de la cassette comme du numérique. « je n’ai pas de projet en tête pour le moment, je pense que je vais déjà faire revivre un peu tout ce que j’ai fait, faire redécouvrir certains de mes films » ajoute-t-il. Redécouvrir ou découvrir puisque certains ont 25 ans, ce qui sous entend que potentiellement, certains d’entre-vous qui lisent ces lignes n’étaient peut-être même pas nés à l’époque de la sortie des premiers documentaires du cueilleur de mémoires…

Ce tournant dans le parcours de Jacques Cuny est donc un peu la fin de quelque chose. Ses films sont comme une ultime trace qu’évoque l’écrivain Benoît Duteurtre lorsqu’il séjourne dans sa résidence du Valtin. Une trace qui prend la forme d’une senteur, celle du foin dans la grange de la ferme où il va chercher son lait. « Mes films sont des films de sensations, d’émotions, c’est là que sors ma caméra, devant des hommes, des paysages ou des animaux. Les sources évoquées dans mon dernier film sont donc humaines et liquides » explique Jacques Cuny.

Jacques Cuny Sources MCL (1)Ce dernier a donc abandonné les cascades, trop bruyantes et trop fréquentées, pour des sources et des sites plus intimistes, des « coins tranquilles » et poétiques, bucoliques parfois. Pour ce faire, il a piocher dans 7 ans d’images et près de 7 000 plans pour n’en retenir « que » 926. 1 de montage aura ensuite était nécessaire pour accoucher de « Aux sources de mes Hautes-Vosges » qui est d’une durée de 1 h 15. Un petit trésor que sont venus apprécier de nombreux Gérôamateurs du genre à la MCL de Gérardmer. Certains en ont profité pour acheter et/ou se faire dédicacer la collection de 15 DVD des films de Jacques Cuny.

Pour se les procurer, vous pouvez vous rendre sur son site : Jacques Cuny




Une réaction sur “Une page se tourne pour Jacques Cuny le cueilleur de mémoires et d’images

  1. Aubry Lucette

    Bravo Jacques . C’est toujours un régal pour les yeux. Nous avons adoré et encore mille mercis pour le plaisir que vous nous donnez
    A bientôt

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *