Search
lundi 16 juil 2018
  • :
  • :

Aménagement du Col de la Schlucht – les travaux ont débuté

image_pdfimage_print

P1110461Comme le faisait remarquer le président du Conseil Départemental François Vannson, en s’appuyant sur la mémoire de Roland Bedel, il aura fallut 26 ans pour que l’aménagement du Col de la Schlucht soit enfin d’actualité pour les départements des Vosges et du Haut-Rhin. Deux décennies et demi pendant lesquelles les élus ont bataillé, dont  Jacques Laruelle, ancien maire du Valtin décédé il y a quelque semaines, pour voir sortir de terre un projet budgété à hauteur de 7 millions d’€.

C’est un tournant d’un point de vue de l’aménagement du territoire mais surtout en termes de développement touristique. Chose que n’ont pas oublié d’expliquer François Vannson et son homologue Brigitte Klinkert, tout deux rappelant l’évolution du lieu de la fin du 19ème siècle à nos jours. Ainsi le Col de la Schlucht est devenu un carrefour routier mais surtout un endroit de contemplation, de restauration, d’hébergement, de loisirs, un départ de randonnées et un site de pratique des activités liées à la neige qu’il fallait remettre au goût du jour. Les premiers coups de pelleteuse ont entamé des travaux qui vont s’échelonner jusqu’en juillet 2019 avec les contraintes environnementales habituelles sachant qu’une partie du site, comme le faisait remarquer Damien Parmentier, est un secteur protégé, notamment derrière l’ancien hôtel du Tétras qui sera réhabilité plutôt que rasé pour devenir un pôle d’accueil principal. Et y retrouver le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, l’ESF , les offices de tourismes des Htes Vosges et de la Vallée de Munster, une boutique de souvenirs , une location de skis, une brasserie…

Bref , le Col de la Schlucht nouveau loock, c’est pour demain,  plus exactement pour après demain et il permettra de contenir plus facilement les 7 000 véhicules/ jour pendant la période d’affluence soit pendant le mois d’aout.

Ecouter l’interview de François Vannson





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.