Search
jeudi 19 juil 2018
  • :
  • :

L’arrêt de bus qui interpelle Le dossier est en cours de traitement

image_pdfimage_print

bus halleParents d’élèves et enfants scolarisés au Lycée de la Haire Griselle  le savent, l’arrêt  de bus de la Halle des Sports, servant au ramassage scolaire est un problème quotidien par la dangerosité de l’endroit mais aussi par la désorganisation qu’il génère devant et à l’intérieur du bâtiment communal.

La municipalité, les utilisateurs, les responsables du Département et de la Région sont conscients du problème au point d’envisager l’avenir en faisant évoluer  le dossier. Franck Lemaire, mais surtout le parent qu’il est d’une adolescente scolarisée au collège, interpelle les 3 entités citées plus haut et s’interroge sur le devenir du lieu de transition.

 » En ce qui concerne la vitesse, il est impossible de passer sous les 50 km/h » commente Franck Lemaire « le département  préconise l’installation d’un radar pédagogique afin d’influencer les conducteurs à  limiter leur vitesse et à signaler un endroit à risque. Le dossier est dans les tuyaux. Il faut maintenant que tout le monde s’installe autour d’une table pour discuter des possibilités d’évolution….pour un rachat de terrain derrière le Linvosges ?….la balle est dans le camp de la mairie, notamment en ce qui concerne un dispositif de ralentissement  ! »

Coté Commune, le maire Stessy Speissmann précise « Attention j’insiste sur le fait que le transport est une compétence qui appartient à la Région Grand Est. A ce propos, on  étudie le dossier avec elle depuis environ 6 mois et nous n’avons pas besoin d’une prise de conscience et positon extérieure pour agir. Nous savons qu’il nous manque de la place et qui nous faut trouver une solution afin d’éviter  aux bus de se garer en double file. On peut imaginer un retour sur la gare routière  ou trouver un accès plus court  en direction de La Haie Griselle. Quoi qu’il en soit, on travaille pour trouver la bonne formule ».

Le débat est ouvert et le dossier ne fera sans doute qu’évoluer !

 

 




7 réactions sur “L’arrêt de bus qui interpelle

  1. fanfan

    Depuis des lustres, il est demandé un contrôle plus efficace de ce boulevard où la vitesse à 50 n’est ni annoncée par des panneaux, ni, surtout respectée. Quand on prend les passages pour piétons, danger car beaucoup ne s’arrêtent pas pour autoriser le passage, et, parfois même klaxonnent, voire, invectivent.
    Toujours le prétexte d’une voie à grande circulation prise pour un périphérique.
    Faudra-t-il un accident grave?

    répondre
  2. DAVID Michel

    Question: Pourquoi n’y a t’il pas de radars pédagogiques aux entrées de la ville comme dans pratiquement 100% des communes ????
    Qui peut me répondre?
    DAVID M.

    répondre
      1. il va y avoir du sport.

        Pas d’accord avec vous.
        Les radars pédagogiques sont un excellent outil pour rappeler à l’automobiliste un peu distrait qu’il au dessus de la vitesse autorisée.
        Personnellement, ils influent directement sur mes ajustements de vitesse.

        répondre
  3. bt

    quand les gendarmes installent le radar dans une voiture banalisée à cet endroit, les géromois sont les premiers à critiquer. il faut savoir ce qu’on veut !!!

    répondre
  4. fanfan

    Si votre commentaire suit mon message : j’ai adressé plusieurs courriers aux derniers maires sur le sujet ( en particulier lorsque, face à l’hôtel de la Jamagne, un automobiliste a failli nous renverser ( deux adultes et trois petits enfants, refusant comme tant d’autres de respecter le passage piétons ( comment l’empêcher de rouler comme un dingue -il n’est pas le ,seul, hélas. ) Et ce n’est pas inhabituel, croyez-moi, là comme ailleurs.
    J’ai copie aussi de plusieurs courriers concernant la circulation des cyclistes ou autres engins parfois, sur le trottoirs, même en centre ville et en sens interdit, de plus, invectivant ceux qui se promènent, tout comme sur les quais du lac. Le maire m’a répondu que cela, effectivement est interdit ! Mais qui fait respecter la loi?
    Merci de m’avoir lu.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.