Search
vendredi 21 sept 2018
  • :
  • :

Rotary : la roue tourne avec André Jacquelin Un nouveau président bâtisseur en compagnon du devoir !

image_pdfimage_print
P1110538

Georges Pottecher et André Jacquelin

Souvenons nous de mars dernier, de la soirée des talents organisée par le Rotary dans laquelle on retrouvait sur scène Pottecher et le Grand Zampano alias Georges cousin de Frédéric et André Jacquelin en Antony Quinn. La vie est ainsi faite que les duettistes se sont retrouvés encore une fois sous le feu de projecteurs pour une passation des pouvoirs en qualité de président : le 1er nommé laissant ses pouvoirs au second…Le roi Georges est mort vive le roi André !  En  d’autres termes ,comme le faisait remarquer un « clubber », rien à voir avec les nuits gérômoises ou tropéziennes, à la façon de Coluche « André tu as les clefs de la voiture« . Certes, le cadre de Renault  s’y connait parfaitement en matière de véhicule, mais le feu humoriste avait évoqué en son temps  » les clefs du camion« . Qu’ à cela ne tienne, Dédé de la DIAC , chauffeur à ses heures d’un  Berlier  TLM15, a  déjà passé la première et déserré le frein à main, tel Lino Ventura dans un Taxi pour Tobrouk…et surtout pour se lancer cœur vaillant dans sa nouvelle mission en reprenant le thème  » Soyons Inspiration ».

Pour ceux qui l’ont oublié, la réplique culte du film de Denys de la Pattellière, n’est autre que « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche ». Rien à voir avec André, non rien mais il est des répliques de Michel Audiard qui doivent passer à la postérité, même dans un moment aussi solennel ! Amen !

En matière d’idée, André Jacquelin est toujours sur la bonne piste à la façon du Pralognanais qu’il est et qu’il demeurera même si ses amours bordelais et Gérômois le font vaciller tous les jours. Il est comme ça André, c’est un bon ami, un compagnon fidèle, ficelle et sincère. Tiens à ce propos ! Le bâtisseur a dévoilé son chef d’œuvre 2018/2019, soit d’installer un partenariat sur les bords du lac avec les Compagnons du Devoir et pourquoi pas créer un lieu capable d’accueillir les routards de l’excellence. La tache est ardue, mais encore une fois,  à cœur vaillant rien d’impossible. André, le compagnon a déjà  en main sa canne et son compas, sans délaisser pour autant la roue du Rotary. Comme les bâtisseurs de cathédrale, le nouveau président se met au service d’une grande œuvre. Son sacerdoce de demain et sans doute de toujours ! La roue tourne avec André Jacquelin




Une réaction sur “Rotary : la roue tourne avec André Jacquelin

  1. Georgel Pascal

    Félicitations au nouveau président pour sa nomination et bonne retraite à l’ancien… Longue vie au Rotary qui sait bien encourager les projets innovants ou pour la jeunesse…
    Pascal Georgel

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.