Search
jeudi 16 août 2018
  • :
  • :

La Société des Fêtes envisage…2019 Des bases solides et un bilan financier en béton

image_pdfimage_print

SDF_Philippe (1)Pour envisager l’avenir, il faut s’appuyer sur du solide. Et le solide, pour la Société des Fêtes, s’est construit en 2017 avec un corso fleuri exceptionnel. Par la qualité des narcisses sauvages, par la volupté du soleil en ce début d’avril et par la foule qui s’est agglutinée tout au long du parcours : pas moins de 36 000 entrées payantes ont été enregistrées. Avec un tel score, la présidente Nicole Curtit et Michel Sonrel, maitre des cordons de la bourse, ont présenté un bilan positif lors de l’assemblée générale qui s’est déroulée vendredi dernier en mairie. De quoi booster les troupes pour mieux se projeter en 2019, plus exactement le 7 avril prochain. La date semble lointaine, mais en réalité les SDFistes (néologisme) sont déjà à pied d’œuvre  en termes de programmation, de promotion et d’organisation des espaces dédiés aux constructeurs qui se feront connaitre dès septembre prochain.

Sinon  rien de nouveau. Ah si, les statuts ont été revus et corrigés par une commission qui a repris point par point. Le passé est le passé et ce qui intéresse les bénévoles, c’est bien demain. Soit 2019 et la 49ème fête du nom mais aussi comme  le soulignait Nicole Curtit dans son rapport moral «  nous voyons plus loin encore, 2021 et la 50ème ». Une fête dans la fête !

En attendant on retrouvera dans quelques mois les commerçants hôteliers-restaurateurs auprès de la SDF, comme en 2017,  les loueurs et les responsables de campings. Et puis il y aura, avant le défilé, le bal de la reine et la sélection des miss, en tout cas des prétendantes. Toute la ville est déjà dans les starting-block.

—————————————————————————————–

Pendant un an les SDFistes ont été sur le terrain…pour la galette des rois, le bal de la reine, pour la fête mais aussi pour les après, la remise des prix, le grand prix cycliste, les animations sur le lac lors du 14 août, le concours de belote et Saint-Nicolas.

Les membres de l’a SDF ne s’arrêtent jamais, c’est ce qui ressort du rapport d’activité de Jean-Claude Ruer qui en appelle à la jeunesse afin de  rejoindre l’édifice gérômois…car il s’agit bien de  cela !

sdf1




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.