Search
mardi 20 nov 2018
  • :
  • :

De Tchernobyl aux bords du lac Le Rotary auprès des enfants de Tchernobyl

image_pdfimage_print

P1110634

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl a eu lieu le 26 avril  1986 à l’époque en République Socialiste Soviétique d’Ukraine  en URSS.  Classée au niveau 7, le plus élevé sur l’échelle internationale des événements nucléaires, elle a laissé des traces dans les esprits mais surtout dans le corps des populations habitant le secteur. On a parlé à l’époque d’un sarcophage afin de tenter de limiter les fuites radioactives après l’explosion de la centrale. Le cercueil est toujours en place, les morts se comptent sans doute par  centaines de milliers et plus et nous ne  connaitrons jamais exactement l’ampleur  de la catastrophe au niveau de la  planète… Sauf en France le nuage chargé de particules radioactives s’étant arrêté juste au dessus de la  frontière franco/allemande…enfin selon nos  tovarichtch(s) politiques de l’époque.

Aujourd’hui différentes associations s’occupent des enfants dits de Tchernobyl. Les jeunes  viennent dans l’hexagone, dans des familles d’accueil pendant tout l’été  afin de se décharger du césium accumulé dans leurs corps  à l’instar d’Alexandre pensionnaire de la famille Quirin à Gérardmer (lire notre précédent article)   http://gerardmerinfo.fr/2017/07/3-semaines-se-refaire-sante/

Dans la lutte contre la démesure des hommes, on retrouve le Rotary auprès des « gamins » blessés dans leur chaire par une saloperie qui  vous ronge le sang. Le nouveau président André Jacquelin et ses proches du club service étaient sur le terrain vendredi après midi, enfin dans les airs et les branches  pour un défi physique au cœur  du Parc Accrosphère. Vingt et un  enfants  ukrainiens ont pu ainsi s’oxygéner à pleins poumons et vivre une véritable renaissance selon Horace. Carpe diem (quam minimum credula postero) ou « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ». Et forcément l’instant fut consommé sans modération, comme le gouter qui suivit l’escapade acrobatique organisée autour d’un autre rotarien en la personne de Jean-Emile Schmitt, au Restaurant salon de thé Le  Saveur-Club.

Note : les familles d’accueil étaient présentes sur le site de loisirs, avec 3 encadrants dont le responsable de la délégation vosgienne des Enfants de Tchernobyl Philippe Demarque… Sans oublier l’interprète de circonstance !

“Les enfants de Tchernobyl”
Renseignements : 06 73 15 15 81
Mail : lesenfantsdetchernobyl@gmail.com
Site : www.lesenfantsdetchernobyl.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.