Search
vendredi 16 nov 2018
  • :
  • :

Stéphane Brogniart attaquera son 3ème défi à la fin du mois La méditerranée en canoë : une étape avant le Pacifique en 2023

image_pdfimage_print

brogniart ASg Canoe kayak traversée 2018 (7)

Avec l’AS Gérardmer canoë-kayak en base arrière, l’aventurier Stéphane Brognart termine sa préparation en vue de la traversée de la méditerranée qu’il entamera à la fin du mois du juillet en compagnie de Matthieu Péché.

L’ancien champion olympique avec qui Stéphane Brogniart s’entraîne ne sera pas le seul à embarquer dans l’aventure : un autre kayakiste de renom assurera également les relais en la personne de Benoît Peschier, sans oublier Pierre Mastalski qui a déjà accompagné Stéphane Brogniart sur le Tour des Vosges en ski-roues et qui a pour sa part effectué la traversée de l’Atlantique à la rame. Ils feront partie de l’équipage du voilier qui assurera la sécurité et l’assistance lors de ce défi. Un bateau qui sera piloté par Charles Gargaud, père du céiste Denis Gargaud, partenaire du projet à travers sa marque Mulebar.

Un défi comme la traversée du Pacifique, ça se prépare !

Un défi comme la traversée du Pacifique, ça se prépare !

Voilà pour le casting de cette traversée. Pour le contenu, sachez qu’il s’agit du troisième défi de Stéphane Brogniard après le Tour des Vosges donc, et la SwimRun le 23 juin dernier. Des défis qui ne constituent pas une fin en soi, mais plutôt un moyen pour se préparer au défi ultime : la traversée du Pacifique en canoë du Pérou à la Nouvelle Calédonie. Une petite folie baptisée projet ETARCOS, prévue pour 2023 et qui devrait durer pas moins de 6 mois !… « On va faire les choses par étape, y aller progressivement. Chaque défi va me permettre de travailler un élément que je retrouverai en 2023 : cela va être l’équilibre, l’appréhension, l’endurance et le physique de manière générale, l’orientation, la gestion du stress et de la fatigue, l’état d’une mer etc… Et quand faut y aller, faut y aller, je suis quelqu’un de déterminé, il faudra que j’arrive à me placer au-dessus de la contrainte, que ce soit dans le Pacifique ou sur ce défi en méditerranée » explique Stéphane Brogniart.

A la fin du mois, il partira donc de Marseille où sont basés Charles et Denis Gargaud, pour rejoindre Calvi en Corse, le tout avec une petite étape à Porquerolles et sur une traversée estimée à environ 60 heures de pagaie. « Un aventurier est différent d’un sportif, il s’adapte en permanence… C’est pour ça que je veux aussi partir avec des incertitudes, parce qu’il y en aura forcément, il y a toujours une part d’inconnu, on ne peut jamais tout prévoir. L’idée est de sortir de sa zone de confort que peut être la mienne lorsque je fais du trail par exemple, et que je sais que je peux compter sur mon physique, sur une certaine robustesse » ajoute Stéphane Brogniart.

brogniart ASg Canoe kayak traversée 2018 (6)Sortir de sa zone de confort, des mots que reprend Matthieu Péché pour qui cette traversée sera aussi un beau défi. Habitué des courtes distances, ce dernier confie aisément qu’il ne sera absolument pas dans son élément en mer. Qu’importe, c’est une belle aventure et il semble ravi d’y participer. Et le voilier des Gargaud sera tout de même là pour donner une certaine orientation à Stéphane Brogniard. « Pour une première expérience, c’est suffisant ! » pour reprendre ses mots avant de laisser les deux compères s’élancer sur les eaux du lac de Gérardmer. Un terrain de jeu qu’ils connaissent bien puisque l’ASG soutient le projet et l’aventurier à bien des égards, servant ainsi de base arrière à la traversée. Tout est dit, ne nous reste plus qu’à lui souhaiter bonne chance !

 

Merci à l’ASG C-K pour la petite balade en zodiac.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.