Search
mardi 16 oct 2018
  • :
  • :

Nouveau pic de pollution à l’ozone Vitesse encore une fois réduite de 20km/h contrôles à l'appui sur les axes concernés

image_pdfimage_print

Pollution_VoitureLe département des Vosges connaît un pic de pollution atmosphérique de type « estival » (polluant concerné : l’ozone) lié à l’ensoleillement et aux fortes chaleurs actuels. Le 6 août 2018, l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air en région Grand Est, ATMO Grand Est, a annoncé déclencher à compter du mardi 7 août 2018 la procédure d’alerte à la pollution atmosphérique sur le département des Vosges.

Étant donné les impacts sanitaires avérés de la pollution atmosphérique et afin de réduire les émissions de polluants, le Préfet des Vosges a pris un arrêté afin de mettre en œuvre les mesures d’urgence prévues par la procédure d’alerte, à compter du mardi 7 août 2018 sur l’ensemble du département.

Les mesures prises sont les suivantes :

  • Les sites responsables localement des émissions les plus importantes mettent en œuvre les dispositions prévues dans leur arrêté d’autorisation d’Installations Classées pour la Protection de l’Environnement en cas d’alerte à la pollution de niveau 1 (correspondant au 1er jour de déclenchement de la procédure d’alerte);
  • Sur le réseau autoroutier et les routes à chaussées séparées, la vitesse maximale autorisée pour tous les véhicules est abaissée de 20km/h sans descendre en dessous de 70 km/h. Pour les autocars et poids lourds (>3.5t) cette baisse de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée ne s’applique pas sur les tronçons limités à 130 km/h ;
  • Les contrôles de vitesse et anti-pollution sur route sont réalisés sur les axes concernés ;

 

  • Les collectivités ayant défini des plans d’urgence mettent en œuvre les actions les plus adaptées ;

Si l’épisode de pollution se prolonge, les mesures énoncées seront maintenues et renforcées dès le mercredi 8 août 2018 par les mesures suivantes :

  • La vitesse maximale autorisée pour les véhicules est abaissée de 20km/h sans descendre en dessous de 70km/h sur l’ensemble du réseau routier du département ;
  • Les sites industriels responsables localement des émissions les plus importantes mettent en œuvre les dispositions prévues dans leur arrêté d’autorisation ICPE en cas d’alerte à la pollution de niveau 2 (correspondant au 2ème jour de déclenchement de la procédure d’alerte)

A noter que les catégories de véhicules suivantes ne sont pas soumises à la réduction de vitesse :

  • les véhicules des forces de l’ordre et de sécurité civile ;
  • les véhicules des services d’incendie et de secours ;
  • les véhicules d’urgence médicale (SMUR-ATSU).

Par ailleurs, il convient d’adapter vos activités et de suivre quelques conseils de comportement :

– en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé ;

– privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;

– prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant ;

– évitez les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est maximum ;

– évitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air.

Les mesures prises par le Préfet seront levées dès que la procédure d’alerte sera levée.

Pour connaître des informations complémentaires sur la qualité de l’air et sur l’évolution de la procédure d’alerte, consulter le site internet d’ATMO Grand Est : http://www.atmo-grandest.eu/

 




2 réactions sur “Nouveau pic de pollution à l’ozone

  1. Jacques

    Si j’ai bien compris, sur une route dont la vitesse est limitée à 80 km/h, en réduisant la vitesse de 20km/h, cela donne (normalement) 60 km/h.
    On me demande de ne pas être en-dessous de 70 km/h.
    N’y a-t-il pas contradiction ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.