Search
mardi 11 déc 2018
  • :
  • :

« Bernard Dimey » par Jean-Michel MARTIAL Dîner spectacle vendredi soir

image_pdfimage_print

IMG_8151

Pourquoi une soirée Bernard Dimey au Grand Hôtel de Gérardmer ? Rendez-vous vendredi 5 octobre à 20 h 00 au Grand Hôtel pour un dîner-spectacle exceptionnel en compagnie de Jean-Michel Martial ainsi que des musiciens locaux.

Michel Morette vous en dis plus :

« Jean-Michel MARTIAL, l’une des vedettes de Profilages sur TF1, qui répète actuellement à Paris ma pièce de théâtre « Hôtel des Lunes » et qui va jouer dans mon film « Hortense et les 6 doigts de la main » avec Firmine Richard, m’a demandé de lui écrire un spectacle « Bernard Dimey », qu’il va jouer prochainement au Lucernaire à Paris.

Pourquoi Bernard Dimey et pourquoi vous ?

Bernard Dimey fut un poète et un écrivain immense, un auteur de chansons disparu il y a une trentaine d’années et qui a écrit notamment pour Henri Salvador « Syracuse », Zizi Jean Maire « Mon truc en plumes », Charles Aznavour a fait un disque entièrement consacré aux chansons de Dimey, Michel Simon « mémère », etc., etc. Mais c’était aussi un acteur et un poète montmartrois qui a animé les grands cabarets parisiens avec des poèmes tendres et surtout grivois, dans la tradition montmartroise de l’époque des grands cabarets.

Il s’avère que Dimey, un jour, entend à la radio une chanson que j’avais composée sur Paris. Il appelle immédiatement le directeur de la station en demandant à me rencontrer. J’avais une très grande admiration pour lui mais je ne le connaissais pas et je savais sa réputation d’ogre souvent mal léché ! Je me suis donc rendu chez lui, privilège exceptionnel, et il m’a proposé de partager la scène avec lui et sa fille, il venait d’apprendre un mois auparavant qu’il avait une fille de 23 ans !). Il préparait sa rentrée à Paris, dans le plus célèbre cabaret parisien de la rive droite « Le Bistrot des Halles ». Je fus donc, de toute sa carrière, le seul partenaire qu’il ait jamais eu sur scène (avec sa fille). Nous avons proposé un spectacle où il donnait ses poèmes, moi et sa fille nos propres chansons et des textes de lui. J’ai donc vécu quasiment nuit et jour avec lui pendant 6 mois. Ce fut une expérience fatigante mais extraordinaire. Le spectacle fut un grand succès et le dernier grand tour de Dimey, déjà malade, qui est décédé quatre mois plus tard…

Jean-Michel MARTIAL reprendra ses poèmes les plus importants avec moi et je raconterai sur scène également ma vie nocturne avec lui et la faune qu’il fréquentait, les clochards et les travestis, et des anecdotes que je ne peux pas dire ici. Je m’inspirerai aussi du scénario « Le Bistrot des halles » que j’ai écrit pour le regretter Bernard Fresson et que j’ai ressorti pour l’occasion ! »

Réservation auprès du Grand Hôtel : 03 29 630 631




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.