Search
samedi 22 sept 2018
  • :
  • :

La Haie Griselle : un beau challenge pour Laurent Belin Proviseur, lecteur & compétiteur

image_pdfimage_print

Laurent Belin la haie griselle

Successeur de l’emblématique Bernard Krid parti profiter d’une retraite bien méritée, Laurent Belin vient d’effectuer sa première rentrée en tant que chef d’établissement au lycée-collège de la Haie Griselle. Ambitieux et dynamique, résolument tourné vers l’avenir, cet amateur de sport et de lecture semble avoir le profil idéal pour reprendre le flambeau.

Titulaire d’un master II en management des organisations publiques à l’Institut Supérieur d’Administration et de Management de Nancy (ISAM-IAE, devenu IA School Of Management), Laurent Belin a notamment la spécificité d’avoir travaillé sur un mémoire de recherche en lien avec le sport de haut niveau sur le thème « Territoires et gouvernance du sport de haut niveau », explorant ainsi les nouveaux partages de gouvernance entre l’État et les territoires ainsi que les nouvelles perspectives qui, de fait, s’ouvrent pour les régions. Si l’on considère l’orientation importante de la Haie Griselle vers le sport en général, on comprend aisément que le parcours du nouveau venu pourrait s’avérer être un réel atout. Un atout qu’il entend bien sortir rapidement de sa manche.

Originaire d’Épinal, Laurent Belin a également une belle expérience de personnel de direction à travers 8 années partagées entre les lycées spinaliens Claude Gelée et Pierre Mendès France. une période pendant laquelle il a pu approfondir et développer ses compétences dans des domaines comme la pédagogie, la musique, le théâtre et bien entendu le sport, une des dimensions essentielles de ce njeune chef d’établissement. Laurent Belin pratique toujours la course à pieds et le cyclisme en tant que loisirs, même s’il reste un compétiteur dans l’âme. Il a déjà participé au Triathlon de Gérardmer à l’époque où ce dernier était encore labellisé Iron Man, et il a plus récemment bouclé le Marathon de Paris au printemps dernier. En Perle des Vosges, il devrait donc se sentir comme un poisson dans l’eau…

« Je suis ravi d’avoir pu rejoindre la cité scolaire de la Haie Griselle, bel établissement où les résultats des élèves sont très bons avec des équipes très investies, soucieuses d’être à l’écoute et bienveillants tout en étant exigeantes pour permettre de valoriser l’excellence » précise Laurent Belin qui souhaite « concilier scolaire, citoyenneté et sport au cœur d’un service public axé vers des filière générales. » Ce sera l’objectif principal fixé avec l’ensemble des personnels pour rendre les élèves plus forts et plus ambitieux… A l’image de leur chef d’établissement serait-on tenté de dire ?… « Il s’agit bien ici de s’orienter vers la réussite professionnelle clairement affichée d’un triple projet en accompagnant tous les élèves vers la concrétisation de leur projet professionnel. »

Précisons que les élèves de 2de qui passeront donc le nouveau Baccalauréat en 2021 vont passer les tests de positionnement et que l’idée générale de cette réforme est de mieux aborder le supérieur, de mieux construire son projet professionnel en étant, par exemple, mieux armé en matière d’expression orale et écrite. Pour cela, Laurent Belin s’attachera avec les différents personnels de la cité scolaire à valoriser l’école de la confiance qui est clairement dans l’air du temps « pour faire réussir tous les élèves en les rendant acteurs de leurs projets scolaire, professionnel et personnel. Pour cela il s’agira de travailler les programmes en s’attachant à valoriser  l’expression orale et écrite. (…) La réussite passe par la mise en confiance de l’élève »

L’intention est là chez Laurent Belin et nous verrons donc très prochainement si, en bon sportif, il prendra un départ canon ou s’il s’installera progressivement dans la course pour mettre un coup d’accélérateur au moment opportun… Une chose est sûre, cette ambition et cette confiance qu’il aime évoquer, il les possède… Saura-t-il les transmettre, les insuffler aux élèves et au personnel de la Haie Griselle ? C’est tout le mal que l’on souhaite à l’ensemble de la cité scolaire !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.