Search
samedi 22 sept 2018
  • :
  • :

Snooker : ils veulent ce qu’il y a de meilleur ! L'Irlandais P.J Nolan est de retour à Gérardmer

image_pdfimage_print
PJ Nolan (au centreà en compagnie des stagiaires du samedi après-midi.

PJ Nolan (au premier plan, centre) en compagnie des stagiaires du samedi après-midi.

Cela devient une bonne habitude, une tradition même, du côté de Gérardmer Snooker où le club accueillait pour la 4ème année le coach Irlandais P.J Nolan venu distiller ses conseils avisés à 18 stagiaires.

gérardmer snooker PJ NOLan stage 2018 (1)En effet, l’entraîneur et président gérômois jean-Michel Martin a eu le nez fin lorsqu’il a profité d’un créneau qui se libérait dans l’emploi du temps surchargé de P.J Nolan pour le faire venir en perle des Vosges. Une véritable aubaine car le gaillard est « very busy » mais c’est surtout une référence au niveau mondial, un des tous meilleurs en matière de méthodologie, un savoir-faire unique qui a déjà fait ses preuves sur la scène internationale. Et le top dans l’histoire, c’est que le tarif pour s’adjoindre ses services est plus qu’abordable car c’est un passionné, un vrai, qui vit par et pour le snooker : « passion & dedication » comme il le dit si bien lui-même.

gérardmer snooker PJ NOLan stage 2018 (2)« Et puis cela ne nous revient pas plus cher que de prendre un entraîneur diplômé Français, sachant qu’en matière de palmarès et de méthode, ce n’est pas tout à fait la même chose… En plus, P.J ne compte pas ses heures. Hier il s’est envoyé son hamburger vite-fait le midi et il est reparti tout de suite donner un cours à un stagiaire. Si on éteint pas la lumière, il ne s’arrête jamais ! » précise avec humour Jean-Michel Martin. Quant à Nolan, il ne tarit pas d’éloge sur le club local : « C’est parfait ici. Il faudrait vraiment plus de clubs comme celui-là en France : il y a des programmes d’entraînement, le soutien et les conseils du club auprès des joueurs et lors des compétitions, c’est très important pour progresser. Et Jean-Michel est vraiment un passionné lui-aussi. »

gérardmer snooker PJ NOLan stage 2018 (5)Et en parlant de progrès, le niveau global des joueurs et joueuses du club et des stagiaires français de P.J est sur la bonne pente : « Hier, Michael (Martin NDLR) a fait un break de 68, c’est son meilleur break depuis trois ans ! » ajoute le coach irlandais. Selon lui, pour l’heure, les principaux secteurs sur lesquels les Gérômois doivent travailler sont le « scoring » (ou l’empochage en français, soit rentrer les billes), le rythme des entraînements qui doit être plus soutenu, et l’aspect tactique du jeu, savoir quand il faut attaquer ou défendre. « Le snooker c’est un peu comme les échecs, et le jeu des Français est souvent trop tourné vers l’attaque » conclue P.J.

Ses trois jours de stage seront donc hautement bénéfiques pour les stagiaires dont certains avaient fait le déplacement depuis le 65 ou le 67 pour profiter du savoir-faire de l’Irlandais. Gérardmer Snooker, rare club à compter autant de joueuses avec 4 féminines, va donc pouvoir attaquer la rentrée pieds au plancher avec des pratiquants boostés par cette session et impatients de mettre en pratique les conseils du boss !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.