Search
vendredi 16 nov 2018
  • :
  • :

Triathlon : Tom Lecomte dans la cour des grands (mais pas par la petite porte) ! Retour gagnant pour Camilla Pedersen

image_pdfimage_print
Tom Lecomte

Tom Lecomte

A seulement 22 ans et à la surprise générale, le Strasbourgeois Tom Lecomte s’est imposé sur le XL avec un temps canon de 4h21 et 50 sec, soit un peu plus d’une minute que le record de l’épreuve établi par Sudrie qui a donc failli sauter ! Il devance l’Allemand Andi Böcherer (4h23’12 ») et l’Espagnole Albert Moreno (4h26’40 »).

 

Une histoire de… Chaussettes !

Tom Lecomte triathlon 2018 Gérardmer

Tom Lecomte Vainqueur du triathlon 2018 à Gérardmer

Quelle fin de course pour Tom Lecomte qui a fait preuve de caractère et a su prendr les bonnes décisions pour remporter ce triathlon XL 1 an après avoir dominé le Distance Olympique. C’était pourtant loin d’être gagné d’avance, le jeune Français ayant toujours 40 secondes de retard sur Bôcherer à la dernière transition après avoir bien géré la section vélo marquée par l’abandon de Sylvain Sudrie. Le petit plus qui a sans doute fait la différence : il n’a tout simplement pas mis de chaussettes ! « J’en mets rarement, et là en plus, je pense que si j’avais pris le temps d’en mettre, j’aurais encore perdu 30 secondes et j’aurais dû en mettre encore plus pour revenir sur Andi. Et Andi, c’est pas n’importe qui ! Mais je me sentais bien, alors je me suis dit, reste bien derrière lui pour commencer. Il a tenté 2 ou 3 attaques, mais j’ai bien résisté, et à la dernière,  j’ai tout mis et je suis parti, même si sur les derniers kilomètres j’ai cru que j’allais pas y arriver ! » commente le vainqueur de cette 30ème édition.

Andi Bocherer

Andi Bocherer

Une magnifique victoire donc, et ce d’autant plus que le plateau de cette année avait de la gueule et que Lecomte lui-même ne se voyait pas forcément monter sur le podium. Mais aura pu compter sur les encouragement d’un public conquis par son panache : « Honnêtement, je ne pensais pas le gagner cite le XL, même si j’y vais toujours pour la gagne. Et puis, c’est la première année où je me suis senti aussi soutenu par le public. Javais l’impression qu’il y en avait que pour moi, ça m’a porté ! » enfin, c’est un succès que Tom dédie à ses parents, ses premiers partenaires d’entraînement qui l’ont toujours soutenu, même quand il a choisi d’arrêter l’école. A 22 ans, il peut donc avoir de l’ambition dans ce sport qui lui tend les bras. « La suite, c’est l’Iron Man. Je pense que je peux être dans les meilleurs du monde, je ne me fixe pas de limite pour le moment. Mais je garde la tête sur les épaules et je vais faire les choses par étapes, je vais continuer à travailler dur » conclue le jeune homme qui aura vraiment emballé les amateurs de triathlon qui avaient fait le déplacement ce samedi.

Camilla Pedersen

Camilla Pedersen

Toujours chez les hommes, saluons également la très belle performance du local Johann Mathis, 13ème au scratch en 4h44’49 ». « La mécanique tourne encore bien. (…) Ça s’est bien goupillé et j’ai fait une course pleine, ça n’arrive pas souvent. Le temps était idéal, c’était vraiment un bon kif, le public m’a bien encouragé, même si à la fin je me suis vraiment mis dans ma bulle pour le dernier tour et pour bien terminer. » Et ce fut chose faite, bravo Johann ! Enfin, chez les dames, retour gagnant pour une athlète qui aura marqué l’histoire de ce sport et du Triathlon de Gérardmer : il s’agit bien sûr de la Danoise Camilla Pedersen ! Rappelons qu’elle avait été victime d’un grave accident de vélo en septembre 2013 et qu’elle ne cesse de revenir dans le coup depuis qu’elle a repris la compétition en avril 2014. 25ème au scratch, loin devant ses poursuivantes, elle signe elle aussi une splendide victoire qui fait forcément chaud au cœur et prouve une fois de plus qu’elle possède un mental d’acier !




Une réaction sur “Triathlon : Tom Lecomte dans la cour des grands (mais pas par la petite porte) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.