Search
dimanche 16 déc 2018
  • :
  • :

100 femmes déterminées et altruistes Les "Inner-wheel" étaient dans la place

image_pdfimage_print

La réunion qui se tenait ce samedi matin au Grand Hôtel avait  ceci de particulier, c’est à dire d’accueillir uniquement des femmes. 100 au total venues du grand Quart nord Est de la France, Grand Est Et Bourgogne France-Comté sous l’égide du Inner-wheel International…le pendant du Rotary mais au féminin. Et c’est  Maïe Lapôtre, responsable du club d’Epinal, qui était la cheville ouvrière principale  de la manifestation auprès de la gouverneure Marie-Ange Rebert du Club de Strasbourg-Tivoli.

Au programme de la demi journée de travail, un retour  sur les actions menées par les « dames »,  c’est à dire sur leur implication dans la vie des cités afin de détecter les besoins  et parfois le désarroi des populations les plus vulnérables : et ce n’est pas rien en ce début de siècle tourmenté.

De son côté, Maïe Lapôtre est revenue sur l’histoire de la création et de l’évolution des « Inner-wheel dont on ne connait  que peu de chose à l’inverse de leurs homologues masculins. Et pourtant ce sont elles, pendant la 1er guerre mondiale, qui ont remplacé leurs époux partis combattre sur le front. Et presque normalement c’est Margaret Golging qui créa le premier club à Manchester afin de poursuivre l’œuvre entreprise pendant la guerre .

Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts pour devenir international, reconnu par l’ONU comme ONG et pour accueillir aujourd’hui en son sein pas moins de 4 000 adhérentes en France.

On a sans doute pas fini de parler des dames déterminées et altruistes

 

 




Une réaction sur “100 femmes déterminées et altruistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.