Search
lundi 22 oct 2018
  • :
  • :

Conférence-débat sur les compteurs Linky Vendredi à 20 h 00

image_pdfimage_print

Vendredi 12 octobre à 20 h 00, l’association Stop Linky 88 vous propose une conférence-débat à la salle des Armes de l’hôtel de Ville.

Entrée libre – sale des Armes, mairie de Gérardmer.

Contacts : 06 95 24 69 ou 06 03 99 74 16

www.stoplinky88.fr

linky conférence 88




11 réactions sur “Conférence-débat sur les compteurs Linky

  1. christian

    linky n’est pas la panacée. Il est pourtant nécessaire à tout utilisateur du réseau électrique de reconnaître la nécessité d’un instrument communiquant de gestion de notre consommation eu égard à la saturation du réseau actuel et de l’accroissement inéluctable des besoins particulièrs engendrés par la mutation des véhicules en traction électrique dans les années futures et l’utilisation d’énergies renouvelables de production plus aléatoire. venez débattre me dira t on, mais comment débattre quand apparait dans l’intitulé de la soirée le dogme ridicule du danger pour la santé d’échanges de données par voies filaires?
    Comment argumenter face à de telles inepties débitées par des ignorants des bases de l’électromagnétisme, utilisateurs de smartphones ou de wifi engendrant des champs d’amplitudes et de fréquences sans commune mesure avec ceux provoqués par une liaison filaire d’edf? ou alors parlons nous de santé mentale, et effectivement le partage est beaucoup moins tranché entre les protagonistes.
    je resterai chez moi, j’ai du travail.
    Ceux qui sont opposés à edf peuvent toujours résilier leur contrat. on ne peut prôner une gestion raisonnée de l’énergie et refuser d’en subir aucune des conséquences.

    répondre
    1. Dominique

      Nous ne savons pas de quelles compétences vous pouvez vous prévaloir pour affirmer que nous disons des bêtises. Même si nous ne sommes pas tous également qualifiés, parmi nous se trouvent des ingénieurs, docteurs, techniciens, médecins, juristes, personnalités politiques en charge de mandats publics, journalistes, spécialistes divers, dont les expertises se recoupent pour parvenir à des données factuelles devenues très solides. Ces personnes méritent un minimum de respect et de crédit à leur endroit, quelle que soit l’opinion que l’on peut avoir par ailleurs.

      Qui croire, les « officiels » ou les « anti » ? Du côté des « anti », nous n’avons rien à vendre, alors que ce n’est pas franchement le cas du côté de l’industriel Enedis, qui ne cherche absolument pas à nous faire économiser l’électricité puisqu’il en vit et a une trésorerie fort mal en point à renflouer, dont Linky est la solution! Eux, fonctionnent dans une logique économique de marché, et non pas éthique et environnementale. Avez-vous une idée de ce que consomme le big data en terme d’énergie (réseaux, connectivité et transferts, data centers), et l’Internet des objets que l’on nous prépare? C’est absolument colossal et indécent pour ne pas dire criminel à une époque où il est devenu impossible d’ignorer que tous les indicateurs environnementaux sont au rouge, et que l’électricité ne veut pas dire zéro carbone, et zéro pollution!

      De notre côté, il est facile à comprendre que nous aurions bien mieux à faire de notre temps que de militer de la sorte. Nous sommes dans un partage – portage altruiste d’informations qui vous concerne au même titre que tout le monde. Avez-vous réfléchi au monde que nous sommes en train de laisser à vos enfants, petits enfants, familles et proches? Nous luttons pour vous, pour eux. Car si notre monde en est arrivé à ce point, là c’est à cause d’une majorité qui refuse de changer et qui croit encore à la grand messe du 20 heures, qui ne fait rien, qui dit oui à tout, sauf précisément à ceux qui ne se laissent pas faire et qui posent des actes pour stopper ce genre d’opérations ubuesques. Dans 20 ans, si nous y arrivons, que répondrez-vous à vos enfants et petits enfants qui vous demanderont des comptes sur ce que vous avez fait personnellement pour améliorer ce système qui va dans le mur?

      D’autre part, nous ignorons ce qui vous permet d’affirmer que nous avons tous, smartphones wi-fi et autres appareil connecté 24/24? Il s’agit là de choix individuels, et de nombreuses personnes ont décidé soit de s’en passer soit de s’en protéger de différentes façons. Il s’agit là de choix individuels et consentis, alors que les capteurs mouchards connectés imposés à domicile relèvent de mécanismes déviants du système, et d’une entorse inacceptable à la démocratie. C’est pourquoi nous sommes là pour faire le job d’information et de protection que le système que nous avons élu nous refuse.

      Si nous acceptons cette étape du compteur communicant imposé dans un espace privé, rien ne va pouvoir s’opposer par exemple, aux puces implantables, d’abord pratiques et facultatives, puis obligatoires pour accéder aux services de base de la société. Ça a d’ailleurs déjà commencé. La deuxième étape est simplement une question de temps.

      Nous espérons sincèrement vous avoir apporté quelques éléments de réflexion, puisque vous avez porté votre voix jusqu’à nous, et vous souhaitons le meilleur pour votre avenir et celui de vos proches.

      Bien cordialement

      répondre
      1. christian

        etant universitaire dans le domaine de l’électrotechnique depuis (trop) longtemps, j’ai le privilège plutôt rare d’utiliser des appareils de mesures pour certains tres couteux afin d’établir les bilans de conformité aux normes de compatibilité électromagnétique (CEM). Un étudiant de premier cycle doit savoir montrer que le champ engendré par des données filaires ne dépasse pas l’ordre du µT à 2m, bien inférieur au champ terrestre certes constant. Les courants CPL du linky n’excèdent pas ce niveau (pourquoi en serait il autrement?) pour une fréquence inférieure à 30 MHz bien inférieure à celle de la FM et du wifi dans lequel nombre d’entre nous baigne quotidiennement,sauf à vivre dans une grotte. Je ne dis pas que c’est la solution. Enedis dans lequel je n’ai aucun intérêt n’est pas un parangon de vertu. Pour autant il n’y a pas d’autre solution que les smartgrids et donc la collection de données pour bâtir un réseau d’avenir, c’est à dire respectueux au mieux de l’environnement. Sinon, la seule issue est de ne plus consommer d’électricité d’Enedis et là c’est un d’autre débat pas idiot par ailleurs.
        J’ai émis un avis technique,du point de vue philosophique je suis sans doute proche du votre. Il ne faut pas confondre l’outil et celui qui l’utilise.
        Je veux que mes enfants vivent en pleine connaissance des ce qu’on leur offre comme alternatives et ne tombent pas dans les dogmes pro ou anti tout ou n’importe quoi en fonction des modes.

        répondre
  2. mimi

    Danger pour la santé et l’environnement…..Le compteur n’est pas dans la chambre à coucher ou les pièces à vivre, intox tout cela.
    Ondes beaucoup moins nocives que les téléphones portables et le WIFI dans la maison qui eux sont très dangereux ! ! !

    répondre
    1. Alexis

      Entièrement d’accord avec mimi. Le compteur Linky utilise, il me semble, la technologie CPL. La faible émission d’ondes est alors contenue dans les fils du réseau, eux mêmes isolés dans des gaines dans les murs ou dans le sol.
      Continuez à dormir le smartphone sous l’oreiller, équipez vous de répéteurs wifi parce que le gamin ne capte pas bien dans sa chambre, vous pourrez ainsi recevoir en temps réel les dernières intox sur les compteurs Linky.

      répondre
      1. JMV

        Moi ce qui me gene dans Linky en premier lieu ce ne sont pas les ondes mais big brother.
        Il est clair que cet outil est destiné en premier lieu à encore mieux cerner nos consommations et nos habitudes.

        Ce que je fais chez moi ne regarde personne.

        répondre
      2. ANDRE FRANCOIS

        c’est clair !!!

        que de débat pour rien et d’énergie …

        d’ailleurs en parlant d’énergie et d’idées lumineuses …

        le nouveau marché de Noël à Gérardmer vous attend …

        il a vraiment besoin d’éclairage

        dormez bien en attendant sur vos smartphones …

        répondre
  3. Lochesse

    Combien d’emplois vont-ils etre supprimé chez Enedis suite à la pose de ces compteurs ? eh oui plus de relevé! Du chomage en perspective..
    Si on veut etre logique la facture chez les clients devrait etre minorées.Je ne pense pas que ce sera le cas, au contraire!!
    Comment se fait il qu’Enedis ne les posent pas lui meme ?
    Certainement pour que les entreprises privees s’engraisse..

    Personne ne s’inquiete du recyclage des compteurs démontés?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.