Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Football : l’ASG tombe avec les honneurs Les gérômois auront bien résisté face à l'ESTAC

image_pdfimage_print
Gros match ce dimanche au stade Henri Millan où l’équipe fanion de l’ASG (R3) recevait l’ESTAC (N3) pour le compte de la Coupe du Grand Est. Ce n’était pourtant pas un temps à mettre un ballon dehors, mais le jeu en valait la chandelle et locaux se sont bien battus face à une équipe qui évolue 3 divisions au-dessus.
En préambule de cette rencontre, le club a tenu à honorer l’un des siens récemment disparu en la personne de Thierry Arnould. Deux banderoles portant les messages « Thierry avec nous pour toujours » et « Thierry à jamais dans nos cœurs » étaient visibles au bord du terrain et le public a logiquement  envoyé une belle minute d’applaudissements  en guise d’ultime hommage à celui qui manquera forcément à sa famille et à son club.  Après ce premier acte chargé en émotion, place au jeu avec une bonne entame de match des jaunes et verts qui ne se sont pas laissés déstabiliser par l’enjeu ni le contexte. Malheureusement, un coup franc de Yoann Vardin à la 23ème minute offrait le premier but de l’après-midi aux Troyens.
Dix minutes plus tard, en dépit de l’ardeur et de l’application des Gérômois, les visiteurs doublaient la mise par l’intermédiaire de Brandon Dominguès. Les deux équipes rentraient ensuite aux vestiaires. Menés de deux buts, les jaunes et verts pouvaient encore y croire et repartaient sur le terrain remontés comme des pendules. Mais conscients qu’il ne fallait pas se relâcher, les Troyens continuaient sur leur lancée. Le public assistait alors à un joli bras de fer entre les deux équipes avant que l’ESTAC ne trouve une fois de plus le chemin des filets à la 64ème minute grâce à Djinor Boana. Ça sentait définitivement le roussi pour l’ASG qui continuait à se battre jusqu’au bout et obtenait même un penalty. Et c’est Alasane Sall qui se chargeait de transformer cette opportunité, permettant ainsi à son équipe de sauver l’honneur. Les locaux se verront même refuser un second but en raison d’une faute.
Au coup de sifflet final, cela faisait 3 à 1 pour l’ESTAC. une victoire méritée qui élimine l’ASG de la Coupe, mais les jaunes et verts n’ont pas démérité, bien au contraire, ils sont juste tombés sur plus fort ce dimanche !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.