Search
mardi 11 déc 2018
  • :
  • :

Ambitions formations et emplois à La Maison de la Montagne Le Département, la ville de la Bresse, le massif des Vosges disposent aujourd'hui d'un nouvel outil de promotion et de formation

image_pdfimage_print

Ce vendredi est à marquer d’une pierre blanche pour le Département, le massif des Vosges et la ville de la Bresse. Depuis quelques heures, la nouvelle Maison de la Montagne est une réalité même si son fonctionnement est réel depuis quelques semaines.

Le projet de la Maison de la Montagne, initié par le Département des Vosges et soutenu par la Région Grand Est, le Commissariat à l’Aménagement du Massif des Vosges, la Ville de La Bresse, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Vosges,  a pour objectif d’accompagner les saisonniers ou toutes personnes à trouver des emplois dans les domaines de la montagne, du tourisme et du sport.

Lors de l’inauguration on retrouvait auprès de  François Vannson tous les responsables des entités en lien direct avec  le projet notamment Jérome Mathieu, Brigitte Vanson, Hubert Arnould le maire de la commune, le vice-président de la Région Jean-Paul Omeyer ou encore Gérard Claudel pour la CCI du département .

« Le dossier a été porté à l’échelle du territoire «  commente le président du Conseil Départemental « notre but était de réussir la transition avec l’ancien collègue de la Bresse. Il nous a fallut trouver tous les partenaires aujourd’hui investis dans le fonctionnement de ce formidable outil de promotion et de formation . L’objectif est atteint, l’idée a fait son chemin et je pense forcément à Gilles Chabert, ancien président du Syndicat National des Moniteurs de Ski avec lequel nous avons eu une grande réflexion ».

Et François Vannson de poursuivre « nous accueillons déjà pas mal d’acteurs avec tous les ingrédients nécessaires à une montée en puissance. Les tours de table ont été bénéfiques. Le lien a été réalisé afin de regrouper tous les atouts du territoire ».

Jean-Paul Omeyer ne cache sa satisfaction et parle d’un projet fait « avec intelligence et collectif où se mêlent à merveille sport et tourisme. Un projet pilote avec des acteurs de terrain ».

Le maire de la Bresse Hubert Arnould n’a pas boudé également sa joie notamment en termes de réhabilitation du collège  » nous souhaitions en qualité d’élus locaux que le bâtiment soit occupé rapidement. De plus, grâce à une convention avec le département, nous avons pu conserver la cantine scolaire pour les écoles élémentaires ».

Gérard Claudel pour la CCI estime  » C’était une évidence aujourd’hui d’y installer l’Institut de Promotion de la Montagne. La dynamique positive va améliorer les formations proposées qu’elles soient anciennes et plus récentes « .

L’emploi est à l’évidence une priorité pour La Maison de la Montagne. On y retrouvera,comme le souligne Véronique  Carillon, responsable de l’école de la seconde chance chère au cuisinier Thierry Marx,  la structure « Cuisine Mode d’emploi » avec des formations courtes et diplômantes pour des bénéficiaires d’une moyenne de 30 ans d’âge.

Il faut maintenant laisser le temps au temps, laisser le nouveau lieu de vie s’installer avec  les arrivées prochaines  de partenaires tels que le CREPS de Nancy, GECCILOR, l’École de Ski Français …L’avenir du tourisme passe aussi par cette nouveauté.

 




12 réactions sur “Ambitions formations et emplois à La Maison de la Montagne

  1. mdr

    Petit rappel.
    Il est facile maintenant de se pavaner devant ce projet qui résulte de la fermeture du collège. Aujourd’hui les citoyens sont dans la rue à cause d un système fiscal plus supportable. L éloignement des services publics font partie des revendications. Quand à la transition écologique, faire circuler des bus n est certainement pas le meilleur chois . Quand à cette comcom, elle éloigne encore les citoyens des services publics. Je demande un référendum local sur la légitimité de cette comcom dont les habitants non pas été consultés.

    répondre
  2. mdr

    Le peuple est en colère, des chois politiques sont fait sans aucune consultation. Demandé au habitants si ils préfèrent une maison de la montagne ou un collège pour leurs enfants ? Que compté vous faire à la place de l hôpital de remiremont ? Avec toutes vos idées, j imagine que vous y réfléchisse déjà.
    Les citoyens ce foute de votre maison de la montagne, on veut de vrai services publics payé par nos impôts. Collège, hôpital, poste, ect…

    répondre
    1. lamisol

      Il faut être un peu réaliste: avec une vingtaine de naissances par an à la Bresse, difficile de conserver un collège si l’on ne veut pas payer encore plus de taxes et d’impôt.
      Les élus de Vagney ont fait le choix de conserver l’école de Zainvillers: la part communale de la taxe d’habitation a augmenté de 5% environ. Demain, l’école fermée,pas sur qu’il y aura une baise de l’imposition.
      Il y a des choix à faire et l’intérêt général devrait toujours être la première préoccupation de nos élus.

      répondre
        1. en avant guingamp.

          Les petites communes avec la baisse de leurs moyens financiers n’ont absolument pas les moyens d’entretenir les collèges.
          Malheureusement,les collectivités doivent alors faire des arbitrages prenant en compte la baisse du nombre d’élèves et de financements.
          Je rejoins donc l’avis de Lamisol.

          répondre
  3. Viry

    Fermer un collège en parfait état ou étudiaient plus de 100 collégiens ,pour maintenant réunir 10 personnes par an.Un grand merci à notre municipalité.

    répondre
      1. jean t

        Vrai , les collèges sont de la compétence du département.
        Nous pouvons constatés que les collèges abandonnés sont transférés aux communes pour l’euro symbolique. Ces mêmes communes lances des investissement énormes pour l’utilisation des collèges. Aucunes concertation avec les habitants , et dans le même temps on continue à faire payer le transport scolaire aux familles, la cantine. Non l’ école n’est pas gratuite pour tous.
        On peu constaté que l’intérêt du plus grand nombre n’est pas la priorité de notre système.
        La question ce pose , quel chois de société voulons nous !
        Il faut revoir les priorités et consulté le plus grand nombre !

        répondre
        1. en avant guingamp.

          Autre question qui peut paraître secondaire.
          ( sauf pour les classes moyennes mitraillées par les taxes et impôts. )
          Avec un déficit du pays de plus en plus abyssal, quel financement pour tous les délires des uns et des autres ?

          répondre
          1. mdr

            De l argent il y en as. Il y a aussi des chois à faire. Définir les priorités en concertation avec les citoyens. 1 exemple, financé l aménagement d un collège en centre de sport et de loisirs ou autres sur de nombreuses communes, ou rendre réellement gratuit l école publics à l ensemble des enfants. Transport et cantine gratuit !

          2. en avant guingamp.

            Réponse à mdr.

            L’état français a une dette de 2200 milliards.
            Cela correspond à environ 33 000 euros pour chaque français ( hommes,femmes et enfants compris).
            Dette qui sera essentiellement assumée par les classes moyennes vu que l’argent des ultra-riches est hors d’atteinte puisqu’en général planqué dans des paradis fiscaux.
            Nous allons donc laisser une belle facture à régler à nos enfants et petits enfants.

            PS: à vous lire, nous pouvons constater qu’effectivement y a eu une forte baisse du niveau de notre système scolaire .
            Souvenons nous pour cela de la belle maîtrise de notre langue par nos parents et grands parents.

  4. lamisol

    Sans polémique stérile, il faut bien reconnaitre que la commune de la Bresse a eu un peu plus les faveurs de l’exécutif du département que sa voisine Géradmer.
    Maintenant que les 2 communes appartiennent à la même comcom et que tout roule pour le mieux, ne pourrait on pas, nous simples citoyens s’inviter aux vœux pour demander des comptes à nos élus?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.