Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

C’est non au compteur Linky L'information continue

image_pdfimage_print

Combat d’arrière garde ou pression suffisante pour faire abandonner l’installation des fameux compteurs Linky ? La question était  à l’ordre du jour ce vendredi en mairie pour Dominique Humbert, écologiste convaincu et lobbyiste de terrain. Devant une assistance fournie en mairie de Gérardmer, c’est lui qui était  à l’information  sur ce qu’il pense néfaste pour notre santé. Un désastre qu’il qualifie d’environnemental, de financier sur fond du redoutable Big Brother et d’augmentation des factures d’électricité. Pour le militant refuser son installation est parfaitement légal contrairement à ce qu’avance Enedis.

Pour en savoir plus : https://www.stoplinky88.fr/

Dominique Imbert s’est exprimé dans nos colonnes sous forme de commentaire. En voici le contenu, en réponse à un lecteur, qui résume parfaitement  sa pensée et de l’information qu’il souhaitait passer lors de cette conférence

——————————————————————————————————-

Nous ne savons pas de quelles compétences vous pouvez vous prévaloir pour affirmer que nous disons des bêtises. Même si nous ne sommes pas tous également qualifiés, parmi nous se trouvent des ingénieurs, docteurs, techniciens, médecins, juristes, personnalités politiques en charge de mandats publics, journalistes, spécialistes divers, dont les expertises se recoupent pour parvenir à des données factuelles devenues très solides. Ces personnes méritent un minimum de respect et de crédit à leur endroit, quelle que soit l’opinion que l’on peut avoir par ailleurs.

Qui croire, les « officiels » ou les « anti » ? Du côté des « anti », nous n’avons rien à vendre, alors que ce n’est pas franchement le cas du côté de l’industriel Enedis, qui ne cherche absolument pas à nous faire économiser l’électricité puisqu’il en vit et a une trésorerie fort mal en point à renflouer, dont Linky est la solution! Eux, fonctionnent dans une logique économique de marché, et non pas éthique et environnementale. Avez-vous une idée de ce que consomme le big data en terme d’énergie (réseaux, connectivité et transferts, data centers), et l’Internet des objets que l’on nous prépare? C’est absolument colossal et indécent pour ne pas dire criminel à une époque où il est devenu impossible d’ignorer que tous les indicateurs environnementaux sont au rouge, et que l’électricité ne veut pas dire zéro carbone, et zéro pollution!

De notre côté, il est facile à comprendre que nous aurions bien mieux à faire de notre temps que de militer de la sorte. Nous sommes dans un partage – portage altruiste d’informations qui vous concerne au même titre que tout le monde. Avez-vous réfléchi au monde que nous sommes en train de laisser à vos enfants, petits enfants, familles et proches? Nous luttons pour vous, pour eux. Car si notre monde en est arrivé à ce point, là c’est à cause d’une majorité qui refuse de changer et qui croit encore à la grand messe du 20 heures, qui ne fait rien, qui dit oui à tout, sauf précisément à ceux qui ne se laissent pas faire et qui posent des actes pour stopper ce genre d’opérations ubuesques. Dans 20 ans, si nous y arrivons, que répondrez-vous à vos enfants et petits enfants qui vous demanderont des comptes sur ce que vous avez fait personnellement pour améliorer ce système qui va dans le mur?

D’autre part, nous ignorons ce qui vous permet d’affirmer que nous avons tous, smartphones wi-fi et autres appareil connecté 24/24? Il s’agit là de choix individuels, et de nombreuses personnes ont décidé soit de s’en passer soit de s’en protéger de différentes façons. Il s’agit là de choix individuels et consentis, alors que les capteurs mouchards connectés imposés à domicile relèvent de mécanismes déviants du système, et d’une entorse inacceptable à la démocratie. C’est pourquoi nous sommes là pour faire le job d’information et de protection que le système que nous avons élu nous refuse.

Si nous acceptons cette étape du compteur communicant imposé dans un espace privé, rien ne va pouvoir s’opposer par exemple, aux puces implantables, d’abord pratiques et facultatives, puis obligatoires pour accéder aux services de base de la société. Ça a d’ailleurs déjà commencé. La deuxième étape est simplement une question de temps.

Nous espérons sincèrement vous avoir apporté quelques éléments de réflexion, puisque vous avez porté votre voix jusqu’à nous, et vous souhaitons le meilleur pour votre avenir et celui de vos proches.

Bien cordialement




139 réactions sur “C’est non au compteur Linky

  1. postulat

    Le faible rayonnement émis par le compteur Linky ne serait-il pas bénéfique pour notre santé ?
    Dans le domaine de la physique ondulatoire, lorsque deux ondes sont en déphasage (sans faire intervenir le facteur de périodicité), l’amplitude du signal résultant est alors comprise en dessous de la valeur maximale du plus fort.
    Le rayonnement émis par Linky ne pourrait-il pas alors atténuer les émissions d’ondes des signaux wifi et mobile et de fait être un bienfait pour notre santé ?

    répondre
    1. Serpico

      Si ça ce n’est pas bien vendu ! Chercher à comprendre messieurs dames, un petit cours de physique et hop! Et pour le reste ? Les données personnelles captées, récoltées ? Les surconsommations avérées ? La nécessité de passer à un abonnement au tarif supérieur ? Des installations aléatoires dû à un personnel sous qualifié, Pour tout ça, vous avez également une explication ? Scientifique ? Divine !?

      répondre
      1. postulat

        Sur tout ce que vous venez de citer, je ne me suis pas prononcé.
        Les tracts anti-linky mettent en avant des dangers pour la santé (cf article précédent http://gerardmerinfo.fr/2018/10/conference-debat-compteurs-linky/ ).
        Concrètement, le compteur Linky va émettre quelques secondes par jour un champ magnétique inférieur à 1V/M, ça me parait pour le coup moins nocif que le mec qui va fumer à 50m de moi si le vent ne m’est pas favorable.

        répondre
        1. Misto

          Je ne comprends pas cet acharnement contre ce compteur.
          Dans ma rue nous avons tous ce compteur depuis 2 ans et aucun problème signalé. Je peux suivre ma consommation à la demi heure. Le reste c est du pipeau.

          répondre
          1. Richard

            Je viens de passer 11 mois à devoir couper les fusibles tantnce cpl m’est insupportable et nous sommes 5 millions d’EHS en france à ne pas supporter le cpl linky qui rentre même avec nos vieux compteurs.

        2. Richard

          faux ! linky émet h 24 avec entre 10 et
          30 impulsions par minutes (mesuré par un électricien chez moi . Et vu les retours de personnes touchées dans leur santé ça ne peut que se confirmer; Ce n’est pas le 1V/m qui pose problème c’est le H 24.

          répondre
    2. christian

      malheureusement, postulat, le facteur de périodicité comme vous l’appelez ou autrement dit la fréquence ou la longueur d’onde des émissions de linky ne sont pas identiques à celles du wifi ou bluetooth ou téléphonie qui nous environnent et ne peuvent donc interférer. C’était sans doute de l’ironie, mal comprise d’ailleurs par Serpico qui pose de vraies interrogations qui n’ont rien à voir avec la nocivité ou la conception technique de linky.
      comme je l’ai signalé à stoplinky précédemment, je pratique depuis des années ce type de mesures et linky, par les fréquences et amplitudes émises, n’est pas plus dangereux que les sources de wifi ou autres smartphone. Je ne parle pas d’inocuité je compare. Si vous considérez les champs rayonnés par les courants CPL de linky comme dangereux alors débarrassez vous de vos téléphones, box, etc. N’oubliez pas vos autres boitiers cpl, décodeurs, tout appareil possédant une alimentation à découpage: TV, ordinateur,..qui rayonnent aussi, sans parler de votre micro onde, certains sont des passoires, je l’ai constaté par moi même.
      Alors adversaires de linky, fabriquez votre électricité vous mêmes, stoppez votre abonnement Enedis, relisez Orwell, mais arrétez de raconter des fadaises au niveau technique.
      Partisans de linky ou sans avis, lisez bien vos contrats, exigez un accés aux données recueillies. Linky est un outil dont l’utilité va s’avérer ineluctable mais celui qui s’en sert peut effectivement en détourner l’usage.

      répondre
      1. Richard

        Christian . Vous connaissez sans doute des choses sur linky mais vous n’êtes visiblement pas EHS sinon vous ne tiendriez pas un tel discours. Les fréquences utilisées par linky ne sont effectivement pas celles du wifi . Et ce n’est pas la même technologie. De ce fait la réaction du corps n’est pas la même. Pour subir le cpl linky de mes voisins depuis presque 2 ans , je peux vous assurer que c’est une véritable torture certains jours. Et pas seulement pour moi . J’ai du passer 11 mois à la bougie tant c’est toxique. 2 autres familles de ma communes sont passé respectivement 18 mois et presque 2 ans à devoir couper aussi le courant.

        répondre
      2. GERARD 34

        Je peux aussi apporter un autre axe de réflexion: quand sur le 220v 50hz traditionnel vous ajoutez une fréquence de 9K HZ le résultat est connu sous le terme « harmonique électrique » et j’ai été obligé de me replonger dans mes cours de terminale pour en comprendre le phénomène mais si vous voulez comprendre plus vite Wikipédia peut vous l’expliquer. Bref les effets de ces « harmoniques électrique » est l’augmentation de l’effet joule. Concrètement par exemple un moteur de frigo va chauffer quand il tourne et c’est normal mais avec les fréquences supplémentaires le moteur va chauffer beaucoup plus jusqu’à brûler.
        Que penser aussi du changement d’unité facturée en passant du KW au KVA la perte pour le consommateur est de 13%.

        répondre
    3. Richard

      Si seulement vous pouviez avoir raison! mais non hélas des milliers de personnes se retrouve à devoir fuir leur domicile ou couper le courant (c’est mon cas) tant c’est toxique (et même à très petite dose) . Pour info je suis sur ordi portable avec cable blindé, et box fibre plus un voile anti ondes. Sans dect ni wifi ni smartphone ni induction etc. Et nous sommes dejà 1,3 millions concernés minimum (5% de la population est EHS et 13millions de linky sont posés à raison d’1 linky pour 2 personnes environ)

      répondre
  2. solexine pour grimper toutes les belles collines.

    Je suis comme un majorité de citoyen hostile à ce compteur.

    Dommage néanmoins que le message de defense soit porté et capté,et il en perd de fait de l’echo, par un  »contre tout » extrémiste politique d’extreme gauche.

    répondre
    1. Richard

      Rien à voir avec la gauche ou la droite . Il est juste question de survivre sans électricité quand on est EHS (j’ai donné durant 11 mois .

      répondre
  3. Roux dominique

    Bonjour
    Pour moi mon vieux compteur mecanique très con me convient très bien je m en sers depuis des lustres sans aucun problème , pourquoi le remplacer par un ‘nouveau intelligent qui ne cause que des problèmes à ses utilisateurs ???
    Le progrès n est pas toujours dans l innovation l histoire nous l a démontrée à mainte reprise .

    répondre
    1. GERARD 34

      Bonjour, Si vous suivez un peu l’actualité vous devez savoir que Enedis va supprimer 2500 postes (ou non remplacement) pour faire des « gains » de productivité nécessaire au financement de ce compte

      répondre
  4. Denis BERTRAND

    Mais arrêtez de vous voiler la face, il n’y a pas qu’une histoire d’ondes, de Hertz ou Kilo Hertz qui sont en jeu ! (Bien que le simple principe de précaution aurait du stopper ce projet à la source si les Autorités avaient fait leur boulot)
    Ce compteur va nous espionner, la privation de nos libertés et notre surveillance continue a commencé depuis belle lurette avec les cartes à puces, les téléphones, internet et j’en passe, est-ce une raison de plus pour accepter ce machin totalement in-écologique ayant une durée de vie de 7 ou 8 ans seulement qui consomme sa propre énergie (qui vous sera bien entendu facturée !) en lieu et place de vos compteurs actuels qui remplissent à merveille leur office depuis très longtemps et pour très longtemps encore ??? (la durée de vie d’un compteur mécanique est peut être voir même sans doute supérieure à votre durée de vie personnelle !)
    Linky qui ne vous apportera absolument rien du tout mis à part une augmentation systématique de facturation mais qui par contre rapportera des millions d’€ à enedis et consorts !!!
    Petit calcul rapide = 5 à 7 Milliards d’€ de coût pour l’installation et enedis a prévu au bout du compte un bénéfice de 750 millions à 1 Milliard d’€, la réflexion est donc ultra simple et rapide = à votre avis qui va payer la facture ???
    REFUSEZ ce compteur qui ne vous apportera strictement rien, bien au contraire ! C’est TOTALEMENT LEGAL et enedis ne pourra que vous menacer de tout et n’importe quoi sans aller plus loin dans la démarche, le peu de procès qu’ils ont intentés contre les courageux qui ont refusés se sont soldé par des défaites cuisantes !
    Ne vous laissez plus faire, ayez le courage de vous opposer à ce que l’on veut vous imposer, résistez !

    répondre
    1. christian

      votre commentaire est en partie erroné car il méconnait l’utilité de ces compteurs communicants que tous les pays devront progressivement adopter. S’il est vrai que l’utilisateur ne tire pas de bénéfice directement de l’installation d’un compteur communicant, que ceux ci ont un cout, qu’ils sont intrusifs, Enedis n’est pas très pédagogue sur le bénéfice que la collectivité va en retirer et des possibilités futures de contrats plus adaptés pour une consommation et des couts en rapport.
      Pour résumer, si l’on n’installe pas ces compteurs dans un pays, il faudra que celui modifie profondément son réseau de distribution. Le but est d’éviter de construire des centrales et des lignes supplémentaires en gérant mieux les flux distribués. Le but est d éviter à la collectivité des dizaines, voire des centaines de milliards d’investissements pour contrer les pics de consommations et la fluctuation de production dues aux énergies renouvelables par nature peu prévisibles.
      C’est donc des économies pour vous par rapport à un status quo de notre manière de consommer l’énergie.
      Là encore, chacun est libre de refuser, il suffit de ne plus s’abonner.

      répondre
      1. Lochesse explication technique concrete

        Christian Que voulez vous dire par « chacun est libre de le refuser il suffit de ne plus s’abonner » ?

        répondre
      2. Bernard

        En installant un compteur global à chaque poste de transformation dans les communes, il serait largement aisé de réguler l’alimentation énergétique des régions et grandes villes.
        Mais a-t-on besoin de savoir ce qui fonctionne chez moi pour gérer ce flux.
        Ce qui pose problème, c’est que derrière chaque compteur se cache un capteur qui fouine mon intimité pour à terme me proposer des accessoires technologiques en fonction de mon utilisation.(big data) tout en me faisant baigner dans un champ d’ondes qui perturbe nos fonctions biologiques.

        répondre
  5. Lochesse explication technique concrete

    Je vais vous exposer un cas concret de ce qu’il ne sera plus possible de faire avec le nouveau compteur Linky en conservant le meme abonnement tarifaire de votre ancien compteur.
    Explication:
    Je possede un compresseur d’air comprimé comme beaucoup de personne je pense. IL est entrainé par un moteur électrique alimenté en 230 volts d’une puissance de 1500 watts qui consomme en marche 8,2 amperes.Il faut savoir qu’a la mise en marche d’un moteur électrique il y a un appel de courant tres important
    de l’ordre de 5 à 7 fois l’intensité nominale soit dans meilleur des cas une pointe d’intensité de courant de 41 ampères!!! Quel solution y aura t-il a votre avis pour que je puisse encore le faire fonctionner avec Linky sans que cela ne disjoncte a chaque demarrage?
    Passer à un abonnement tarifaire supérieur sera la seule alternative.
    Je trouve cela un peu onéreux pour un materiel que je ne mets en marche qu’occasionnellement vous ne pensez pas ? Je ne suis pas d’accord pour payer encore plus cher. D’autre part je ne pense pas arnaquer Enedis pour la pointe de courant qui est engendrée au demarrage avec mon abonnement actuel
    Reflechissez ,chez vous il y a beaucoup d’appareil equipé de moteur éléctrique. Avec linky beaucoup de clients seront obligé de relever leurs puissance souscrite et Enedis compte bien recuperer de l’argent pour financer ses nouveaux compteurs
    Vous etes toujours d’accord ?

    répondre
    1. christian

      que je sache, linky disjoncte sur la puissance (active) qui n’est pas plus élevée au démarrage d’une machine asynchrone(facteur de puissance très faible).
      si la tolérance sur le courant est plus faible avec des disjoncteurs modernes, il suffit d’ajouter des condensateurs pour compenser.
      renseignez vous.

      répondre
      1. Denis BERTRAND

        Il me semble bien qu’au contraire le linky disjoncte sur la puissance réactive et non active, ce qui n’a jamais été le cas de tous les compteurs précédents (mécaniques et digitaux) d’où les nouveaux soucis rencontrés chez pratiquement tous les foyers équipés de cette chose verte, ça disjoncte pour un rien, réponse d’enedis (Merci Lochesse) bien préparée et surtout calculée de longue date  » il vous faut passer à l’abonnement supérieur « , souvent inutile quotidiennement mais beaucoup plus cher ou comment encore une fois enrichir enedis et ses actionnaires !
        Quand à votre dernière réflexion Christian laissez moi vous dire qu’il vaudrait mieux vous taire plutôt que de participer à l’intimidation et aux méthodes de voyous d’enedis car pour rappel seul enedis s’est engagé lors de à loi de transition écologique a installer de grès (ou de force) 75 ou 80 % des linky d’ici 2021, ABSOLUMENT AUCUNE OBLIGATION pour le Consommateur, le refus est donc 100 % légal
        à ce titre Mesdames et Messieurs RESISTEZ et REFUSEZ cette cochonnerie qui ne vous apportera que des nuisances, autant pour votre santé que pour votre porte monnaie …
        Encore une petite chose, depuis le début de la semaine ils sont en train d’installer à Gerardmer les nouveaux compteurs communiquant Gazpar, je me suis arrêté mardi au niveau du cimetière pour discuter avec le poseur qui m’a avoué que lui personnellement ne voulait pas chez lui du linky, un Ami m’a confirmé exactement les mêmes propos de l’un des autres poseurs (ils sont au moins trois équipes camionnettes bleues marines basées à Dinozé et ce ne sont pas eux qui installeront le linky), si cela n’arrive pas à terminer de vous convaincre je pense malheureusement qu’il n’y a plus rien d’autre à ajouter.

        à bon entendeur un Ami qui vous veut du bien

        répondre
        1. christian

          prétendre que les kVA sont facturés désormais relève de la fake news. Les contrats ont toujours été libellés en A (donc en en kVA) en tant que limite ,seuls les kWh sont facturés au particulier et les kVAR au professionnel à partir de seuils contractuels, compensables par des moyens ultra connus.
          Ne mélangez pas l’objectif et le subjectif.
          j’ai horreur de paraitre défendre une entreprise comme Enedis mais je déteste encore plus la mauvaise foi ou la contre vérité scientifique. le jour ou Enedis provoque un pseudo débat où fleurissent des inepties scientifiques, je serai le premier à les dénoncer.
          jamais le dogmatisme ou les effets de mode ne me feront taire.
          bien cordialement et respectueusement

          répondre
          1. HenPhi

            Effectivement ce sont toujours les KWh qui sont facturés. Mais le compteur LINKY surveille la puissance en KVA (puissance apparente) au lieu de la puissance active KW. La différence est que cette puissance active, votre capacité de branchement, est amputée de 10 à 12% minimum. Si votre contrat en KW est optimisé à la limite supérieure, avec LINKY vous disjoncterez souvent et serez obligé de souscrire un contrat plus cher. Ici est le premier mensonge par omission d’ENEDIS. Dans l’avenir comme LINKY est « intelligent » il pourra comptabiliser les KWh selon deux périodes ÉTÉ, HIVER, et cinq tranches horaires (mais chut! Cela ENEDIS et votre fournisseur d’électricité …n’en parlent pas, mais c’est projeté). Ces cinq tranches alourdirons votre facture, par exemple les heures de pointe hiver, là où nous consommons le plus, coûterons 3à4x le prix actuel. LINKY pourra aussi compter la puissance réactive consommé, elle vous sera aussi facturée.
            LINKY est un espion de votre vie privée il connaîtra vos habitudes de vie, vos absences. Ces données sont monnayables. Ne croyez pas que votre opposition ait un poids. ENEDIS, votre fournisseur, ne se priverons pas de les divulguer et rien ne vous prouvera le contraire.
            LINKY infiltre du CourantPorteurEnLigne CPL dans votre reseau electrique privé sans votre autorisation. Qu’il soit dangereux ou pas pour votre installation et votre santé, et rien ne prouve le contraire sauf les études subventionnées par ces Lobbies, c’est une atteinte à votre liberté.
            Alors le LINKY, nous pourrions être d’accord, mais aux conditions,
            Qu’il respecte la puissance souscrite(intensité active identique)
            Que Enedis et nos gouvernants communiquent dans la vérité leurs intentions et ne nous prennent pas pour des c…pommes.
            Que LINKY n’induisent du CPL que chez ceux qui en expriment le besoin.
            Que LINKY, SUR CHOIX, ne transmette la consommation qu’une seule fois tous les deux mois (emission de CPL ponctuelle et qu’à cet effet!!!).
            Si l’intention de facturer à l’avenir selon les différentes tranches horaires sur deux saisons: heures pleines été, creuses été, pleines hiver, pointe, creuses hiver et réactif KVARh. Que ce soit honnêtement dit et pas en catimini comme l’a fait EDF-ENEDIS et gouvernants(ne pas les oublier dans leurs actes occultes…..) et nous réagirons en adultes responsables.

          2. GERARD 34

            Avez vous regardé votre facture d’électricité? Vous commandez des KW mais payez des KVA et ce depuis 2014.

      2. Richard

        linky compte la puissance réactive et disjoncte bien plus vite (j’ai 3 ans d’expérience en la matière et de témoignages) de plus il consomme environ 120 euros par an rien que pour son propre fonctionnement.

        répondre
  6. Patricia Raimbault cazauran

    Bravo pour ce monsieur qui a dit des choses justes on est en train de nous entourlouper pour nous faire accepter ce linki moi je n ai pas répondu à leur coup de fil et harcèlement le compteur est à l intérieur ancien garage il devait être poser le 10octobre je résiste dans un hameau de campagne trois à refuser toute la commune va être équipée nous tenons quand même je ne suis pas une attardée qui refuse le progrès mais je suis contre voilà tout il y a encore eu un incendie dernièrement et qu à t on dit oh c était la faute du tableau mais oui a bon entendeur salut

    répondre
    1. Denis BERTRAND

      en gros ce que ce Monsieur veut dire c’est « débrouillez vous pour trouver ou fabriquer votre électricité », réflexion digne d’un scout bien dressé par enedis de premier niveau …

      répondre
      1. christian

        toujours de la subjectivité au lieu d’arguments. je ne présume pas de vos compétences, je peux étaler les miennes, je ne crains rien au niveau de l’argumentaire scientifique, c’est mon lot quotidien à un niveau que vous n’avez pas l’air de connaître de surcroit.

        répondre
    2. christian

      il n y a aucune difficulté sémantique dans mon propos: envoyez une lettre recommandée qui stipule votre renoncement à être branché sur le réseau Enedis.Si vous avez besoin d »électricité fabriquez la vous même de différentes manières, demandez moi conseil . Devinez quoi: vous aurez besoin de connecter vos sources et vos récepteurs pour gérer votre réseau, un mini Enedis en somme. Je plaisante.

      répondre
      1. Denis BERTRAND

        Ma lettre en RAR de refus catégorique du linky a été adressée il y a de cela 2 mois au siège d’enedis ( Tour Enedis, 34 Place des Corolles, 92079 Paris-La Défense) ainsi qu’à Mr le Maire de Xonrupt, (je possède bien entendu les deux preuves de réception), mon compteur extérieur est entièrement barricadé (façon tempête du désert) avec visibilité sur le compteur et accès aux fusibles possible conformément à mon droit le plus strict !
        Des panneaux d’interdiction (d’entrer et de pose linky) sont posés aux deux accès possibles de ma propriété, des caméras infrarouges sont installées, un constat d’huissier est en cours alors si par malheur un poseur passe outre il va risquer gros… Pour rappel les poseurs sont des sous traitants et n’ont aucuns droits, (mon Facteur en a plus), donc si ils ne se présentent pas avant de pénétrer dans ma propriété il seront considérés comme des cambrioleurs avec tout ce que cela peut impliquer … Je signale également que depuis deux bon mois je ne réponds plus au téléphone fixe, je laisse enedis et ses sous traitants perdre du temps (3 à 8 fois par jour) à essayer de me joindre lol !
        Je ne sais pas si cela sera validé mais je vais essayer ici de poster le long récapitulatif que j’ai distribué vendredi soir à la Conférence

        répondre
  7. HenPhi

    Hier EDF gerait tout, service public performant. Puis aprés démantelemnt par l’UE et le gouvernement ERDF devenu ENEDIS a en charge les reseaux de distribution electrique. C’est une milice gouvernementale qui sous la pression de l’UE impose le LINKY. LINKY, que vous l’autorisiez ou non s’introduit chez vous et vole vos données personnelles, viole votre vie privée. Présence, façon de consommer, habitudes de vie…Ces données ne servirons pas à « optimiser » votre facture , elles sont monnayables (la raison d’être d’EDF-ENEDIS est de gagner de l’argent). LINKY qui compte en KVA au lieu de KW, ampute votre puissance de branchement de 10 à 12%, d’où les disjonctions et la nécessaire augmentation de contrat. A l’avenir LINKY introduira la facturation différenciée selon deux périodes ÉTÉ, HIVER et cinq plages horaires. En hiver dans la plage dite heure de pointe le KWH vous coûtera 3à4 x plus cher que le prix actuel. C’est là où les ménages consomment le plus. D’où une facture bien plus élevée qu’actuellement. Cerise sur le gateau LINKY comptabilisera le réactif, invisible pour l’instant, qui sera lui aussi facturé.
    Alors aussi LINKY induit du CPL, dangereux ou pas, sans votre autorisation dans votre réseau électrique. Concernant les ondes, hormis le discours officiel, rien ne prouve leur innocuité, aux États Unis, s’appuyant sur des études scientifiques, des voix commencent à s’élever contre ces technologies.

    répondre
  8. gerval

    cessons une bonne fois pour toute d ‘imposer à l usager de subir des pressions …chacun à le droit d’accepter ou de refuser la pose du linky …
    aujourd’hui rien ni personne ne trouve de l interrêt à cet appareil sauf ENEDIS;;; il est dramatique de voir que l usager ne tire aucun bénéfice de ce compeur …il ne faut pas être systématiquement apposé à ,tout modernisme …à condition que ce soit bénéfique à tout un chacun …et qu’au final la facturation n’ en soit pas augmentée …ce qui n est malheureusement pas le cas pour 50% des appareils déjà mis en place …de plus il y a le problème de santé qui surviennent au usagers electrosensibles ..et aux porteurs de pace makers…par exemple ..

    il n y a aucun bénéfice à accepter une telle installation …
    les facturations le prouvent seul le bénéfice va à ENEDIS et aux fabricants de ces compteurs …pas aux USAGERS …c est lamentable

    répondre
  9. Denis BERTRAND

    Bonjour, à mon tour de proposer un condensé que je compte adresser et partager au plus grand nombre dans mon Village ainsi que sur les réseaux sociaux (une partie de ce message a été copiée suite à la lettre du Maire de je ne sais plus où destinée a ses Administrés) :

    Je m’adresse à vous ce jour car la société ENEDIS a délégué la tâche ingrate concernant l’installation des nouveaux compteurs dits « communiquant » nommés LINKY à une multitude de sous traitants privés au niveau national ( Société AGISCOM pour le secteur de Saint Dié des Vosges et PAINHAS pour le secteur d’Epinal dans notre cas), une partie de ces compteurs sont déjà posés mais le déploiement le plus important reste encore à venir dans les semaines/mois à venir, il est donc grand temps pour vous de réagir selon vos choix personnels une fois que vous aurez pris connaissance de ce qui suit, je vous souhaite une excellente lecture.

    >>> Sachez que la loi donne obligation à Enedis de poser ces compteurs mais que Vous, Locataires ou Propriétaires, n’êtes en aucun cas dans l’obligation d’accepter ce changement dès l’instant ou votre compteur actuel fonctionne (Et même dans le cas d’une panne de votre compteur actuel vous êtes en droit d’exiger un remplacement à l’identique, donc pas obligatoirement par un linky !)

    >>> Pour rappel, la durée de vie d’un compteur mécanique est pratiquement infinie, 50, 60, 100 ans ??? alors qu’un linky est annoncé à 8 ou 10 ans maximum, impossible donc pour Enedis de prendre la notion d’économie pour argumentaire de changement profitable au Consommateur !

    >>> Sachez que nul n’a le droit de pénétrer chez vous, sur votre propriété, dans votre maison ou appartement sans votre autorisation explicite, ceci étant punissable par le Droit Français ( Violation de Propriété Privée et Domicile – Je vous invite donc à installer un panneau de « Propriété Privée » à l’entrée de votre « chez vous »)

    >>> Sachez que la société de pose qui s’occupera de votre secteur va vous harceler téléphoniquement pour prendre rendez vous (Dans certains cas seulement), à votre domicile directement pour vous remettre une plaquette d’informations avant la pause mais que vous n’êtes en aucun cas dans l’obligation de leur répondre, le harcèlement téléphonique et/ou démarchage à domicile est également punissable par le Droit Français

    >>> Sachez que la société chargée de la pause de votre compteur ne vous dira que rarement la vérité, à savoir :
    « Vous n’avez pas le choix, que la loi vous oblige à accepter ce compteur » ce qui est totalement faux !
    « Que vous paierez les futurs relevés si vous gardez votre compteur actuel » Vous payez déjà cette relève dans le cadre de la taxe TURPE (Voir votre contrat) et il est de ce fait totalement illégal de facturer deux fois un même service !
    « Que l’on va vous couper le courant si vous refusez la pause du linky » ce qui est encore une fois impossible car illégal !
    « Que les compteurs et la pause sont entièrement gratuits » Vrai pour la pause mais faux pour le Linky qui vous sera facturé intégralement (130/150 €) sur vos factures à partir de 2021, puis à nouveau 10 ans plus tard (Rappel : durée de vie de 10 ans maxi pour un linky !)

    >>> Sachez que si vous acceptez le Linky, avec la même puissance souscrite, vous perdrez en ampérage, de ce fait dès lors que vous brancherez des appareils qui nécessitent plus de puissance au démarrage ou plusieurs appareils en même temps (chauffage, plaque de cuisson machine à laver et/ou sèche linge, etc etc) le linky disjonctera automatiquement au moindre Watt de dépassement, ce qui amènera Enedis à vous proposer de suite de souscrire à l’abonnement supérieur (+ cher bien entendu pour la même efficacité que celui que vous avez actuellement)

    >>> Sachez qu’avec le Linky Enedis saura exactement à quel moment vous vous trouverez chez vous et quels appareils seront en fonctionnement à n’importe quel moment du jour où de la nuit (appareil 100 % intrusif, Espionnage Collecteur de données personnelles =Big Data/Big Brother !)

    >>> Sachez que si votre installation électrique actuelle est ancienne (+/- 50 ans) et/ou si la section des câbles entre le compteur et le tableau électrique est insuffisante pour supporter le changement de puissance, ou si votre électroménager ou vos lampes par exemple ne sont pas compatibles, Vous Seuls serez responsables des éventuels dégâts subit !

    >>> Sachez que la majorité des Assurances Multirisques Habitations refusent d’indemniser tous dégâts dû ou causés par le compteur linky, renseignez vous auprès de votre assureur ! Pour rappel, environ 200 compteurs linky ont déjà pris feu sur le territoire depuis le début de l’année, sans compter les centaines, voir peut être les milliers d’appareils électriques qui ont grillés suite à ce compteur inutile …

    >>> Sachez que les poseurs dépendent d’Enedis mais sont en fait toutes des sociétés privées (où comment Enedis se décharge totalement des risques éventuels suite à l’installation du linky !!!) d’où le pressing continu car ils sont rémunérés au nombre de compteur posés, souvent à la va-vite d’où les risques réels de problèmes d’incendies constatés !

    >>> Sachez que dans les directives d’Enedis aux Poseurs il est notifié qu’il est fortement déconseillé voir interdit je ne sais plus, d’installer le compteur linky sur un panneau de support bois, ce qui est très souvent le cas (comme moi) quand il s’agit d’installation datant de quelques décennies car le linky chauffe, il chauffe même énormément, tout comme votre ordinateur ce qui n’est pas du tout le cas d’un compteur mécanique (noir ou bleu) ou digital (blanc), encore une fois le même risque d’incendie …

    >>> Sachez que si l’on vous dit qu’avec le linky vous pourrez contrôler votre consommation chaque jour sur internet, c’est illusoire, inutile et faux !

    >>> Sachez qu’en cas de pic de consommation Enedis pourra à distance changer votre programmation, couper le courant ou éteindre n’importe quel appareil de votre domicile ! Et annoncé pour demain que si Enedis a un besoin urgent de courant il pourra venir rechercher (toujours à distance) la charge de votre voiture électrique qui sera branchée dans votre garage, Et ce n’est pas de la science fiction !!!

    >>> Sachez que votre compteur actuel (Mécanique ou digital) ne consomme rien ce qui n’est pas le cas du linky qui lui consomme 24 H/24 H de l’électricité pour son fonctionnement, électricité qui bien entendu vous est facturée ! (environ 15 €/an)

    >>> Toutes les données personnelles sur votre mode de vie collectées via le linky sont facilement piratables sans être un hacker reconnus, (selon plusieurs études sérieuses dans ce domaine), les cambrioleurs pourront savoir à distance quand vous serez chez vous ou non par exemple

    >>> Le problème principal avec le linky est la technique utilisée, le CPL (Courant Porteur en Ligne), je ne suis pas technicien et je n’y connais pas grand chose mais je simplifierais la chose pour une plus simple compréhension à dire que c’est un mélange de WIFI, Bluetooth, 3/4 et bientôt 5 G qui va envahir la totalité de votre installation électrique, pouvant perturber de suite ou à la longue votre équilibre, sommeil, quiétude et aura (qui n’a pas de prise de courant au pied de son lit ?) pour ensuite envoyer toutes les infos collectées des dizaines de fois par jour/heure vers un concentrateur situé près de chez vous qui lui collectera les infos concernant chaque foyer sur tout un quartier avant de les renvoyer vers Big Data pour les disséquer et sans aucun doute pour les monnayer par la suite (Big Brother) !!!

    >> Sachez que tous les linky d’un même quartier/Village seront reliés entre eux, l’un servant de relais à l’autre pour palier la distance entre les plus éloignés et le concentrateur, vous subirez donc en plus du votre, celui et ceux de vos voisins à moins de faire installer un filtre coûteux (6/800 € + pose), il est beaucoup plus simple et légal de le refuser de suite vous en conviendrez

    >>> Sachez que si vous désirez refuser ce nouveau compteur intrusif, capteur de la totalité de vos données électriques de vie quotidienne, la société d’installation viendra le poser sans vous en avertir et donc sans votre avis si il se situe en bordure de route ou dans votre jardin (le cas ne se posant pas si votre compteur se trouve à l’intérieur de votre domicile, dans ce cas précis il vous suffira de refuser l’accès aux poseurs, ne pas confondre avec la relève annuelle ou semestrielle) Il vous faut donc au plus vite en bloquer l’accès par tous les moyens à votre disposition (chaine/cadenas, verrous, barbelés, ferraille soudé et fixée, véhicule contre le compteur, etc etc, les moyens sont infinis, ils ne dépendent que de votre imagination …

    >>> Sachez qu’en cas de location, c’est au Locataire de choisir si oui ou non il désire accepter le linky

    >>> Sachez que le coffret en lui même vous appartient en totalité, vous pouvez donc le modifier, le protéger et en faire ce que vous voulez comme bon vous semble, le compteur quand à lui n’appartient pas à Enedis ou aux sous traitants mais bien à la Commune et au Maire dont vous dépendez même si celui ci en à délégué l’entretien à une société extérieure il en reste l’unique Propriétaire et donc Responsable en cas de sinistre du au linky (incendie/détérioration) car pour rappel la majorité des Multirisques Habitations ne fonctionnent pas en cas de dommages dû au linky, votre seul recours sera donc de vous retourner contre votre Maire pour être indemnisé !

    >>> Une loi Française énonce clairement ceci : « Il ne peut y avoir en aucuns cas une obligation dans le cadre d’un objet connecté » ce qui est le cas du linky, rien que cette loi suffit à vous autoriser à le refuser !

    >>> Enfin, sachez que toutes les factures des Abonnés ayant acceptés le linky ont augmentés, de peu (quelques dizaines d’€ par an) à plusieurs fois le total des factures mensuelles/annuelles !!!

    Vous êtes à ce jour libres de vos choix, décisions et actions, elles nécessitent simplement d’avoir le courage d’aller au bout de vos choix et convictions, merci de m’avoir lu

    à bon entendeur

    DB/88

    RESISTANCE/BARRICADES

    répondre
    1. christian P

      à quoi bon essayer de répondre à des gens qui avouent leur méconnaissance technique mais qui n’hésitent pas à diffuser des inepties dans ce domaine, forts de diffusions douteuses de blogs orientés et sujets à l’erreur comme tout un chacun et d’affirmations basées sur des incidents ponctuels sans signification statistique .
      pourtant il faut vraiment avoir conscience des risques, mais sans mensonge ni paranoia.
      pratiquement tous les arguments des réactions précédentes peuvent être démontés point par point, mêmes ceux qui sont vrais mais détournés de leur contexte, de leur but et du cadre contractuel qui leur est assigné. Pourtant je ne suis qu’un simple universitaire du domaine électrique depuis 33 ans. Sinon lisez la norme NFC 15 100 et suivantes, les réglements européens, la notice de linky et les textes d’applications s’y afférent, la loi tout simplement
      Enfin personne dans les critiques ce ce pauvre linky n’a l’air d’avoir compris à quoi il servira et sera (lui ou ses successeurs j’espère plus efficients) nécessaire au pays dans les années à venir, il faut voir plus loin que le bout de son nez et penser à la collectivité plutôt que voir uniquement le court terme et son nombril
      Le mensonge et l’ignorance desservent le propos pourtant utile de contradiction de ce que l’on nous propose.
      tant d’aveuglement est navrant autant que contre productif, tant de dogmatisme fait passer à mes yeux le mercantilisme et les failles techniques et de communication (par exemple sur ce site) d’Enedis pour des broutilles. En toute chose peser le pour et le contre, en tirer une synthèse et raison garder.

      répondre
          1. Denis BERTRAND

            Mais encore ?
            C’est limité comme commentaire … au lieu de traiter les opposants de paranoïaques il faudrait peut être nous apporter un début d’argumentaire ?
            Une fois les linky installés il sera trop tard car le temps n’est plus véritablement à la réflexion, le linky c’est pour demain ici …

        1. Christian P

          je ne défends rien. j’ essaie de peser le pour et le contre, tout l’opposé de vous.
          mais je déteste les gens qui emploient des arguments souvent erronés qu’ils n’ont pas vérifiés ou même qu’ils ne comprennent pas.
          et surtout j’aime la contradiction car je démonterais de la même façon des arguments erronés pour Linky.

          répondre
      1. Denis BERTRAND

        Je n’ai jamais eu la prétention d’annoncer connaître la technique de fond du linky et je n’en ai pas besoin, ce n’est pas du tout mon Domaine, tout comme 95 % de la Population d’ailleurs mais quand on a un minimum de bon sens on cherche à savoir, à se renseigner sur le genre de chose que l’on veut nous imposer de gré ou de force (et je pèse mes mots) en nous racontant un tas d’inepties que même les grand pontes d’enedis n’arrivent pas à rendre crédibles tellement ils se contredisent à chaque fois qu’ils sont interviewés ! (Tout est vérifiable sur internet en tapant dans la recherche Bernard LASSUS directeur du programme linky et même Philippe Monloubou Président du directoire d’enedis )
        Tous les « incidents » comme vous le dite qui sont liés directement au linky : destruction de matériels électroménager, électronique, en simplifiant la chose, tous les appareils que vous devez brancher sur le secteur et voir pour les plus graves incendies partiels ou total de maisons particulières & entreprises qui ne sont pour la majorité pas pris en charge par votre multirisques habitation et encore une fois ceci est vérifiable par un simple coup de fil à votre assurance …
        pour rappel à ce jour plus de 200 incendies ou problèmes graves directement liés à l’installation du linky ont été répertoriés par les excellents sites d’informations anti linky Régionaux et Nationaux, bien entendu niés catégoriquement par enedis qui rejette la faute automatiquement sur les poseurs, sur l’installation existante et j’en passe et des meilleures !!! (Information toujours 100 % vérifiable en quelques clics)
        La loi ???? Aucune obligation d’acceptation de la pose d’un linky par les Clients d’enedis comme des autres fournisseurs donc le refus est 100 % légal, à ce propos et pour le citer à nouveau Philippe Monloubou Président d’enedis l’a signalé lui même (toujours vérifiable)
        Je vous cite  » personne n’a compris à quoi servira le linky » permettez moi de vous dire que la réponse à cette remarque (à part me faire éclater de rire bien sur) c’est que l’avantage UNIQUE sera pour enedis et ses actionnaires dont vous faites sans doute partie vu l’énergie que vous dépensez à vouloir nous rouler dans la farine avec de grandes phrases et de grands mots, mais sans réel argumentaire … Nous ne sommes pas dupes et il suffit de relire l’intégralité de mes propos ici pour comprendre que personnellement, sans avoir fait d’études scientifiques je démontre simplement et très facilement que la totalité de la propagande d’enedis au sujet du linky est un « fake », voir une arnaque Nationale pour le consommateur ayant pour but unique l’enrichissement d’une minorité (comme toujours)
        Il n’y a aucuns mensonges dans aucuns de mes propos, tout est vérifiable je le rappelle une énième fois mais comme vous avez l’air de détenir la vérité je vous invite donc à venir en débattre sur l’un des excellents sites d’informations Stop linky qui poussent comme des jonquilles au printemps sur le net et ailleurs tellement la fronde prend de l’ampleur !
        à signaler également d’après mes sources 100 % fiables qu’enedis refuse de se confronter et débattre maintenant en conférence publique face aux associations anti et stop linky, étrange non ?
        Le POUR ? = 0 pour le consommateur et beaucoup voir énormément pour enedis
        le CONTRE ? = le contraire évidemment !

        répondre
      2. Denis BERTRAND

        ohhhh Mr Christian P., le bel exemple concret que voilà

        MESURES EN KWH ET EN KVA

        Puissance = Tension x Courant actif :
        P = U x I x cos φ
        où « φ » (ou « phi ») est le déphasage du courant par rapport à la tension.

        Exemple
        Une lampe fluorescente est alimentée sous 220 volts alternatif. Un courant total de 0,3 ampère est mesuré. La lampe comporte un récepteur résistif, le tube lumineux, et un récepteur inductif, le ballast.
        Le courant total sera déphasé de φ = 60°. Il est constitué par la somme de la composante en phase avec la tension pour le tube (Iw) et de la composante déphasée de 90° pour le ballast (Ib).
        La puissance est donnée par :
        P = U x I x cos φ
        P = 220 x 0,3 x cos 60°
        P = 220 x 0,3 x 1/2
        P = 33 watts
        C’est la puissance « active » développée par la lampe, celle qui était mesurée par les compteurs d’ancienne génération et facturée au client, ici 0,033 KWh.

        Maintenant, vu que le compteur type Linky mesure en KVA, il va prendre en compte dans la mesure la puissance réactive, qui n’a de puissance que le nom et qui n’apparaissait pas auparavant.

        La puissance réactive Q est définie par analogie à la puissance active P :
        Q = U x I x sin φ
        Elle s’exprime en VAr ou VAR, abréviation de « volt-ampère-réactif ».

        Son intérêt (pour les fournisseurs et ERDF) provient du fait qu’elle permet d’évaluer l’importance des récepteurs inductifs (moteurs, lampes fluorescentes, ….) et des récepteurs capacitifs (condensateurs, …) dans l’installation.

        Les compteurs récemment installés vont d’ailleurs enregistrer distinctement la puissance réactive inductive et la puissance réactive capacitive.

        Exemple
        Une lampe fluorescente est alimentée sous 220 volts en alternatif. Un courant total de 0,3 ampère est mesuré. La lampe comporte un récepteur résistif, le tube lumineux, et un récepteur inductif, le ballast.
        Le courant total sera déphasé de φ = 60° . Il est constitué par la somme de la composante en phase avec la tension pour le tube (Iw) et de la composante déphasée de 90° pour le ballast (Ib).
        La puissance réactive est donnée par :
        Q = U x I x sin φ
        Q = 220 x 0,3 x sin 60°
        Q = 220 x 0,3 x 0.87
        Q = 220 x 0,26
        Q = 57 VARs
        Comme aujourd’hui les fournisseurs d’énergie estiment sur nos factures que 1 KW = 1 KVA, on vient de mesurer 0,057 KVA qui vont s’ajouter aux (0,033 KW = 0,033 KVA), soit une facturation pour 0,090 KVAh, re-traduits en 0,09 KWh… Vous suivez ?
        Le rapport entre énergie consommée et énergie facturée est donc dans ce cas le suivant (accrochez-vous…) :
        (0,033 + 0,057) / 0,033 = 2,27
        Ça veut dire que par rapport à la mesure antérieure, en KWh, la mesure effectuée par Linky va multiplier la consommation par 2,27 pour la même lampe fluo…

        (Source : NextUp)

        répondre
      3. Richard

        Vous oubliez juste une chose. Il y a en France des gens qui ont déjà linky depuis presque 3 ans et qui peuvent témoigner. Ceux là parlent de la vraie vie et pas de théorie livrée par des gens qui ne vivient pas encore avec la bête. On peut très bien se passer de linky pour assurer la transition energétique . On peut faire autrement. Je ne vois pas comment on peut imposer une technologie toxique et anticonstitutionnelle sous couvert de transition energétique. Des milliers de Français sont gravement malades à cause de linky . Toute leur vie est bouleversée. (j’ai des témoignages chaque jours et de véritables appels à l’aide) Dans ces conditions, il n’est pas question de loi (que j’ai sous les yeux) mais de survie.

        répondre
  10. Denis BERTRAND

    Bonsoir,
    nouvelle piste à étudier par les Maires désirant prendre un arrêté contre le linky : le RSD (Règlement Sanitaire Départemental) et leur entière responsabilité en cas d’incident dû à ce compteur

    répondre
  11. Paul

    Concretement quelque un peu t-il me dire de combien mon abonnement va augmenter avec ce nouveau compteur c’est le premier risque vu qu’il y a des intelectuels qui suivent ce débat?

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Concrètement, mon abonnement qui était de 27,20 € HT avec l’ancien compteur (jusqu’en avril 2016), a diminué pour être actuellement à 21,90 € HT (pour deux mois)

      répondre
    2. Denis BERTRAND

      Bjr Paul,
      ce n’est pas l’abonnement le problème mais bien le calcul de la consommation en KVA et non plus en KWH ce qui change tout pour la plupart des abonnés (et comme ils sont bien malin chez enedis votre facture est toujours en KWH) d’où une augmentation de petite à énorme pour certains abonnés ! J’ai encore reçu hier un cas concret d’une Dame qui normalement devait recevoir un remboursement (mensualisation) car consommation en baisse et qui à la place a reçu une facture d’ajustement de 277 € avec un nouvel échéancier pour 2019 augmenté logiquement de 40 ou 50 % ! Elle a appelé enedis de suite qui lui a répondu qu’il fallait payer point !
      et tout est vérifiable comme toujours …

      répondre
      1. Jacques Litaize

        Vos propos ne correspondent pas à mes propres observations.
        Tout d’abord, le kVA n’est pas une mesure de consommation, c’est une mesure de puissance souscrite au compteur, qui détermine le montant de votre abonnement.
        La consommation se mesure toujours, avec ou sans Linky, en kWh, et il n’est pas possible de la facturer autrement. Il n’y a donc là aucune malice de la part d’EDF (mon fournisseur d’électricité, mais c’est évidemment le cas pour tous les fournisseurs) contrairement à votre remarque tendancieuse.
        Ce qui est sans doute vrai puisque vous le dites, c’est que le compteur Linky ne tolère pas une consommation instantanée incompatible avec la puissance souscrite (par exemple chauffage électrique à fond + tous les appareils électriques en marche en même temps), et le disjoncteur va fonctionner.
        Le remède est, au choix, un abonnement correspondant à une puissance adaptée à vos pratiques, ou une façon plus intelligente de consommer de façon ponctuelle.
        Personnellement, après 30 mois d’expérience, et avec toujours la même puissance souscrite (12 kVa), je n’ai jamais rencontré le moindre problème.
        Ma consommation facturée naturellement en kWh n’a pas du tout augmenté et mon abonnement a diminué.

        répondre
  12. Jacques Litaize

    Franchement, à l’heure des smartphones, des cookies, des cartes bancaires avec ou sans contact, des caméras omniprésentes, etc.il faut être un peu naïf et/ou paranoïaque pour se soucier de la communication à qui que ce soit de sa consommation détaillée d’électricité.
    Bon, personnellement je m’en contrefiche, l’hypothétique contribution de Linky à Big Brother étant au pire anecdotique.
    Comme je suis également persuadé que l’impact de Linky sur ma santé n’est pas pire que celle de mon grille-pain, ce que me confirme mon état général depuis que je suis équipé de ce compteur, c’est-à-dire plus de 30 mois, je ne vois aucun inconvénient à cet outil performant.
    Ne restent donc que les avantages, suffisamment développés notamment par Christian.
    Ceci dit, si la justice reconnaît aux récalcitrants la liberté individuelle de refuser cet appareil, grand bien leur fasse, à condition que reste à leur charge exclusive le coût du relevé du compteur à leur domicile, opération dont la modernité n’échappe à personne.

    répondre
    1. HenPhi

      Mais, libre à vous de ne pas refuser LINKY, c’est Votre CHOIX. Ce qui n’est pas mon cas, LINKY je refuse car ma puissance contractuelle disponible sera diminuée de plus de 12% au lieu des 15 ampères du contrat j’aurais 12,9 ampères. La future facturation des KWH selon Ete Hiver et cinq plages horaires sera de +15% à +20%. Ensuite pas d’espion chez moi, capable de détecter l’absence….mais chacun sa liberté, selon ses moyens, à condition que celle-ci soit respectée.

      répondre
  13. Denis BERTRAND

    Mais quelle chance vous avez de posséder un linky qui fonctionne parfaitement et sans en subir le moindre désagrément ! Je vous envierais presque si j’étais naïf bien sur … sans rire, vous nous parlez d’avantages mais n’en citez pratiquement aucun concrètement , idem pour Christian P. qui nous annonce plein de choses formidables avec le linky mais aucunes réellement étayées !

    De mon côté c’est tout le contraire et en voici encore quelques petits « nouveaux » :

    Les compteurs linky posés sur du bois ne sont pas aux normes !
    Beaucoup d’anciens compteurs ont été installés sur des panneaux en bois et il s’avère que les compteurs Linky sont très souvent posés sur ces mêmes panneaux – Ce qui est mon cas et ce qui est contraire à la norme NF C 14-100, laquelle rend obligatoire la pose des compteurs électriques sur des platines supports en plastique auto-extinguible ! Vérifiable encore une fois sur la plaquette d’information distribuée aux poseurs, poseurs intérimaires qui ne reçoivent dans le meilleur des cas qu’une formation ne durant pas plus d’une journée voir une demie journée et qui ne sont absolument pas des électriciens de formation.
    Pas étonnant que le lien de causalité entre linky et incendies devienne évident quand on sait qu’un linky (c’est un ordinateur) chauffe énormément !

    Vous parlez également d’un éventuel surcoût (taxe supplémentaire) pour les récalcitrants qui refuseraient le linky, je vais donc vous rappeler ce que j’ai déjà signalé plus haut = la taxe TURPE ( tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité qui représente à elle seule 90 % du chiffre d’affaire d’enedis) qui comprend déjà la facturation de la relève manuelle, dite « à pieds », c’est à dire que vous payez DEJA cette relève et la loi interdit à quiconque de facturer un même service 2 fois !

    De plus avec le linky enedis va économiser le coût de cette relève à pieds en plus de licencier au bas mot 2 à 3000 releveurs sans bien entendu répercuter cela sur votre facture c’est évident, une fois les compteurs posés, ce seront minimum 1000 poseurs qui seront remerciés, elle est où la création d’emplois signalée sur le site d’enedis ?
    Dans le Sud Ouest il y a même des poseurs Portugais dépêchés pour l’occasion, eux chez qui le compteur communiquant a été rejeté ! Tout comme en Roumanie, République Tchèque, Espagne Lettonie, Slovaquie, et l’Allemagne la Belgique les Pays Bas sont revenus en arrière, d’autres n’ont encore rien décidés et je ne parle que de l’Europe

    Quand vous faite honneur à la « performance » du linky, vous me laissez totalement dubitatif ?????? Si vous pensez que pouvoir surveiller à la minute, à l’heure, au jour votre consommation personnelle,, que vous faire cuire un oeuf ou mettre en fonctionnement votre perceuse, votre radiateur et courir voir votre consommation vous aidera à moins consommer, si c’est cela les avantages que vous trouvez à ce compteur je ne m’étonne plus de vos propos précèdent …

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Oui, je dois avoir de la chance d’avoir un compteur Linky qui ne me cause aucun souci. Je ne dois cependant pas être le seul, au regard du nombre epsilonesque de réclamations par rapport au 7 ou 8 millions de compteurs déjà posés.

      Quelques avantages concrets, puisque vous insistez :
      – mon électricité me coûte moins cher, puisque la facturation de ma consommation n’a pas augmenté et que mon abonnement a diminué.
      – je ne paie que ce j’ai réellement consommé et plus sur la base de relevés estimatifs.
      – je n’ai pas à être présent pour que mon compteur soit relevé.
      – je peux facilement maîtriser ma consommation, et donc la réduire.
      – je ne dépense ni mon temps, ni mon argent, ni mon énergie et ne perds pas mon sommeil pour ce que j’estime être un combat sans objet.

      Mais comme je vous l’ai déjà dit, libre à vous de persister si il s’avère que vous opposer légalement, à condition de supporter le coût généré par votre refus, notamment pour les relevés de compteur.

      répondre
      1. solexine pour grimper toutes les belles collines.

        il n’est pas besoin d’être present pour le relevé de compteur.
        Courrier, internet ou tel peuvent remplacer le passage de l’agent.

        Moins cher.
        Il serait très étonnant qu’une multi nationale comme
        Enedis mette en place ce type de compteur pour à la sortie perdre du CA sur l’ensemble des consommateurs…

        Avec nos vieux compteurs on ne paye à la sortie que ce que l’on a consommé. La régule se fait toujours dans un sens ou dans un autre.

        répondre
        1. Jacques Litaize

          Je ne vois pas comment le relevé d’un compteur à l’intérieur de votre domicile peut s’opérer sans votre présence.
          Évidemment si c’est vous qui faites le relevé, vous pouvez toujours raconter n’importe quoi, il est donc nécessaire qu’un contrôle extérieur s’opère de temps à autres. Ou alors il y a quelque chose qui m’échappe.
          Avec Linky, on ne paie aussi que ce que l’on a consommé (encore heureux), mais il n’est nul besoin de régularisation donc jamais d’avance de trésorerie au profit du fournisseur.
          Enfin, Enedis n’est pas à l’origine de la pose des compteurs Linky mais ne fait qu’exécuter une mission légale que lui a confiée l’Etat, dans le cadre de deux directives européennes visant à réduire la consommation énergétique.

          répondre
          1. solexine pour grimper toutes les belles collines.

            il vaut etre assez beat pour penser qu’une directive venant des ultra- libéraux de Bruxelles est là pour faire autre que servir les multinationales à s’engraisser.!!!

        2. Jacques Litaize

          J’ajoute qu’Enedis n’a strictement rien d’une multinationale.
          C’est une filiale à 100 % d’EDF, laquelle appartient à l’Etat pour 83,7 %, aux investisseurs institutionnels (ex : les caisses de retraite) pour 12,2 %, aux salariés d’EDF pour 1,2 %, et aux autres actionnaires individuels pour 2,8 %.
          En fait, Enedis appartient donc aux Français et accomplit une mission de service public de gestion et d’aménagement du réseau d’électricité sur le territoire français, et de distribution de l’électricité à quiconque en fait la demande.
          Compteur Linky ou non, ce n’est pas Enedis qui encaisse la facture de la consommation d’électricité, mais le fournisseur choisi par le client, qui peut être EDF, mais aussi un des multiples autres (Direct Energie, Engie, Total, etc.) depuis que ce secteur a été ouvert à la concurrence.
          Si vous voulez optimiser votre facture, faites jouer la concurrence, comme toujours favorable au consommateur.

          répondre
          1. Denis BERTRAND

            Bonjour,

            il faudrait peut être consulter ici les documents officiels que j’y enregistre, on gagnerais du temps et de la crédibilité à ne pas se répéter … en effet dans le message qui suit j’explique en détail ce qu’est la taxe TURPE, taxe qui est reversée à enedis ou ERDF si vous préférez et qui constitue 90 % de ses recettes !

            Ce n’est pas sur le tarif de l’électricité qu’enedis ou autres s’en mettent plein les poches mais bien avec la taxe TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité), à cela rien d’étonnant donc puisque vous le signalez si justement, enedis/ERDF appartiennent à l’Etat !

            Donc peut importe qui encaisse la facture, enedis récupère ce qui est le + intéressant pour elle, à savoir VOTRE ARGENT ! (avant de récupérer et bien entendu de monnayer dans un avenir proche vos données )

            Changer de distributeur ne vous dispensera pas du Linky, bien au contraire et honnêtement faire jouer la concurrence pour gagner trois Kopeck sur un ou deux ans et les payer ensuite sur les années suivantes je ne pense pas que l’intérêt soit phénoménal … Mieux vaut éviter directement le linky, rester judicieusement avec votre compteur actuel qui ne vous arnaquera pas et ne pas risquer de très très mauvaises surprises avec le truc vert, mais à vous de voir ce qui est le mieux pour vous bien entendu

            Attention, il est pratiquement impossible de revenir à votre ancien compteur si vous prenez le linky, alors que très écologiquement 35 millions de ceux-ci sont destinés à la casse …

  14. Denis BERTRAND

    Petit descriptif officiel de ce qu’est et comprend la taxe TURPE, vous pourrez constater que le relevé du compteur fait déjà partie intégrante de cette taxe, (donc vous la payez) et ce depuis belle lurette !

    Le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité (TURPE) garantit aujourd’hui 90 % des recettes d’Enedis (ex-ERDF), gestionnaire du réseau de distribution d’électricité placé en situation de quasi-monopole en France métropolitaine. Tarif méconnu, le TURPE a cependant un impact significatif sur la facture d’électricité de l’usager final.
    Qu’est-ce que le TURPE ?
    La rémunération du coût d’acheminement de l’électricité

    Le TURPE est payé par tous les consommateurs dans leur facture d’électricité. Il s’agit, depuis sa création en 2000, d’un tarif réglementaire et fixé annuellement par l’État (sur avis de la CRE), destiné à rémunérer les services d’acheminement de l’électricité. Il est donc reversé directement et intégralement au principal gestionnaire du réseau public d’électricité – Enedis -, au transporteur RTE ainsi qu’aux ELD, pour lesquels il représente jusqu’à 90 % du chiffre d’affaires.

    Rappelons que, depuis 2004 pour les entreprises et 2007 pour les particuliers, les consommateurs ont la liberté du choix de leur fournisseur d’électricité : ils peuvent ainsi conserver un contrat avec l’opérateur historique EDF ou se tourner vers la concurrence (Direct Énergie, Planète Oui, Lampiris…).

    La gestion de la distribution de l’électricité, c’est-à-dire son acheminement via le réseau public et l’entretien de ce dernier, reste en revanche un monopole public naturel, assuré par différents gestionnaires : RTE pour le transport de l’électricité via les lignes à haute et très haute tension, Enedis (ex-ERDF) pour la distribution de l’électricité pour environ 95 % du réseau restant, aux côtés de plusieurs ELD qui agissent dans certaines zones géographiques déterminées.

    Le TURPE, tarif unique pour tous les gestionnaires, vise à assurer la neutralité du service rendu par ces derniers pour tous les fournisseurs et à l’adresse de l’ensemble des particuliers.
    Un calcul éminemment complexe…

    Les règles de calcul du TURPE sont réputées transparentes et accessibles à tous, mais exigeront une bonne formation en mathématiques pour être comprises dans le détail ! D’un point de vue plus général, il vous suffit de retenir que le tarif est constitué de l’addition d’un certain nombre de « composantes », qui représentent les différents coûts supportés par les gestionnaires.

    Les trois principales composantes sont le soutirage (fonction de la puissance et de l’option tarifaire souscrite), la gestion de la clientèle (facturation, recouvrement, accueil…) et le comptage (entretien, location, relevé du compteur électrique, dont le prix est variable selon la puissance, le modèle et la localisation de celui-ci). D’autres critères incluent, notamment pour les gros clients, la prise en compte des dépassements de consommation ou encore de l’abonnement à une alimentation de secours.

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Eh bien oui, la taxe TURPE permet le financement d’une entreprise qui remplit une mission de service public, ou est le problème ? Enedis, c’est l’Etat, donc c’est tous les Français, dont moi. Donc que ce soit MON ARGENT qui finance un service public dont je bénéficie est inévitable, de même que mes impôts servent à payer l’ensemble des services publics. En tout cas, il ne s’agit pas de rémunérer des actionnaires privés.
      On ne peut pas réclamer à la fois toujours plus de service public et toujours moins de taxes et impôts.

      répondre
  15. Denis BERTRAND

    En 2016 voici ce que la CRE (Commission de régulation de l’énergie) prévoyait au sujet du Linky, copié collé d’une partie seulement mais consultable en intégralité sur le site officiel legifrance.gouv.fr
    (JORF n°0049 du 27 février 2016 – Texte N°152)

    La CRE a proposé dans sa consultation publique portant sur la structure du TURPE la mise en place d’un TURPE à 4 plages temporelles (heures pleines-heures creuses et été-hiver) pour les utilisateurs raccordés en BT ≤ 36 kVA.
    Le déploiement des compteurs Linky, qui devrait couvrir 40 % des utilisateurs en basse tension ≤ 36 kVA à la fin de l’année 2018, constitue une opportunité pour faire évoluer la structure du TURPE dans le sens d’un meilleur reflet des coûts de réseau associés aux périodes de pointe, à travers le reflet de la différence de coûts d’utilisation du réseau entre l’été et l’hiver. La possibilité d’un tarif différenciant été et hiver est un des avantages essentiels de Linky. En effet, la différence de coûts de réseau entre été et hiver, qui est plus importante que la différence entre heures pleines et heures creuses, ne pouvait pas jusqu’à présent être reflétée dans les tarifs basse tension du fait des limites des compteurs électriques.
    Au terme du déploiement des compteurs Linky prévu fin 2021, la question se posera de savoir si les options tarifaires ne différenciant qu’une ou deux plages temporelles devront être supprimées. Pendant la prochaine période tarifaire cependant, de nombreux utilisateurs ne seront pas encore équipés de compteurs Linky. Dans la mesure où le plan de déploiement des compteurs Linky ne permet pas aux utilisateurs de choisir la date à laquelle s’effectuera le changement de compteur, il serait difficilement compréhensible que l’installation du nouveau compteur impose à l’utilisateur la souscription obligatoire d’un tarif à 4 plages temporelles.
    La CRE a proposé en conséquence dans la cadre de sa consultation publique que la souscription d’un tarif à quatre plages temporelles reste optionnelle, mais a laissé ouverte la possibilité de supprimer l’option base pour les utilisateurs équipés de compteurs Linky.
    Seize acteurs ont répondu aux questions concernant le tarif à 4 plages temporelles. Si le principe d’un tarif mettant en évidence les coûts saisonniers des réseaux a fait largement consensus, un grand nombre d’acteurs a aussi fait part de craintes quant à sa mise en œuvre dès le TURPE 5. Les acteurs ont évoqué le risque de voir le tarif pénaliser les utilisateurs thermosensibles, notamment ceux équipés de chauffage électrique. Certains considèrent par ailleurs que le fait que le tarif à 4 plages temporelles ne soit accessible qu’à certains utilisateurs, ceux équipés de Linky, serait discriminatoire. En outre, un acteur a souligné le fait que certains utilisateurs pourraient chercher à diminuer artificiellement leur facture en souscrivant une option TURPE à quatre plages temporelles uniquement en été, pour revenir à une option TURPE base en hiver. Pour ces différentes raisons, plusieurs acteurs ne souhaitent pas l’introduction d’un TURPE à 4 plages temporelles dès TURPE 5. Certains préféreraient attendre le TURPE 6 pour introduire une telle option et la rendre obligatoire à cette échéance, une fois le déploiement de Linky achevé.

    2. Analyse de la CRE

    En l’absence d’introduction d’une option à 4 plages temporelles dès TURPE 5, les utilisateurs raccordés en basse tension continueraient à ne recevoir aucun signal reflétant la différence entre coûts hivernaux et estivaux, alors que cette différence est structurante pour les réseaux, plus encore que la différenciation entre heures pleines et heures creuses.
    En l’absence d’un tel signal-prix, les utilisateurs ne seraient pas incités à modifier leurs comportements de consommation pendant les périodes les plus chères pour le réseau, qui sont concentrées en hiver. En particulier, les décisions d’investissement qu’ils prendraient au cours des quatre prochaines années pourraient ne pas tenir compte du coût réel pour les réseaux de la consommation lors de la pointe hivernale.
    Par ailleurs, introduire dans le TURPE 5 une telle option tarifaire permettra de mieux répondre aux craintes exprimées par certains acteurs quant au risque d’évolutions trop contrastées et trop rapides des montants des factures. Cette introduction facilitera ainsi la prise en compte de l’objectif d’acceptabilité des évolutions tarifaires, qui reste un des grands principes encadrant les travaux de la CRE en matière de structure tarifaire.
    En effet, l’introduction dans le TURPE 5 d’une option à quatre plages temporelles se fera de manière optionnelle pour les utilisateurs qui disposeront d’un compteur Linky. Ainsi, ce tarif ne sera choisi que par des utilisateurs pour lesquels il conduit à une baisse de facture du TURPE par rapport aux autres options tarifaires, c’est-à-dire les utilisateurs moins présents sur la période hivernale que la moyenne.
    Afin de couvrir les coûts du gestionnaire de réseaux, les réductions dont bénéficieront ces utilisateurs devront être compensées par des augmentations des tarifs des autres options, souscrites par des utilisateurs en moyenne davantage présents l’hiver. Le déploiement de Linky étant progressif sur l’ensemble de la durée du TURPE 5, les transferts d’utilisateurs vers l’option à 4 plages temporelles et les hausses à répercuter sur les autres tarifs seront également lissés dans le temps.
    Par ailleurs, dans l’hypothèse où cette progressivité naturelle s’avérerait insuffisante et conduirait à des évolutions considérées comme encore trop contrastées, d’autres mesures pourraient également être mises en œuvre, par exemple en ne reflétant dans l’option à 4 plages temporelles, dans un premier temps, qu’une partie de la différenciation saisonnière des coûts.
    En conséquence, la CRE considère que la mise en œuvre dès TURPE 5 d’un tarif à quatre plages temporelles permettra de renforcer la progressivité des évolutions qui en découlerait, tout en donnant le plus rapidement possible les bons signaux d’investissement aux utilisateurs. A compter de l’entrée en vigueur des délibérations fixant le TURPE 5, la CRE introduira donc une option à 4 plages temporelles dans le TURPE 5, tout en étant attentive à l’évolution des factures qui pourra en résulter.
    La CRE veillera également à ce que les règles mises en place pour le TURPE 5 ne permettent pas le développement de comportements opportunistes de la part des fournisseurs ou des utilisateurs.

    répondre
    1. Denis BERTRAND

      Bonjour Paul,
      quand j’ai appelé Monsieur le Maire, il m’a été répondu que le choix était laissé aux Administrés, à savoir que Celles et Ceux qui le veulent le prennent et que ceux qui veulent le refuser peuvent le faire … Mais c’était il y a au moins deux mois, maintenant, avec cette opposition grandissante autour du monstre vert, je pense que Monsieur le Maire ne peut que conforter ce choix mais il faudrait appeler la Mairie pour savoir, moi c’est fait, mon coffret/compteur est protégé, mes courriers envoyés à enedis et Mairie, mes panneaux de propriété privée et de refus du linky installés, etc etc

      Mais rassurez vous, Propriétaire ou Locataire, vous avez le droit de le refuser, si il est à l’intérieur vous n’ouvrez pas la porte aux poseurs, si il est à l’extérieur vous barricadez votre coffret qui vous appartient à 100 %, c’est très simple

      répondre
      1. Stanley

        Mr Christian et Mr Postulat , les fanatiques de projet Linky ?? Pour moi vous êtes discrédités ! Vous travaillez directement ou indirectement pour Enedis (=L’Etat) Percevez vous des primes en défendant ce projet bancal ?

        répondre
  16. Denis BERTRAND

    Témoignage d’une Dame ayant eu le linky posé en janvier 2018 durant son absence, autrement dit « en force » (d’où la nécessité de le barricader quand il se trouve à l’extérieur car dans ce cas personne ne vous préviendra de l’installation, ni enedis, ni les poseurs !)
    Je n’ai rien changé, tel que reçu en copié collé :

    La pose du linky s’est faite le 04/01/18, jour où je travaillais, mais de toute façon le Maire de ma Commune ayant accepté le contrat avec Enedis, donc pas le choix.
    Je viens de recevoir ma facture électricité, je suis chez engie, je vis seule, tout est électrique dans mon T2.
    Normalement j’aurai du recevoir un remboursement,mais à la place je dois sortir 277€ pour le 01/11/18. En plus ma mensualité à doubler. Je téléphone donc à engie. Afin que l’on m’explique pourquoi sur mon espace client il est inscrit 40 € mensuel abonnement compris et que l’on me facture 82€.
    Le linky est bien un compteur à consommation réelle, alors pourquoi cette facturation ?
    La conseillère n’a pas su m’expliquer, juste me dire que c’est la machine qui calcule ( ordinateur) et que je dois régler le surplus.que c’est comme ça et que je ne peux rien faire.
    Apparemment nous n’avons pas le choix que de payer et de fermer sa bouche.
    Donc, voilà ma question, comment faire valoir que je ne dois pas payer le double, que mes heures sont toujours supérieures aux heures pleines, sachant que je ne les utilisent pas.

    répondre
  17. Denis BERTRAND

    Bonjour Mesdames et Messieurs,

    Je terminerai donc mes interventions ici car nous avons fait le tour de la question il me semble (pour continuer mes actions anti linky ailleurs bien entendu !) en vous disant simplement ceci :
    Vous avez maintenant toutes les informations utiles (contre/pour) pour prendre en votre âme et conscience « la décision » qui aura sans nul doute une incidence sur votre Futur, (Santé, intimité, données personnelles et évidemment votre porte monnaie), je vous souhaite dès lors de faire le bon choix car le linky arrive chez nous, il sera là demain !

    Pour rappel le Refus est 100 % légal, peu importe ce que pourront vous dire enedis et les poseurs, rien n’est vrai et il ne pourront absolument rien contre votre refus !
    Gardez votre compteur actuel si fiable et qui ne consomme rien car il ne vous fera jamais défaut, il vous accompagnera toute votre vie comme un ami fidèle, rien à voir avec le monstre vert que vous devrez changer tous les 7/8 ans … Il n’y a aucuns progrès avec le linky, sauf pour enedis bien entendu !

    Bien Amicalement DB/88

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Merci, je conclus également.
      Après 30 mois d’expérience personnelle, que des avantages avec Linky.
      Et puisque c’est un progrès pour Enedis, comme vous l’indiquez, et qu’Enedis c’est les Français ou en tout cas la propriété des Français, c’est bonus pour tout le monde.

      répondre
  18. Jacques Litaize

    @solexine : ah, j’aimerais bien connaître la béatitude, ce n’est hélas pas le cas.
    Sinon, pour en revenir à…comment dire…votre doxa, la pose de compteurs Linky, parce qu’elle résulte d’une directive d’une UE ultralibérale, ne pourrait avoir d’autre objectif que d’engraisser les multinationales (et leurs salariés ?), alors qu’elle est mise en œuvre par Enedis, qui est exactement le contraire d’une multinationale.
    Force est alors de reconnaître que l’UE a bien raté son coup.
    J’avoue que les méandres de votre pensée me laissent bouche bée, mais pas vraiment d’admiration.

    répondre
    1. solexine pour grimper toutes les belles collines.

      mea culpa
      Effectivement Enedis reste une entreprise d’état ( pour combien de temps ….).
      En tout cas Linky résulte bien d’une volonté de la clique du pochtron Junker et de ses boutiquiers.
      Pas prêt de voir cet espion vert installé chez moi.

      répondre
      1. HenPhi

        Bonjour
        Oui le déploiement de LINKY émane d’une « directive européenne » un dictat pourrait-on dire. Et ce n’est qu’une recommandation, pas une obligation. D’ailleurs 7 pays de cette Europe l’on refusé, et l’Allemagne, Fer de lance de cette organisme, le réserve, suite à réactions, aux gros consommateurs de KWh (>6000 KWh je crois). Et rien dans la législation française n’en fait l’obligation! ENEDIS et délégataires d’installation usent d’abus de pouvoir, violences/harcèlement et subterfuges pour imposer l’espion vert.
        Resistons, Salutations

        répondre
        1. solexine pour grimper toutes les belles collines

          J’imagine aussi que Linky pourrait être demain un bel outil au service de l’administration fiscale .
          Exemple (parmi tant d’autres) : Un loueur de gîtes qui oublie ( bien involontairement ) de déclarer aux impôts une semaine ou un WE de location saisonnière….

          répondre
  19. HenPhi

    @JacquesLITAIZE ENEDIS est 100% filiale d’EDF(gerée par Enarques et Polytechniciens), société anonyme, c’est a dire à but lucratif. Pour exemple d’efficacité l’EPR promu par EDF va couter 11 milliards d’€ au lieu de 5 au train(si il en reste)où cela avance va avoir une dizaine d’années de retard. Et c’est le contribuable qui assure les pertes…et EDF veut en construire 6 de plus ….jugez du peu : Cocorico.
    Enedis c’est aujourd’hui sur 10 employés, 7 chefs pour commander 3 directs qui bossent sur le terrain, ils doivent se battrent pour savoir qui commande et quoi faire! Sur que pour imposer LINKY, l’entourloupe, il y a du monde!!
    @Solexine a bien raison de se poser qq question.

    répondre
    1. Denis BERTRAND

      Bonjour QG,
      non malheureusement ….Mais je pense qu’une fois envoyées et stockées dans les Data Center, la possibilité est que ce soit à vie, elles ne doivent en ressortir qu’au moment où elles seront revendues à des tiers et encore … Perso je vois la chose comme cela …

      répondre
  20. Jacques Litaize

    Contrairement à ce que certains affirment, la pose des compteurs Linky résulte d’une obligation légale, imposée donc par une loi française. La jurisprudence a établi qu’il n’y avait aucun droit au refus pour le consommateur, sauf à choisir de ne plus être consommateur d’électricité en se privant d’accès au réseau.
    Alors, on peut ne pas être d’accord avec la loi, mais on ne peut refuser de s’y soumettre tant qu’elle existe. Point final.

    répondre
    1. Denis BERTRAND

      Bonsoir,
      c’est totalement FAUX ! Absolument aucune loi Française impose le Linky, vraiment n’importe quoi ! c’est lamentable de propager ce type d’information archi fausse ! L’Europe a simplement émis une « Recommandation », la loi de transition écologique de 2015 recommande et conseille également et enedis s’est engagé à poser 80 % des compteurs d’ici 2021, mais le Consommateur lui ne s’est engagé à rien du tout et peut donc tout à fait légalement refuser cette merde verte !
      Une action en justice Collective contre enedis et les sous traitants (dont je fais partie) est justement ces jours ci en train d’être « activée » par le cabinet MySmartCab, quelque chose comme 6000 personnes, une autre action Collective identique va être proposée par l’excellent cabinet d’Avocats d’Epinal (Faivre et Fournier qui s’occupent actuellement des plaintes concernant la Maladie de Lyme dont je fais partie également !), je vous invite à suivre ceci car cela promettra beaucoup de vérités qui feront jurisprudence, enedis va avoir du mal à continuer de mentir pour imposer ses saletés …
      Point Final vous dites ? Moi je dis ce n’est que le début ! (de la fin pour enedis j’ajouterais)

      répondre
      1. Jacques Litaize

        N’ayant ni idée préconçue, ni science infuse, quelques minutes de recherche en consultant des sites neutres et sérieux et donc dépourvus de parti-pris militant m’ont confirmé que la pose des compteurs Linky résultait de la loi française du 10 février 2010 ayant transposé la directive européenne, et qu’il s’agissait donc bien pour Enedis d’une obligation légale.
        Les tribunaux saisis à plusieurs reprises n’ont jamais accordé un droit de refus au consommateur.
        J’engage ceux que ça intéresse de consulter sur cette question et sur les risques encourus le site de l’association UFC-QUE CHOISIR , bien connue pour sa défense du consommateur, peu suspecte de complaisance, et dont la crédibilité me paraît supérieure à la vôtre.

        répondre
    1. Denis BERTRAND

      REFUSEZ cette saleté, Vous êtes à 100 % dans votre droit !

      « Un objet connecté ne peut être imposé à un particulier. Le compteur de courant contient une puce RIFD (technique d’identification automatique) ce qui en fait un objet connecté ; or : imposer un objet connecté à un citoyen est anticonstitutionnel dans le cadre de la loi sur la transition énergétique et au regard d’une directive européenne qui stipule «qu’un objet connecté ne peut être imposé à un particulier ». La loi du 07/12/2006 n° 2006-1537 ne stipule nullement que le gestionnaire du réseau puisse s’approprier le contrôle de puces intégrées à la domotique personnelle. »

      Rien que cet article suffit à vous prouver que vous êtes dans votre droit le plus strict en refusant cette saleté

      Vous n’avez aucune raison à donner à qui que ce soit pour refuser, Vous êtes simplement libre de votre choix

      répondre
  21. Gerald

    Ayant travaillé pendant près de 40 ans dans l’électronique, moi j’espère bientôt profiter de ce fameux compteur qui est très intéressant.
    Il faut vivre avec son époque,ce compteur est moins nocif que vos smartphones etc.
    Un compteur devrait être remplacer tout les vingts ans pour une question de fiabilité.
    Ou vous en êtes encore à dire que c’est les hommes qui ont été dans la lune qui détraquent le temps…….
    Donc pour résumer je suis pour et pour bientôt j’espère.

    répondre
    1. Denis BERTRAND

      Bonsoir Gerald,
      Vous êtes entièrement libre de l’accepter mais de grâce, n’encouragez pas les autres à faire de même !
      N’oubliez pas qu’un seul linky va polluer le réseau en rayonnantsur 100 à 150 mts autour de lui, vos voisins vont être ravi si ils rencontrent une quelconque indisposition aux ondes du CPL, Vous qui êtes dans ce domaine précis, ne croyez pas uniquement la pitoyable comparaison avec les ondes émises par un téléphone portable ou une box internet, ceux ci vous pouvez les couper ou encore mieux vous en passer totalement, par contre votre linky sera actif en permanence, 24/24, 7/7 365 jours par an, les effets négatifs pour Celles et Ceux qui vont les subir ne pourront être visibles que des mois voir des années plus tard … Certains vétérinaires sont en train de monter au créneau pour alerter les propriétaires sur l’incidence des linky sur les animaux domestiques et ce n’est pas moi qui le dis !
      Si véritablement vous êtes impatient de l’avoir, mettez donc un coup de marteau sur l’actuel, ils se feront un immense plaisir de venir vous installer leur nouveau jouet … De toute façon à partir de 2021 vous le paierez quoiqu’il arrive sauf bien sur si vous l’avez refusé !

      Refusez le, pour votre confort et celui de vos Voisins !

      répondre
      1. plusencore

        Rayonnement à 100-150m, émission d’impulsion CPL 24/24-7/7/365j/an… l’impulsion CPL durera qqs secondes par jour le temps d’envoyer les infos conso… pour le rayonnement je vous laisse le soin d’étudier la technologie CPL.
        Il semblerait cependant que certains modèles soit équipés d’une antenne directionnelle visant directement votre cerveau avec des ondes nocives, mais visiblement, à lire les commentaires de certains, leurs voisins en sont déjà équipés.

        répondre
        1. Denis BERTRAND

          C’est totalement faux encore une fois, quelle désinformation alors et essayer de prendre les gens pour des imbéciles reflète uniquement l’incapacité personnelle à argumenter intelligemment … Je confirme donc que le CPL de votre linky va se retrouver dans la totalité du réseau électrique de votre domicile et de celui de vos voisins et non pas quelques secondes par jour mais plusieurs fois par heure, sans doute même des dizaines de fois par heure 24/24 365 jours par an !!

          La totalité du réseau sera polluée par les linky de la grappe qui vont servir de relais l’un à l’autre vers le concentrateur, le votre donc pourra servir potentiellement de relais à plusieurs dizaines d’autres linky, bien entendu accompagné des émissions CPL de tous ces autres compteurs, une vidéo sur internet montre bien cela, avec une ancienne radio prenant en compte les « grandes ondes » il est tout à fait facile de mesurer ces index CPL, et plus vous vous rapprocherez d’un concentrateur et plus les émissions CPL seront rapprochées, pratiquement continues au terme … C’est très facilement vérifiable !

          Quand au concentrateur :

          Le système de Téléphonie Mobile 2,5G GPRS pour General Packet Radio Services est utilisé par les modules des émetteurs radio des concentrateurs des compteurs connectés rayonnants Linky. Ce système a une architecture de Téléphonie Mobile classique GSM qui utilise une norme qui est avec un sous-système spécifique qui repose sur la transmission totalement numérique en mode dit de commutations par paquets. En conséquences les données collectées des clients consommateurs d’EDF ne sont pas transmissent en temps réels instantané de connections de communications comme dans le cas d’un durée de conversation de Téléphonie Mobile classique, mais en léger différé. Le GPRS permet à ce mode de commutation par paquets de maintenir une connexion permanente sans surcoût ceci en voies montantes pour l’expédition au gestionnaire des données collectées par le Linky et en voie descendantes pour le contrôle en temps réels par le gestionnaire des asservissements des compteurs connectés Linky. Les fréquences GPRS des antennes relais omnidirectionnelle des concentrateurs Linky sont dans la bande des Hautes Fréquences artificielles micro-ondes des 900 MHz qui ont une longueur d’ondes de pénétration radiative importante d’environ 33 cm. Le système de Téléphonie Mobile spécifique GPRS choisi pour le Linky permet une forte augmentation des débits ce qui ouvre l’accès aux applications multimédia, dans ces conditions de facto avec le Linky dont plus de 50 % est en réserve upgradable, ERDF va devenir à terme le premier câblo-opérateur de Big Data de France. avec 35 millions de points de collectes de données en temps réel ce qui correspond à l’accès aux données personnelles spécifiques de la quasi-totalité de la population Française.

          Tout est prévu pour nous espionner à 100 % dans les années à venir, par des techniques et des procédés qui vont nous coûter très très chers aussi bien au niveau de notre santé que financièrement, et toujours pour les intérêts des mêmes personnes !

          Le linky c’est une arnaque certaine, totalement anti écologique mais avec un but beaucoup plus sournois et inavouable pour l’instant, attendez 2021 et la fin du déploiement et vous en saurez un peu plus, dommage le retour en arrière vous sera alors impossible …

          Quand aux Data Center d’enedis (immenses salles de stockage de données récoltées) encore plus anti écologiques car très energivore et polluantes donc encore une fois totalement anti écologiques, c’est étrange mais personne n’en parle, ah je sais, elles ne se trouvent pas en région mais sur la capitale donc ce qui ne nous touche pas directement ce n’est pas important … la politique de l’autruche

          répondre
  22. Vcjluc

    I l en a marre de se laisser faire par des grandes sociétés qui perdent du fric en bourse et qui voudrais récupérer sur notre dos Ces compteurs son incontrôlables pour nous Ils pourront en distance augmenter les index san qu’on voit quelque chose

    répondre
  23. Thierry LEMAIRE

    Bonjour, mon intervention est plutôt une question et n’ayant personnellement aucune connaissance particulière concernant le fonctionnement du compteur linky, je parlerai au conditionnel. Il est toujours difficile de se forger une opinion, car comme sur de nombreux sujets, on subit le cycle information-désinformation, une étude immédiatement suivie d’une contre-étude qui affirme le contraire…J’ai lu que le compteur linky serait capable de discriminer les différentes consommations d’électricité d’un foyer,et donc de reconnaître le chargement d’un véhicule électrique.Il serait donc facile pour l’état d’instaurer une taxe spécifique sur cette électricité destinée aux véhicules électriques. On nous incite à acheter ce genre de véhicule, et c’est probablement une bonne initiative, mais quand le taux d’équipement sera important, il faudra bien remplacer la TIPP (Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers). Pour tous ceux qui auront fait installer une prise à leur domicile destinée à cet usage, « grâce » à linky, on pourrait s’attendre à une augmentation progressive du « plein » de leur véhicule électrique.

    répondre
    1. Denis BERTRAND

      Bonjour Thierry,

      Il a été annoncé par Bernard Lassus responsable du programme linky chez enedis qu’en effet, dès à présent qu’il était possible (et utile pour eux de collecter) de détailler au Watt près votre consommation, il y a une vidéo, enfin plutôt deux ou lassus nous raconte dans la première qu’il n’est pas possible de détailler et dans la seconde un mois après qui vous détaille sur un écran la courbe de charge d’un foyer, en expliquant les consommations d’un ménage selon les activations de cette courbe, là c’est une télé, là c’est une machine à laver, là une plaque de cuisson etc etc …
      Ensuite je ne sais plus si c’est Monloubou ou Lassus peut importe qui annonce clairement que tout sera fait pour équiper au plus vite les foyers Français de voitures électriques, quel bonheur ce sera pour eux de vous surveiller encore un peu plus pour pouvoir effectivement et évidemment vous taxer par la suite sur l’électricité que vous allez consommer, il a même été dit par un responsable enedis qu’il leur serait possible de venir « récupérer » la charge dans votre voiture chez vous en cas de besoin (pic de consommation) … ça laisse tout de même entrevoir un truc calculé phénoménal non ?

      Ah encore une chose, rien à voir avec votre question mais il se murmure à droite et gauche que certains agents immobilier auraient constatés une augmentation des questions concernant les logements locatifs et des propriétés au sujet du linky, une baisse significative (décote) aurait déjà commencée dans certaines régions suite aux logements et propriétés équipées de linky, certains Vacanciers étrangers refusant les locations équipées de linky également … pas plus d’infos que cela pour l’instant, à confirmer ou infirmer dans l’avenir !

      répondre
      1. Denis BERTRAND

        Thierry,
        j’ai trouvé cet article dans le QUE CHOISIR de Novembre 2018 qui devrait totalement répondre à votre question : (je cite)
        « La voiture électrique profite de deux avantages financiers importants, qui la rende compétitive à l’achat et à l’usage. Ces privilèges restent fragiles, bien que l’on n’imagine pas leur suppression à court terme. Pourtant le scénario se profile depuis l’introduction, en 2011, de la TICPE, en remplacement de la TIPP, la taxe intérieure sur les produits pétroliers, qui ne pouvaient s’appliquer QUE sur les produits pétroliers, qui ne pouvait s’appliquer qu’aux carburants d’origine fossile.
        Cela laisse en effet le champ libre au gouvernement pour instaurer une taxe sur l’électricité employée pour charger les batteries !
        D’autant que grâce à un compteur communiquant comme le linky et à l’utilisation d’une prise de recharge spécifique, il sera très facile de connaître et de surveiller la consommation électrique d’un véhicule !
        Sachant qu’en 2017 les taxes sur les carburants lui ont rapporté la coquette somme de 36 milliards d’€, il semble tout à fait logique que l’état soit tenté de renflouer ses caisses sur le dos des propriétaires de voitures électriques …

        Personnellement je suis convaincu que ceci est déjà prévu depuis un moment, d’où l’augmentation des prix à la pompe et des aides pour l’achat de voitures électriques, l’écologie n’a rien à voir avec tout ceci !

        répondre
        1. Jacques Litaize

          Puisque vous lisez QUE CHOISIR, vous n’aurez aucun mal à prendre connaissance des explications de cette association en tapant sur Google « compteur Linky vrai faux », et vous verrez que vous êtes à côté de la plaque sur à peu près toute la ligne.
          A moins bien sûr que cette association soit un ramassis d’incompétents ou de corrompus à la solde d’Enedis, de l’Etat, de l’UE et des ultra-libéraux, tout semble possible quand on lit certains intervenants.

          répondre
          1. solexine pour grimper toutes les belles collines

            Sur vos conseils je suis allé sur le site QUE CHOISIR.
            Leur opinion sur Linky parait bien moins enchanteresse que celle que vous nous vantez.
            On peut même y trouver un avis de la cour des comptes dénonçant un surcoût pour le consommateur.

  24. HenPhi

    Bonjour,
    @ Gerald
    Effectivement libre à vous d’accepter le LINKY, libre à moi de le refuser car ce n’est pas une obligation. Mais libre à moi de donner mon opinion très négative sur ce compteur car ceux qui l’acceptent seront responsable des rayonnements provoqués par le réseau ENEDIS non blindé.Le LINKY par la porteuse va consommer une petite quantité d’électricité à vos frais, multipliée par les millions de compteurs : quel gachis. Puis sur vos factures futures vous payerez LINKY qui réduit votre puissance de branchement de 10 à 12 % et alourdira, ce n’est pas encore fait bien sur, votre facture par cinq périodes tarifaires; Mais il faut bien payer les 33 milliards de dette d’EDF (Il y a un stratagème gouvernemental à ce sujet).

    Un peu de lecture sur le CPL dont l’extrait ci-dessous : https://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_porteurs_en_ligne#Fonctionnement

    Le principe des CPL consiste à superposer au courant électrique alternatif de 50 ou 60 Hz un signal à plus haute fréquence et de faible énergie. Ce deuxième signal se propage sur l’installation électrique et peut être reçu et décodé à distance. Ainsi ….. Cette façon de faire comporte cependant un inconvénient : le réseau électrique n’est pas adapté au transport de hautes fréquences car il n’est pas blindé. En conséquence, la plus grande partie de l’énergie injectée par le modem CPL est rayonnée sous forme d’onde radio. On classe traditionnellement les CPL en deux catégories en fonction du débit offert.
    Salutations

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Vous pouvez donner votre opinion négative sur Linky, qui convaincra qui voudra bien (pas moi en tout cas), mais en revanche vous ne pouvez pas refuser ce compteur car c’est une obligation légale.
      Si vous ne me croyez pas, peut-être croirez-vous l’UFC-QUE CHOISIR, qui démêle le vrai du faux de façon exhaustive.
      Tapez sur Google « compteur Linky vrai faux » et vous verrez qui prêche le faux.

      répondre
  25. Jean Paul

    Bonjour à tous, alors moi je suis surpris de la violence exercée par les anti Linki parce que moi cela ne me dérange pas outre mesure de voir installer ce nouveau compteur chez moi, je suis peut être naïf mais me battre contre des moulins à vent, très peu pour moi. D’autre part mon compteur actuel n’est pas ma propriété, donc s’il est à changer je ne peu m’y opposer même si j’ai quelques petits doutes sur son utilité, mais tout reste à prouver et l’avenir nous le dira. Pour ce qui est des mauvaises ondes, d’après mes renseignements la durée de transmission de ma consommation journalière dure 0.1% du temps d’une journée c’est-à-dire environ 1mn44 par jour !!!! est ce pire qu’un micro onde, le WIFI, les portables etc ?, j’en doute et est ce nous espionner alors que tout le monde répand sa vie sur les réseaux sociaux sans aucune gène !!! C’est plus que risible et cela me fait penser à ceux qui militent pour le retour du train à Gérardmer alors qu’il n’y a plus de rails et que le pont de le Jamagne qui permettait de rejoindre Granges n’existe plus, mais ça ne fait rien ils vont continuer à manifester et à demander des subventions, quelle tristesse, quelle manipulation, parce que pour moi chacun est libre chez lui et fait ce qu’il veut. Pour les résistants ils verront bien comment ils vont gérer la suite …. Les 80kmh personne n’en voulait, la hausse du carburant non plus et pourtant même avec les pétitions et les manifestations rien ne change parce que c’est ça la démocratie ça fait pas toujours plaisir mais c’est comme ça.
    Jean Paul

    répondre
    1. solexine pour grimper toutes les belles collines

      Le 80 km/h vous appelez ça la démocratie !!

      Cette décision a été prise contre l »avis de 4 français sur 5.

      On ne fait pas mieux en dictature.

      répondre
  26. Perrin Xonrupéen

    Affubler Linky d’un danger supérieur aux autres appareils courants d’un foyer dû à son rayonnement CPL relève de l’ineptie, surtout égard aux très faibles fréquences employées (de l’ordre des grandes ondes).
    https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/2016-05-30_Rapport_technique_compteur_vdef2.pdf
    https://www.anfr.fr/controle-des-frequences/exposition-du-public-aux-ondes/compteurs-communicants/mesures-linky/
    les textes régissant le comptage de l’énergie sont issus de la loi
    Arrêté du 1er août 2013
    relatif aux compteurs d’énergie électrique active
    https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2013/8/1/PROI1235435A/jo/texte
    Le compteur Linky ne facture comme tous les précédents et conformément à la loi ci-dessus que l’énergie consommée
    Il mesure la puissance active P, réactive Q et apparente S comme les précédents compteurs statiques le font depuis plus de 20 ans mais ne facture en rien ces paramètres (aux particuliers), conformément à la loi et aux dispositions réglementaires.
    https://www.enedis.fr/sites/default/files/Enedis-NOI-CPT_01E.pdf
    Evoquer la baisse de puissance disponible due à la présence de Q (et de la puissance déformante D) relève de l’amnésie puisque la limitation en courant a toujours existé et reste la même. Le réglage de la tolérance de disjonction est elle-même encadrée par la loi ci-dessus, la norme NFC15 -100 et suivantes et la définition technique des compteurs communicants, en résumé c’est comme avant en plus fiable.
    Un problème de facteur de déplacement (DPF = cos(phi) ce qui différent du facteur de puissance à cause de D) est résolu par compensation, le calcul est trivial en cas de capacités.
    L’initiative d’utilisation des smarts grids a été impulsée par deux directives européennes, à savoir la directive 2006/32/CE du 5 avril 2006 et la directive 2009/72/CE du 13 juillet 2009, visant à réduire la consommation énergétique et l’orienter vers des énergies renouvelables. Dès lors l’utilisation et donc l’installation en Europe de compteurs communicants à toutes les échelles du réseau est devenue indispensable (sinon on multiplie par un facteur de 3 à 8 la capacité des lignes pour acheminer les énergies vertes dont la production est par nature très variable).
    On peut et on doit disserter sur l’honnêteté des gouvernements, d’EDF, des organismes scientifiques en général. On peut se demander si la transition énergétique est une bonne idée (on fait comme il y a 40 ans nucléaire, pétrole et charbon ?), si les données vont être exploitées dans ce seul but. Il est clair que les prix de l’énergie vont augmenter, qu’il y aura des tarifs différents en fonction de vos choix de consommation et d’utilisation des données correspondantes (votre participation aux leviers de flexibilité du réseau). On peut débattre sur les manières de moins consommer, de produire sa propre énergie (regardez les projets SMILE et Venteea). On peut parler du coût des smarts grids et des marges qui seront imposées aux agrégateurs de réseau.Mais s’il vous plait, messieurs anti Linky, arrêtez de raconter n’importe quoi techniquement parlant, de répandre des fake news voire des théories complotistes de sites sans références objectives. Bref renseignez vous sérieusement et sans idée préconçue sur l’avenir énergétique du pays et de vos enfants et pas seulement de votre porte monnaie à court terme.

    répondre
    1. Denis BERTRAND

      Perrin,
      j’ai tout expliqué en long, en large et en travers dans mes interventions précédentes et je n’y reviendrai pas, la majorité des lecteurs ayant compris maintenant je l’espère qu’il faut le refuser, que c’est entièrement légal car le linky est un objet connecté espion qui va entrer par la petite porte chez eux, qui n’est en aucun cas écologique et qui va leur coûter cher, libre à vous de penser avoir raison et donc faire la promotion de cette chose, c’est ce qu’espère bien enedis et ses sbires … Nous en reparlerons donc dans quelques années, une fois le déploiement peut être terminé …

      répondre
      1. Jacques Litaize

        Bon, vous avez un peu changé de ton.
        Après avoir hurlé qu’aucun texte législatif français n’imposait le compteur Linky, et qu’il était lamentable de prétendre le contraire, vous ne pouvez plus contester l’évidence : ce dispositif résulte d’une loi française du 10 février 2010.
        Toutes les arguties juridiques portées devant les tribunaux, et notamment devant le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction française, pour contester l’application de cette loi, qui serait inconstitutionnelle (alors qu’elle n’a jamais été censurée par le Conseil Constututionnel), attentatoire à la protection des données, dangereuse pour la santé, et patati et patata…ont été, à ce jour, invariablement repoussées, et je ne pense pas (avis personnel) qu’il en sera autrement dans le futur.

        Je pense donc au contraire de vous que tout le monde aura compris que la pose des compteurs Linky a une base légale, et il ne me paraît pas de bon conseil de dire au consommateur de se mettre délibérément hors-la-loi, cela ne peut que mal se terminer.

        Après, chacun a le droit, comme vous, de penser le plus grand mal de Linky, d’estimer à l’encontre de la quasi-totalité de la communauté scientifique qu’il présente un danger pour la santé, et à l’encontre de la CNIL et des magistrats un danger pour la vie privée, et que sais-je encore…

        Je dois vous avouer que je me tamponne un peu du compteur Linky. J’en ai un depuis 31 mois, je n’ai qu’à m’en féliciter, c’est tout ce que j’ai à dire.

        Mais un peu intrigué par la controverse (apparemment une spécialité française alors que des dizaines de millions en Europe et 700 millions dans le monde de ce type de compteur sont déjà installés), j’ai écouté le discours anti-Linky, sait-on jamais. A vrai dire, les arguments avancés me paraissent très fragiles, pour rester poli, quand ils ne sont pas franchement consternants. C’est un avis personnel que bien sûr nul n’est obligé de partager.

        Mais qu’en l’état actuel du droit Linky a une base légale, non remise en cause à ce jour par la jurisprudence, et que refuser de s’y soumettre c’est se mettre hors-la-loi, ce n’est pas un avis, c’est un constat.

        répondre
        1. solexine pour grimper toutes les belles collines

          En tout cas on peut refuser l’installation de cette chose.
          Sachant qu’il nous faudra alors payer pour le relevé des index sur notre ancien compteur.
          Si cette somme n’est pas astronomique,c’est ce que je ferai.

          répondre
          1. Jacques Litaize

            Oui c’est une possibilité. Mais si vous lisez bien le dossier de QUE CHOISIR, le résultat pourrait aussi de ne plus pouvoir accéder au réseau avec un compteur non conforme à la loi.

      2. Perrin Xonrupeen

        Je ne fais la promotion de rien, j’ai juste un regard technique.
        Nous avons donc tous deux la même conclusion: l’energie va augmenter.
        Votre perspicacité affichée et l’énergie déployée par votre association, les associations anti edf, les associations anti tout seraient sans doute plus constructives dans la recherche d’une solution pour que l’énergie ne coute pas plus cher sans rester dans le nucléaire+carbone et sans utiliser les smarts grids que vous jugez intrusifs. Des milliers d’ingénieurs de par le monde attendent la solution et vous en remercient par avance du fond du coeur.

        répondre
        1. Denis BERTRAND

          1) Je ne fais partie d’aucune association, ce n’est pas parce que je participe à des Conférences que je cautionne qu’il faut de suite mettre une étiquette, ça, c’est d’un autre temps !!!!
          Je suis juste un consommateur (et non un mouton) qui crois rarement ce que l’ont essaye de lui inculquer de force, c’est différent …

          2) Eh oui, tant qu’il y aura des moutons crédules prêt à tout accepter, pourquoi se priver ? tout va continuer à augmenter = CQFD !
          Remplacer 35 millions de compteurs qui fonctionnent parfaitement par 35 millions de compteurs espions, une réussite écologique et économique certaine qui ne peut amener qu’à une chose (parmi d’autres déjà largement citées et prouvées !), une augmentation de facture pour les Consommateurs comme toujours !

          3) à vous écouter la solution serait donc de dépenser des fortunes et des crédits écologiques considérables (toujours à répercuter sur le Consommateur) pour ne rien changer de plus ? Et ne me dites pas que le but du linky est de faire ou de faire faire des économies, c’est totalement faux, bien au contraire !
          Si cela vous convient, pas de soucis, libre à vous de payer plus pour pas grand chose au regard des si nombreux désagréments présents et à venir, je le rappelle, chacun est libre de ses choix, tout du moins jusqu’à ce jour

          4) Je ne suis pas ingénieur et ce n’est pas mon domaine, je ne suis pas payé pour cela, personnellement dans ma branche, mon boulot je le fait efficacement et professionnellement et le résultat est quantitatif et qualitatif, ce qui n’est pas le cas des gens que vous citez d’après les résultats actuels pitoyables que nous constatons et vous dites qu’en plus il faudrait que nous leurs donnions la solution ??? Vous êtes gonflé d’oser nous abreuver de telles paroles ! (à moins que ce ne soit de l’humour ???lol)

          répondre
  27. Jacques Litaize

    @ solexine : je n’ai jamais prétendu que Que Choisir avait une opinion enchanteresse de Linky, et je ne vante rien du tout.
    Simplement, force est de constater, à la lecture de leur analyse, que 90 % des arguments anti-Linky ne tiennent pas la route (les 10 % restant étant très discutables), et surtout que prétendre pouvoir s’y soustraire légalement est un pur mensonge.
    Au départ je n’avais aucune idée préconçue, mais dès qu’on se renseigne un peu sur les sites neutres et sérieux (Que Choisir n’étant qu’un exemple parmi beaucoup d’autres), on est vite édifié.
    Chacun est libre de s’informer et de se faire une opinion, cela n’a pas été bien difficile pour moi.

    répondre
    1. Denis BERTRAND

      Bsr,

      Vous devriez relire ces échanges depuis le tout début, vous avez du en rater un bon nombre pour en arriver à 90 % de faux et 10 % de discutables ! (ou comment essayer de ramener la couverture à soit !), Vous devriez postuler chez enedis, vous avez le bon profil …

      Je vous cite :  » et surtout que prétendre pouvoir s’y soustraire légalement est un pur mensonge  » = Pour la centième fois, ce que vous dites est ARCHI FAUX car le refus du linky est totalement légal, Si vous étudiez comme je l’ai fait tout les articles de loi citées par enedis notifiant une quelconque obligation pour les abonnés et bien aucunes et je dis bien aucunes ne reprend le terme obligation pour les abonnés, totale extrapolation !

      Il existe de très nombreux fournisseurs de compteurs électriques non communiquant agréés EDF/CE + MID peu onéreux si le votre vous fait défaut un jour :

      La directive MID

      Il s’agit d’une directive européenne sur les instruments de mesure. Seuls les compteurs électriques conformes à cette directive peuvent être utilisés pour facturer l’électricité.
      Le marquage MID

      On peut reconnaître ces compteurs au marquage suivant : CE suivi de la lettre M. (ex. CE M08). Les autres compteurs dépourvus de ce marquage ne peuvent servir qu’à donner une indication sur la consommation.

      Par exemple : CE M14 – 1259

      CE : conformité européenne

      M : Conforme MID

      14 : année de fabrication

      1259 : organisme notifié, désigné compétent.

      ,Légalement parlant enedis ne pourra jamais vous déconnecter du réseau tant que vous règlerez votre consommation, ne pas vous connecter au réseau en cas de construction neuve si vous refusez le linky c’est peut être possible, et encore …
      Mais quoiqu’il en soit c’est encore l’une de leurs nombreuses menaces d’intimidation tout comme celle de vous dire que le relevé sera payant à hauteur de sommes incalculables par exemple, ils sont forts , tout est bon pour arriver à leur fin !

      Bref, encore une fois, rien de bien construit, uniquement des contres vérités pour ne pas dire autre chose selon comme cela vous arrange, vous avez un linky, vous en êtes content super ! De toute façon vous n’avez plus le choix, le retour en arrière étant impossible alors autant vous « arranger » avec n’est ce pas ?

      répondre
      1. Jacques Litaize

        Ah oui ? Eh bien allons-y :

        1°) Aucune réglementation n’autorise le distributeur à procéder à la pose du compteur (Denis Bertrand) :

        FAUX selon QUE CHOISIR, il le fait en application de la loi du 10 février 2010, alors que selon vous il n’y a aucune base légale.

        2°) Je ne prends aucun risque en refusant la pose du compteur Linky (Denis Bertrand) :

        FAUX selon QUE CHOISIR : la loi impose de mettre en œuvre le compteur Linky, et en s’opposant à sa pose, vous prenez le risque de vous opposer à une mission de service public.
        Pour les contrats conclus depuis 2016, le consommateur a l’obligation contractuelle de permettre à Enedis de poser ce compteur. En s’opposant, il s’expose à la suspension de l’accès au réseau.
        Pour les contrats antérieurs à 2016 (les plus nombreux) : Enedis doit notifier au consommateur toute modification substantielle des caractéristiques essentielles du contrat. Si il n’est pas d’accord, le consommateur a le droit de résilier son contrat. Mais Enedis ayant le monopole, le consommateur ne peut se tourner vers aucun autre opérateur et perd donc l’accès au réseau.

        3°) Le maire peut prendre un arrêté d’interdiction (Denis Bertrand) :

        FAUX selon QUE CHOISIR : l’ensemble des contentieux portés par les communes a été rejeté, et le Conseil d’Etat a établi que le principe de précaution n’avait pas à s’appliquer, l’implantation du compteur ne présentant pas de risque (quelle surprise !).
        Inutile donc d’aller harceler les maires de telles ou telles communes, leur temps est précieux et ils doivent le consacrer à des choses sérieuses.

        4°) Le compteur Linky surveille mes faits et gestes (Denis Bertrand ?):

        FAUX selon QUE CHOISIR . Une vidéo avait circulé sur le net prétendant que Linky était doté d’une caméra infrarouge, canular évidemment mais reprise par des personnes malintentionnées désireuses de faire peur aux usagers (non, je ne peux pas croire qu’il en existe !)

        5°) Le compteur présente des risques pour ma santé (Denis Bertrand) :

        FAUX selon QUE CHOISIR, en l’état actuel des connaissances.
        Plusieurs organismes officiels et non commerciaux (INERIS, CRIIREM, LNE, ADEME, ANSES ) ont réalisé des études sur les risques. Aucune n’a conclu à un risque raisonnable, l’ANSES concluant : une faible probabilité que l’exposition …engendre des effets sanitaires à court ou long terme.
        L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie vient d’ailleurs de publier un avis 100 % favorable à Linky, sur les bénéfices qu’il présente pour le consommateur, la collectivité et la transition énergétique.

        6°) Grâce au compteur, mon fournisseur et le distributeur pourront connaître mes habitudes de consommation (Denis Bertrand) :

        FAUX, selon QUE CHOISIR : la CNIL a encadré très strictement la collecte des données.
        La courbe de charge, qui permet de déterminer à quelle période de la journée la consommation est plus ou moins importante, ne peut être transmise qu’avec l’accord explicite du consommateur. De plus, en cas d’accord, l’intervalle auquel les données sont remontées à Enedis ne peut être inférieur à 10 minutes.
        Les autres données (index de consommation, et celles relatives à la qualimétrie et à la sécurité du compteur), pas plus qu’avant, ne permettent de connaître les habitudes de consommation.

        7°) Ma consommation et ma facture augmenteront nécessairement suite à la pose de Linky (Denis Bertrand) :

        FAUX selon QUE CHOISIR. Si plusieurs causes peuvent expliquer une évolution de la facture (voir l’article), aucun élément prouve que Linky entraîne une augmentation de la consommation ou de la facture. (À titre personnel, j’ai constaté une diminution de la facture liée à la diminution de l’abonnement).

        QUE CHOISIR explique par ailleurs qu’il n’est pas nécessaire de conclure un nouveau contrat avec son fournisseur, que le consommateur va pouvoir bénéficier de nouveaux tarifs, que le tarif réglementé de vente ne va disparaître, qu’elle ne touche pas de fonds des fournisseurs et du distributeur, et pour couronner le tout, que cette association n’est pas favorable au compteur Linky en raison selon elle de son manque d’intérêt économique, ce qui n’engage qu’elle, et qui est un autre débat que celui de la possibilité du refus de la pose par le consommateur.

        Au regard de ce qui précède, je trouve, Monsieur Bertrand, que vous ne manquez pas d’aplomb pour me prêter des contre-vérités, alors que vous
        devez mener par 6 ou 7 mensonges à 0 contre moi.

        A moins bien sûr que QUE CHOISIR ne raconte que des bobards, à l’instar de tous les sites sérieux et non militants, et que tous les organismes officiels.

        Alors oui je suis content, j’ai un Linky, comme 40 ou 50 millions de consommateurs en Europe et 700 millions dans le monde, ça va, je ne me sens pas trop seul.

        Et vous ?

        répondre
        1. Richard

          Sachez que « Que choisir  » ne défend absolument plus le consommateur. Ils ont brusquement retourné leur veste il y a plus d’un an et ne font plus que répéter la propagande d’enedis. Un procès a d’ailleurs donné raison aux « stoplinky » sur cette affaire. Que choisir n’a plus aucune crédibilité , pas plus que 60 millions ou autre médias. Allez voir sur les sites stoplinky en particulier sur refus.linky.gazpar.free.fr et vous aurez un autre éclairage sur la situation.

          répondre
          1. Jacques Litaize

            Que Choisir indique elle-même être opposée à Linky, ayant même entrepris une action judiciaire qui a échoué.
            Mais elle ne peut nier les éléments factuels, notamment sur les plans juridique et de la santé. Quel intérêt aurait-elle à travestir la vérité en faveur d’Enedis ? Elle aurait tout à y perdre pour son image de championne de la défense des consommateurs. Elle est tout simplement, au minimum, honnête.
            En revanche, les sites militants ne reculent devant aucun bobard pour faire valoir leur point de vue, comme Denis Bertrand. Ils ont pour moi zéro crédibilité.
            Que Choisir n’est qu’un site non partisan parmi d’autres, dont les conclusions sont identiques.
            Maintenant chacun est libre de croire qui il veut, et même que la terre est plate.
            Au fait, par curiosité, quelle est la décision judiciaire qui a donné raison aux « stoplinky » ? En tout cas, sûrement pas la décision en référé du T.A de Toulouse du 11/09/2018, qui, si elle a confirmé qu’on ne pouvait pas entrer chez vous sans votre accord pour installer un compteur (ce qui figure dans le Code Pénal depuis toujours ), a censuré l’arrêté du maire de Blagnac dans la mesure où il faisait état d’un droit au refus, tout simplement parce que ce droit au refus ne peut exister face à l’obligation légale qui pèse sur Enedis, et donc ses cocontractants.
            A moins qu’il y ait une autre décision qui m’aurait échappé, merci de me renseigner éventuellement.

        2. Tite

          @Jacques Litaize
          C’est marrant que votre référence soit uniquement UFC que choisir! C’est pas parce que c’est une référence dans bien des domaines pour la défense des consommateurs qu’il faut dire amen à tout ce qu’ils vous disent.

          Que choisir n’a aucune impartialité dans cette affaire. S’il y a des lois qui autorise ENEDIS à poser les boitiers verts il y a aussi des lois qui nous autorise à les refuser.
          J’ai vu mes factures tripler alors que je bénéficie de tarifs sociaux. L’électricité sautait dès que je mettais plusieurs appareils en marche.

          Ma mère s’est vu facturer plus de 700€ d’électricité d’Avril à Novembre 2017 même pas un an pour un studio de 38 m². Elle peut même pas mettre le chauffage l’hiver parce que ça consomme trop! Il faut sans arrêt débrancher tout ce qui peut l’être pour ne pas encore consommer lorsque nos appareils sont éteints ou en veille (tv lampe, cafetière…)

          Richard dit un procès a donner raison aux « stop linky ». Pas une plusieurs, je ne les aies pas comptées mais il y en a plus d’une c’est sûr.
          Chez moi pour réduire ma conso d’électricité j’en était arrivé à éteindre la chaudière à gaz (qui fonctionne aussi à l’électricité) lorsque je n’utilisais pas l’eau chaude. Donc souvent vaisselle à l’eau froide et chaque fois que je quittais l’appartement. J’ai eu dernièrement l’installation d’un volet électrique. Je branchais chaque fois que je voulais ouvrir ou fermer et je débranchais ensuite. Tout ça prend du temps, c’est épuisant moralement et physiquement. Je connais au moins une personne qui a des soucis de santé qui pourrait être les conséquences des compteurs Linky installé juste au bas de sa porte. Il a l’appartement le plus proche des placards électriques. Ils sont tous positionnés à cet emplacement et il y a 4 appartements dont 2 à l’opposé du sien par lesquels je suppose que les câbles CPL doivent passer.

          répondre
          1. Jacques Litaize

            Merci de bien vouloir m’indiquer le texte de loi qui vous autorise à refuser Linky, ainsi que les décisions judiciaires allant dans ce sens, car à ma connaissance il n’y en a aucune.
            Merci aussi de bien vouloir m’indiquer sur quel(s)points précis l’UFC raconte des mensonges et abuse de ma crédulité.
            J’ai choisi l’UFC comme référence (il y a bien d’autres organismes qui disent la même chose) car elle me paraît particulièrement insoupçonnable de complicité avec Enedis, ou de tout autre fournisseur, dans sa défense permanente (et pas toujours fondée) du consommateur.
            Alors, quand elle reconnaît que la réalité des choses rejoint l’argumentation d’Enedis, cela doit lui faire mal au ventre, mais j’appelle ça de l’honnêteté et non de la partialité.

  28. solexine pour grimper toutes les belles collines

    Ce qui est par contre certain ,c’est qu’ à terme, les multinationales et les gouvernement auront encore mieux accès à nos habitudes.
    Et ça,quelque soit toutes les lois informatiques et libertés en carton mâché du monde.

    répondre
  29. Richard

    Linky est dans ma commune depuis 2 ans , je peux donc parler en connaissance de cause . Un très grand nombre de techniciens croient tout savoir de linky mais se fourre le doigt dans l’oeil car linky c’est à part . Du fait de l’étendue du programme et des inter actions entre différents éléments qui n’ont pas été prévus et ne sont pas maitrisés. Résultat c’est une vraie cata en matière de pannes , incendies, santé etc… Dans ma commune on a tout ça . Même l’éclairage publique fait n’importe quoi . Nous sommes aussi 3 familles à devoir couper plus ou moins le courant tant c’est toxique. Alors linky non merci. Et je vous passe la violation de domicile caractérisée que représente le cpl qui rentre partout quel que soit le compteur.

    répondre
    1. Jacques Litaize

      C’est curieux, dans ma (grande) commune, rien de semblable. Avez-vous des statistiques sur le presque milliard de compteurs communicants déjà installés dans le monde ?

      répondre
  30. Martin

    En dehors d’éventuellement défendre son gagne miettes en désintégrant son libre arbitre, je n’ai jamais eu de réponse concernant l’intérêt d’être pro linky. S’il s’agit de prôner notre bien-être à tous pourquoi une telle bataille pour ne pas accepter ce droit de refus de la part de gens qui n’ont même pas d’intérêts en jeu chez enedis? Il y a bien le plaisir de troller en se croyant malin en se moquant des opposants. C’est un travers bien de chez nous. Quand on est pas concernés, on a vite fait de railler une manif, un lanceur d’alerte, un empêcheur de tourner en rond. Pas moyen de les faire réfléchir sur les conséquences d’un quotidien en permanence connecté, considérant que nous y sommes déjà. Sauf qu’à chaque fois je réponds que nos ordis, mobiles, wifi et compagnie ça se désactive, ça se câble. On garde la main sur notre utilisation, même si je sais pertinemment qu’il y a collectes de données. Pas avec le linky. On nous oppose une forme de totalitarisme dans le refus mais quand j’essaie d’ouvrir le débat, y’a plus personne. Je parle de toutes les fois où j’ai eu l’occasion de le proposer sur des pages médias Facebook qui parlaient du linky. La technologie comme réponse à tout, qui serait susceptible de nous faciliter la vie, le matraquage marketing fonctionne bien. L’assommoir de certains quotidiens fait le reste et plutôt que de réfléchir ensemble c’est le réflexe de la moquerie pour ceux qui ne veulent pas baisser les bras. Débattre ne consiste pas à empiler les monologues. Je veux bien tenir compte des arguments d’un pro linky s’il a un avis personnel. Parce que copier-coller des glanages en se voulant l’apôtre de la légalité, aucun intérêt. D’ailleurs les méthodes employées par certains sous-traitants d’énedis sont hors les lois. J’ai l’impression (partagée) que certains, certaines qui se retrouvent de gré ou de force avec le linky vont le défendre par orgueil. Une tentative de revanche en devenant un pro linky par dépit. La bataille de chiffres c’est rigolo un moment mais discutons de l’aspect humain de ce déploiement honteux à plus d’un titre à ce niveau là. Beaucoup de témoignages de harcèlement, d’abus de faiblesse, de menaces. Inadmissible… et hors la loi.

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Vous ne comprenez pas.
      Je ne suis absolument pas pro-Linky, qui ne change strictement rien à mon existence depuis que j’en ai un, si ce n’est une baisse du montant de mon abonnement.
      Je n’ai aucun intérêt dans Enedis, ni dans EDF, je suis un consommateur strictement comme les autres, mais à ce titre je suis concerné comme les autres.
      Comme je ne suis pas obtus, j’ai écouté le discours anti-Linky, et aucun des arguments ne m’a convaincu dès lors que j’exerce mon esprit critique après avoir entendu tous les sons de cloche.
      Je me suis donc fait un avis personnel, que j’exprime en toute liberté, comme je vous reconnais le droit d’exprimer le vôtre.
      Vous me reprochez de me faire l’apôtre de la légalité ? C’est quand même extraordinaire ! C’est d’ailleurs reconnaître implicitement que les anti-Linky vont à l’encontre de la loi, malgré leurs gesticulations.
      Dans ces conditions, qui trolle ? Celui qui ne fait qu’énoncer une vérité juridique (ni la loi ni les tribunaux n’ont reconnu un droit au refus), ou celui qui ment ?

      répondre
    2. Jacques Litaize

      J’ajoute bien sûr que si Enedis ou ses sous-traitants emploient des méthodes illégales, telle la violation de domicile, je désapprouve totalement.
      Maintenant, il ne faut pas oublier que la loi lui a confié une mission qu’elle est obligée de remplir, et il faut bien qu’elle explique aux consommateurs quels en sont les tenants et les aboutissants.
      Quant à mettre de l’orgueil dans une affaire de compteur électrique…vous êtes sérieux ?
      Je ne fais que constater ce qu’il en est à cet instant précis. Si les choses évoluent, si dans le futur par exemple la loi ou la jurisprudence reconnaît un droit au refus, je ne le prendrai par une offense, et resterai un apôtre de la légalité, comme vous dites, souhaitant simplement que ça ne me coûte rien pécuniairement.

      répondre
      1. JFB88

        Bonjour,
        Pourriez-vous s’il vous plaît m’indiquer la référence de la loi quand vous écrivez « la loi lui a confié une mission qu’elle est obligée de remplir » : je n’arrive pas à trouver et pourtant cela m’intéresse.
        Merci !

        répondre
        1. Jacques Litaize

          La loi du 10 février 2010 et le décret d’application du 31 août 2010, devenus les articles L.341-4 et R.341-4 du Code de l’Energie imposent aux gestionnaires des réseaux de distribution d’électricité (en fait, Enedis qui en a le quasi-monopole de cette gestion) d’installer des compteurs communicants (en l’occurrence, Linky).

          répondre
          1. JFB88

            Je vous remercie pour votre réponse, cependant il y a des choses que je ne comprends pas.
            Dans l’article L341-1 du code de l’énergie que vous indiquez, il est inscrit : « Les gestionnaires des réseaux publics de transport et de distribution d’électricité mettent en œuvre des dispositifs permettant aux fournisseurs de proposer à leurs clients des prix différents suivant les périodes de l’année ou de la journée ».
            Cela ne concerne donc que les relations entre ENEDIS et les fournisseurs d’énergie : en quoi cela me concerne-t-il en tant que client et pourquoi devrais-je en subir les désagréments ?
            Par exemple, sur le contrat que j’ai signé avec mon fournisseur d’énergie, en l’occurence EDF, j’ai signé pour qu’EDF me fournisse une puissance 9kW; or j’ai cru comprendre que le compteur Linky met en oeuvre un dispositif interne de coupure en fonction des kVA : les kVA ne me concerne pas, ni moi ni EDF n’avons contractualisé sur des kVA, ce n’est pas un des critères de mesure de mon contrat. Je sais que les kVA et les kW sont liés par un facteur de puissance, mais cela ne me concerne pas. Pour illustrer mon propos, pour moi c’est comme si vous alliez à la pompe acheter 50 litres de gasoil et que votre voiture s’arrete de rouler au bout de 1000km, sans tenir compte de votre consommation réelle au 100km, au motif que votre constructeur automobile aurait décrété que la consommation moyenne est de 5L/100km ! Mais si vous roulez avec une consommation de 4L/100km, vous devriez pouvoir rouler 1250km… Vous achetez 50 litres, vous consommez 50 litres : j’achète 9kW, je consomme 9kW ! Linky devrait avoir un organe de coupure basé sur les critères de mon contrat, et non pas d’autres critères.
            Autre exemple : dans mon contrat, j’ai signé pour un courant électrique à fréquence unique de 50Hz conforme à la norme NF EN 50160, or j’ai cru comprendre que le compteur Linky n’est pas du tout conforme à cette norme et ne délivre pas une fréquence unique puisque le signal porteur est modulé. Une fois de plus, le compteur Linky n’est pas conforme au contrat que j’ai signé…
            Le boitier Linky n’est d’ailleurs lui-même pas conforme à la loi puisqu’il est reprogrammable à distance ce qui est interdit par l’article 8.1 de l’annexe 1 des Directives Essentielles de la Directive n°2014/32/UE du Parlement Européen et du Conseil du 26 février 2014.

            D’ailleurs quand je découvre les 11 pages de textes juridiques citées dans l’arrêté municipal pris par le maire de la commune de Bovel concernant l’interdiction du Linky, je suis bien curieux de voir ce qui va se passer…

            Qu’ENEDIS respecte la loi et honore ses obligations vis-à-vis des fournisseurs d’énergie comme il veut mais je n’ai pas à en être impacté.

            Il existe des multitudes de manières d’y répondre, mais je suis désolé Linky n’est pas conforme.
            Il existe par exemple la possibilité d’AJOUTER UN BOITIER DE COMMUNICATION AUX COMPTEURS EXISTANTS, et donc SANS ENLEVER NI CHANGER LES COMPTEURS ACTUELS. (d’autant plus facilement pour les actuels compteurs blanc qu’ils sont déjà équipés d’une interface pour cela !)
            Il existe par exemple la possibilité d’équiper Linky d’un dispositif de sortie rendant le courant électrique conforme, sous la forme d’un étage d’onduleur online, qui transforme le courant sale reçu en courant continu propre, puis ce courant continu propre en courant électrique standard (mono-fréquence 50Hz).
            Il existe plein d’autres solutions…

            Vous indiquez que ce sont les articles L341-1 et R341-1 du code de l’énergie qui obligent à accepter Linky, mais ces articles ne disent rien de tel, le Linky n’y est d’ailleurs pas inscrit…
            Ces articles de loi obligent ENEDIS à fournir des informations aux fournisseurs d’énergie, c’est tout : cela ne me concerne pas.

            J’ai lu au dessus que vous indiquez qu’aucune loi ne permet de refuser Linky : et pour cause, le mot Linky n’est inscrit dans aucune loi !
            A l’inverse : indiquez-moi une seule loi qui m’interdise de refuser Linky ! Il n’y en a pas plus…

            A ma connaissance, aucune loi n’interdit de refuser Linky.

            Le propre président du directoire d’ERDF, Philippe MONLOUBOU, devant l’Assemblée Nationale le 2 février 2016, a indiqué que le compteur Linky ne sera pas installé chez les personnes le refusant et qu’ENEDIS respecte les refus de remplacement qui lui sont signifiés.

            Si je me trompe quelque part dans ma compréhension de la situation, c’est volontiers que j’aimerais que vous m’éclairiez s’il vous plaît.

  31. Martin

    Je précise que mon précédent commentaire ne s’adresse pas à Jacques Litaize qui ne m’intéresse absolument pas car il entretien la discorde et ne fait que répéter comme un perroquet son glanage du baratin officiel. Derrière ce déploiement il y a l’état et des pénalités pour enedis en cas de retard. Je me bats contre le linky pour un tas de raisons valables qui devraient tous nous unir pour défendre notre bien-être collectif et un modèle de société qui ne soit pas ultraconnecté en permanence, avec tout ce que ça implique dans les années à venir sur le plan de l’intimité, de la santé, de la sécurité, de l’éthique… Nous sommes déjà bien assez connectés comme cela pour ne pas accepter un objet communiquant de plus chez soi, et sur lequel nous ne pouvons pas intervenir. Il pulse toutes les 12 secondes et pas une fois par jour comme annoncé. Il est mal conçu. En cas de compteur extérieur il indique facilement si le logement est occupé ou pas, et je pourrais continuer longtemps comme ça à développer d’autres faits. Il y a des groupes sur Facebook pour en apprendre davantage et dépasser la moquerie, le mépris habituel, facile, et constater que des mesures et témoignages indépendants sont sérieux et édifiants. Je n’ai que faire des amateurs de joutes interminables qui ne servent à rien, si ce n’est ajouter de la confusion et du conflit pour un plaisir personnel que je ne partage pas et qui demande d’avoir du temps à perdre. Le droit de refus est légal (code de l’énergie). Si ce monsieur s’intéressait vraiment comme il le dit aux arguments des opposants, il le saurait. Et la pose forcée est une infraction (code pénal). Ce déploiement est une honte. Les pratiques pour y parvenir aussi. Alors oui quand on a déjà linky chez soi et que tout se passe bien il est tentant de penser que c’est donc pareil pour les autres, sans chercher à comprendre les gens subitement malades, les incendies, les factures qui explosent, les appareils endommagés, etc…

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Parce que je ne crois pas à vos propos, j’entretiens la discorde ? On est obligé de vous croire plutôt qu’UFC ?
      Etrange conception. Mais je ne demande qu’a être convaincu.
      Que la pose forcée soit une infraction, cela ne fait aucun doute.
      Si le droit de refus est légal selon le code de l’énergie, donnez-moi le texte, et la raison pour laquelle aucune juridiction ne l’a consacré.
      C’est curieux, chaque fois que je pose cette question, je n’ai pas de réponse. Je préfèrerais que cette demande soit satisfaite, auquel cas je pourrais changer d’avis sur ce point, plutôt que de lire des propos que je pourrais considérer comme désobligeants.

      répondre
      1. JFB88

        Comme je l’indique dans mon commentaire juste au dessus : je n’ai trouvé aucune loi qui interdit de refuser Linky, et j’aimerais moi aussi bien connaitre cette loi.

        répondre
        1. Jacques Litaize

          Enedis à une obligation légale, celle de poser des compteurs communicants. Ces compteurs s’appellent Linky en France, ailleurs je ne sais pas, mais ils pourraient s’appeler Trucmuche ou Machinchose, leur caractéristique est d’être communicants et de répondre aux exigences posées par les articles cités du Code de l’Energie. C’est ce que critiquent les opposants à ce compteur, pour tout un tas de raisons qu’ils ont exposées.
          Pour avoir accès au réseau d’électricité, vous devez conclure un contrat non pas avec votre fournisseur qui vous vend l’électricité (dans votre cas EDF), mais avec Enedis qui est gestionnaire de ce réseau. Dans le cadre de ce contrat, Enedis doit poser un compteur, indispensable pour être relié au réseau, et qui doit être conforme à la loi.
          Vous comprendrez aisément que dans le cadre de votre relation contractuelle avec Enedis, vous ne pouvez pas demander à cette dernière de se mettre hors-la-loi en posant un compteur non conforme aux exigences légales. C’est le droit commun des contrats, qui rejoint d’ailleurs le simple bon sens, et il est nul besoin que la loi le précise. Nul ne peut imposer à son cocontractant de faire quelque chose d’illégal.
          En l’état actuel du texte, le seul moyen de refuser Linky c’est de ne pas contracter avec Enedis, donc de ne plus avoir accès au réseau, ce qui n’est évidemment pas une solution.
          Même la solution évoquée de laisser leur ancien compteur à ceux qui en font la demande, en leur facturant le coût réel du relevé, ne serait pas conforme à la loi, puisque le compteur devenu illégal subsisterait.
          Après, si Enedis accepte de se mettre hors-la-loi par un arrangement avec son cocontractant, c’est son problème, mais elle expose sa responsabilité et sera certainement condamnée en justice au moindre incident avec un compteur, de plus il est peu probable que l’Etat laisserait faire. Et puis, avouez que c’est absurde de faire une loi et de ne pas la respecter ni la faire respecter. Un pays ne peut pas fonctionner comme ça.
          Pour cette raison, je pense que la seule solution acceptable pour les opposants au compteur communicant serait de faire modifier la loi, en obtenant du législateur que le gestionnaire du réseau serait déchargé de son obligation légale en cas de refus par le cocontractant d’un compteur communicant. C’est à cette action que devrait se consacrer le lobby anti-Linky, sans garantie de succès cependant.

          répondre
          1. JFB88

            Vous pouvez trouver cela absurde, mais c’est ainsi : aucune loi n’interdit de refuser Linky.

            Par ailleurs, comme je l’indiquais dans mon commentaire du dessus, si Linky répond effectivement à l’aspect communication, il n’en demeure pas moins non-conforme à d’autres textes de loi.

    1. solexine pour grimper toutes les belles collines

      Et là c’est moindre mal car le compteur est à l’extérieur.
      Imaginons quand cela se déclare à l’intérieur d’ un appartement ou d’une maison.

      répondre
  32. Denis BERTRAND

    Malgré l’absence de facture, la pose des nouveaux compteurs d’électricité d’Enedis, appelés « Linky », n’est en réalité pas gratuite : l’opérateur a déjà prévu de vous prélever son coût directement sur votre note d’électricité, mais pas tout de suite…

    Si ce n’est pas déjà fait, un technicien d’Enedis va un jour frapper à votre porte pour vous proposer d’installer son nouveau compteur électrique, le fameux Linky.

    Parmi les diverses inquiétudes, voire résistances que soulève le boîtier fluo, une question revient souvent : sa pose est-elle gratuite ?

    Sur le moment, oui, vous n’aurez rien à débourser et ne recevrez pas de facture. Mais à un moment donné, une contribution vous sera bel et bien prélevée… Explications.

    Depuis l’automne 2015 et jusqu’en 2021, Enedis tente de déployer 35 millions de compteurs « intelligents » sur tout le territoire.

    Si l’installation, dont le coût unitaire est évalué à 130 euros, n’est pas immédiatement facturée aux ménages, Enedis n’a accepté que temporairement de prendre en charge la totalité des frais de mise en place. In fine, les particuliers finiront bel et bien par y participer en s’acquittant d’une contribution au titre du « coût du déploiement ».

    15 euros par an pendant 10 ans

    La Commission de régulation de l’énergie (CRE) et le distributeur d’électricité ont en effet décidé d’appliquer un système de « différé tarifaire ».

    En clair, il est prévu de ne faire payer les ménages qu’à partir de 2021, .
    selon les calculs de l’UFC-Que choisir, les particuliers auront à « payer 15 euros par an pendant dix ans pour permettre à Enedis d’installer un compteur ».

    Soit jusqu’en 2031. Mais au bout du compte, l’opération sera-t-elle « neutre » pour les particuliers, comme l’affirme la CRE ? Ce serait bien étonnant …

    répondre
  33. Denis BERTRAND

    Bjr,

    interview du Président de enedis Philippe Monloubou qui signale sans détours que le refus du linky est tout à fait légal, peu importe les engagements pris par enedis !
    80 % des contrats signés par les Usagers ne sont pas compatibles avec le linky, refusez tout simplement de signer un nouveau contrat ou d’accepter les nouvelles CGV (conditions générales de vente) qu’enedis ou tout autre fournisseur risque de vous proposer !
    Si vous signez ou acceptez un nouveau contrat ou CGV, vous ne pourrez plus refuser mais dans le cas contraire c’est tout à fait légal, Jacques Litaize a beau dire ce qu’il veut, c’est totalement faux et aucuns risques d’être déconnectés du réseau, c’est ridicule !

    https://www.youtube.com/watch?v=VXtPsC4ZKH0
    https://www.youtube.com/watch?v=ktWUaCoVGUI

    Merci de publier, Philippe Monloubou président d’enedis résume la totalité de nos discussions lors de ces interventions …

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Merci pour ce lien concernant l’audition de M.Monloubon devant les parlementaires, qui ne fait que confirmer mes propos.

      Évidemment, contrairement au commentaire abusif apparaissant en impression (et qui laisse songeur sur les méthodes employées par certains), à aucun moment M. Monloubou ne dit qu’il existe un droit de refus légal.
      Il dit simplement qu’Enedis ne forcera pas la porte de celui qui ne l’ouvrira pas, puisque, comme je l’ai déjà souligné, cela constituerait une violation de domicile donc une infraction pénale (exactement d’ailleurs comme si le préposé au relevé de votre compteur entrait chez vous sans votre consentement pour effectuer ce relevé).

      Observons déjà que les compteurs situés à l’extérieur ne peuvent concernés par la violation de domicile.

      Ensuite, il faut une certaine dose d’incompétence et/ou de mauvaise foi pour déduire de ce simple rappel du Code Pénal qu’il existe un droit de refus légal.

      Pour ceux qui auraient du mal à saisir la différence entre respect du droit de propriété et refus légal du compteur, la très récente décision du Tribunal de Toulouse l’illustre parfaitement .

      Devant se prononcer sur la validité d’un arrêté pris par le maire de Blagnac prévoyant la possibilité pour ses administrés de refuser par courrier la pose du compteur, le Tribunal a rejeté cette possibilité, l’installation du compteur procédant d’un obligation légale. Néanmoins, le Tribunal a rappelé les obligations d’Enédis quant au respect de la propriété privée et la collecte des données.

      Le plus édifiant, c’est la déception exprimée par Stéphane Lhomme, leader anti-Linky, qui espèrait de cette décision la consécration d’un droit de refus, alors que c’est tout le contraire qui s’est produit.

      https://www.bfmtv.com/economie/linky-la-justice-confirme-qu-enedis-ne-peut-pas-installer-ses-compteurs-en-violant-le-droit-de-propriete-1522042.html

      Enfin, quand vous affirmez qu’on ne risque pas d’être déconnecté si, comme on en a bien sûr le droit, on n’ouvre pas sa porte à Enedis, c’est une opinion qui n’engage que vous.

      En effet, la décision appartient dans ce cas à Enedis, qui aurait le droit (et même sans doute le devoir au regard de son obligation légale ) de le faire.

      Pour autant, prendra-t-elle une mesure aussi lourde ? Très difficile à dire, et je n’en sais fichtre rien.

      répondre
        1. Jacques Litaize

          Non, encore faudrait-il connaître la cause exacte de ces incendies, déterminer si ils sont imputables au compteur, à la façon dont il a été posé, ou à l’installation électrique.
          Je suppose qu’il arrivait aussi à d’anciens compteurs de prendre feu. Ce sont des accidents, dont il convient de relativiser le nombre (combien de cas sur les 13 millions de compteurs posés à ce jour ?)

          répondre
          1. Serpico

            Et? Relativiser? 1,2 ou 3, sur? 1000, 10.000? C’est déjà trop. Imaginez les dégâts si ce Linky venait à prendre feu ou explosait à l’intérieur d’une habitation!
            Les cas s’accumulent, vous croyez au hasard?
            Chez moi, dans mon entourage, aucun cas similaire, même sur de très anciens compteurs. Et cela aussi loin que je m’en souvienne.
            Mon compteur non communiquant âgé de 4 ans fonctionne parfaitement et l’on veut m’imposer son changement?!
            Cherchez à qui cela profite. Sûrement pas au consommateur.
            Lorsque je suis absent de mon domicile lors de la relève, je « communique »( oui oui, je sais être communiquant moi aussi) ma consommation en ligne. Puisque l’on me le propose et m’y autorise.
            Et cela ne coûte rien à personne.
            Je veux rester libre et si le prix à payer c’est d’aller vivre au fin fond de la forêt dès demain et bien j’irai.
            Et je ne vous y inviterais pas.

            .

  34. Jacques Litaize

    @ JFB88
    Vous avez raison, aucune loi ne vous interdit de refuser Linky, pour ça il vous suffit de ne pas contracter avec Enedis. Ce faisant, vous ne commettez aucune infraction, n’encourez aucune amende ou peine de prison.
    En revanche, si vous souhaitez contracter avec Enedis pour avoir accès au réseau, vous devez respecter l’ article 6 du Code Civil, qui dispose qu’on ne peut déroger par contrat aux lois qui intéressent l’ordre public, et l’article 1128 du même Code qui précise qu’un contrat doit avoir un contenu licite. Or, un contrat passé avec Enedis qui aboutirait à la pose d’un compteur devenu illégal serait en contradiction avec ces 2 articles.
    En résumé, et c’est bien la loi qui vous l’interdit, vous ne pouvez pas à la fois contracter avec Enedis et refuser le seul compteur conforme à la loi.
    Si vous estimez par ailleurs que Linky n’est pas conforme à d’autres textes de loi (a priori ça m’étonnerait mais je n’ai pas de compétences pour en juger), cela ne vous donne pas le droit de le refuser avant d’avoir obtenu une décision judiciaire allant dans ce sens. Vous pouvez toujours aller en justice, si vous triomphez, parfait. Les choses se seront déroulées normalement.
    Je vais d’ailleurs en terminer avec mes interventions sur ce sujet, qui commence à me lasser un peu.
    Je veux juste préciser que je n’ai rien contre les anti-Linky qui ont le droit de mener leur combat, comme j’ai le droit de ne pas partager leur avis sur les avantages et inconvénients supposés de ce compteur.
    Il est bien évident que si un consommateur arrive à démontrer en justice qu’il subit un préjudice certain et pérenne à cause d’un Linky installé chez lui je trouverai tout-à-fait normal qu’il en soit dispensé. Que les associations anti-Linky viennent au secours des consommateurs pour les aider dans des démarches judiciaires, c’est très bien, chacun doit avoir accès à la justice. Ceci n’a bien sûr rien à voir avec un droit de refus légal d’un compteur non encore installé, et dont je maintiens qu’il n’existe pas à ce jour, ni dans la loi, ni dans la jurisprudence. Mais si un compteur est installé, cela n’est pas forcément définitif si la justice en décide autrement au cas par cas.
    Pour conclure, je crois qu’il est important, sur ce sujet comme sur un autre, pour se forger une opinion, de ne pas écouter forcément celui qui crie le plus fort, de ne pas céder spontanément à ses émotions et ses peurs irraisonnées, de se renseigner et d’écouter les différents points de vue et arguments (c’est très facile aujourd’hui) de ne pas avoir d’a priori et de se méfier des idées reçues et de la théorie du complot.
    C’est ce que j’essaye de faire, ce qui bien sûr ne m’interdit pas de me tromper parfois.

    répondre
    1. Serpico

      Propos raisonnés, et c’est tout à votre honneur. Sauf que, chacun campe sur ses positions et qu’au final le consommateur n’est malheureusement pas écouté comme il le mériterait. Qu’il y a sans conteste de vrais problèmes liés à ce nouveau compteur communiquant. Malheureusement il y a fort à parier que ce foutu machin mal posé, inutile, espion, pollueur… nous sera imposé à tous.

      répondre
  35. Denis BERTRAND

    Bjr,

    à la question suivante : « Le Refus du linky est-il légal ? »
    Réponse de Maître Roland PEREZ, Avocat au Barreau de Paris :
    «  »l’obligation d’un objet connecté à un citoyen est anti-constitutionnelle.
    Donc, vous n’êtes pas obligée d’accepter ce compteur » et donc à mon tour j’en déduis simplement que le Refus est légal CQFD ! (ça c’est fait !)

    Ensuite, les associations anti linky qui répertorient les sinistres dû au linky en seraient à + de 200 depuis le début de l’année mais il est fort à parier que ce nombre est grandement minimisé vu les tentatives d’étouffement de la mafia enedis sur ces sujets précis !

    pour exemple :

    https://www.msn.com/fr-fr/news/france/essonne-essonne-ils-attendent-toujours-la-v-c3-a9rit-c3-a9-apr-c3-a8s-l-e2-80-99incendie-de-leur-maison/ar-BBPzyvL?fbclid=IwAR3ClGsZ7hIC8nE_sR_o3Dpaac82JaJQd8ISlN1az97LFUa1bR4BM1k4YqY

    Sans parler des Millions d’€ de matériels électriques détériorés voir totalement HS qui sont passés sous silence … et que nos compagnies d’assurances prendront bientôt comme prétexte pour augmenter les cotisations

    Pour rappel la pose d’un linky sur une plaque bois (même non feu) est absolument interdite et donc illégale !

    LES MODIFICATIONS CONDUISANT AU REMPLACEMENT OU AU RENFORCEMENT DES CIRCUITS D’ALIMENTATION ELECTRIQUE DOIVENT ETRE CONFORMES AUX NORMES NF C 14-100 ET C 15-100. »
    – L’article 51 impose une mise en conformité à la norme NF C 14-100 des éléments de raccordement au réseau lors d’un remplacement ou d’un renforcement
    • On trouve l’explication de la terminologie de l’article 51 sur la fiche SéQuélec (publications officielles EDF/Énédis) référence GP 09.
    – Renouvellement de branchement Consiste à remplacer une installation vétuste d’un ouvrage électrique en service pour continuer à assurer les mêmes fonctions que l’installation initiale en utilisant les technologies et les normes en vigueur lors du renouvellement.
    – Renforcement de branchement Consiste à réaliser les travaux afin de pouvoir fournir une puissance supérieure à celle de l’installation initiale au moins sur un point de livraison.
    • Concernant les installations de raccordement électriques, en aval du disjoncteur général d’abonné elles sont encadrées par la NF C 15-100. Ce disjoncteur et tout l’équipement de raccordement est encadré par la norme NF C 14-100. Ces normes évoluent au fil du temps.
    • Points d’évolution de la norme NF C 14-100 en vigueur applicables lors du remplacement des compteurs électriques par des modèles communicants que le déploiement linky ne respecte pas.
    1) Pose d’un panneau de contrôle pour compteur et disjoncteur de branchement, Il est constitué d’un fond de panneau et d’une platine-support en matériau synthétique auto-extingible. Conforme à la norme NF C 62-411 et conforme à la spécification ERDF CPT-M&S-Spe-10015A tel que décrit sur la fiche n°15 SéQuélec et tel que stipulé et facturé à l’usager sur le catalogue de prestations quand un remplacement est à son initiative. Cette platine doit être posée sur une paroi classée M0, sans vibrations et dont l’épaisseur minimale est spécifique aux matériaux qui la compose.
    – paragraphes 3.4.10 / 9 et 9.3 de la NF C 14-100
    2) Les conducteurs électriques reliant les appareils de raccordement seront de sections calculées pour éviter tous risques de surchauffe de chute de tension hors tolérance et en corrélation avec la surface habitable alimentée par son point de livraison ou avec la surface de la parcelle de terrain en attente de construction.
    3) Les CCPI (coupe circuit principal individuel) seront installés sans qu’il y ait franchissement d’accès contrôlé.
    • L’article 51 est repris textuellement, pour confirmation, dans la Fiche technique n°3 « Textes réglementaires » du règlement d’intervention du consuel.
    • L’article 51 est confirmé par l’arrêté du 3 août 2016 portant réglementation des installations électriques des bâtiments d’habitation
    – Art. 3 : Les ouvrages de branchement se situant sur la parcelle privative sont conçus et réalisés selon les prescriptions de l’arrêté du 17 mai 2001 fixant les conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les distributions d’énergie électrique.
    – Art. 4 : les ouvrages de branchement mentionnées à l’article 3, conçus et réalisés selon les prescriptions de la norme NF C 14-100 de 2008 et ses amendements A1 à A3, sont présumés satisfaire aux objectifs du présent arrêté.
    • L’article 51 est encore confirmé par l’arrêté du 17 mai 2001 fixant les conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les distributions d’énergie électrique
    – Art. 100 : Application aux installations existantes.
    § 1er. Les installations existantes devront être rendues conformes aux dispositions du présent arrêté au fur et à mesure des travaux de renouvellement ou des modifications importantes ainsi qu’en cas de nécessité de caractère urgent ou de modifications intervenues dans le voisinage des ouvrages ou installations et qui aggravent significativement les risques pour la sécurité des services publics et des personnes
    • Le Règlement Sanitaire Départemental a force contraignante et sa violation peut entraîner des peines d’amende (selon le décret 2003-462 du 21 mai 2003 et Selon l’article 131-13 du code pénal, les infractions au RSD sont désormais passibles d’une amende de 3ème classe – 450 € au maximum).
    • De par la loi, un maire a compétence et obligation de faire dresser procès-verbal pour chaque infraction, de faire cesser ces désordres et de faire procéder aux travaux de remise en ordre et en conformité. Ces infractions sont unitaires et les peines-amendes peuvent se cumuler.
    – L’article L1311-1 du Code de la Santé Publique donne pouvoir au maire
    – L’article 83 de la loi de Santé Publique n°2004-806 du 9 août 2004 a modifié l’article L1421-4 du CSP donne compétence au maire pour les règles générales concernant la salubrité des habitations elles- mêmes et leurs dépendances.
    • Le maire peut agir en sa qualité d’officier de police judiciaire qui lui est conférée
    – Article 16 du Code de Procédure Pénale.
    – ArticleL2212-1 du Code général des collectivités territoriales
    – Article L. 2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales.
    • Il est alors placé sous la direction du Procureur de la République

    Seconde raison de refuser LEGALEMENT le linky vu qu’aucun poseur ne prend le temps de changer le support des 80 % des Abonnés !

    Si vous en voulez encore, pas de soucis, je peux continuer mes recherches …

    REFUS LEGAL / Pas de risque d’être déconnecté !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.