Search
mardi 11 déc 2018
  • :
  • :

Les Gilets Jaunes toujours installés au bout du lac La mobilisation continue

image_pdfimage_print

Les Gilets Jaunes gérômois sont toujours installés au carrefour du bout du lac et visiblement ils n’ont pas l’intention d’en bouger pour le moment. La gendarmerie est passée ce matin même afin de leur faire dégager la chaussée de tout objet bloquant la circulation. Seuls s’arrêtent les véhicules souhaitant le faire notamment beaucoup de routiers.

La logistique est plus importante et le président Macron a pris les allures d’un pingouin, comme aime le faire remarquer la dizaine de personnes présentes sur le site. A suivre !




17 réactions sur “Les Gilets Jaunes toujours installés au bout du lac

  1. majorette

    Bonjour, suis surpris par l’absence ou le manque de réactions sur le sujet, comme si ce qui se passe était normal. Empêcher tout un chacun de circuler, au mépris des droits les plus élémentaires d’un citoyen dans notre démocratie.
    On peut être fâché du prix de l’essence, et de celui des carottes au marché, ou du timbre postal, certes, amalgamer l’ensemble de ces taxes et prélèvements en mettre en parallèle pouvoir d’achat et l’appel au toujours plus d’emplois publics, exit donc taxes et prélèvements mais mon bureau de poste, mon centre des impôts, mon hopital …. Contradictoire.

    Ces gilets jaunes, qui comme auparavant les bonnets rouges (un peu pareil, les routiers circulent, polluent et ne payent pas, qui paye ??? Bin nous bonnets et gilets, rouges ou jaunes, ou sans artifices de couleurs, embrassons nous Folleville) veulent trouver/retrouver un monde qui n’existe plus, en-dehors de leur droit à manifester, ils ont aussi le devoir de laisser les gens vivre, circuler, aller au boulot, faire leurs courses, et se promener même s’ils le veulent.
    Enfin, depuis quelques jours, fatigue et énervement, mélange des genres, ils ne savent plus très bien, pour beaucoup d’entre eux, pourquoi ils bloquent ou filtrent, et deviennent agressifs inutilement.
    J’aimerais bien comprendre aussi pourquoi les principaux lésés par ces actions, commerçants principalement mais aussi et surtout la grande majorité des citoyens ne parviennent pas à se fédérer pour aller en collectif démonter ces barrages.
    Allez, en attendant la fin programmée, patience et longueur de temps !!!!!!

    répondre
    1. majorette

      ET ceux-là, en 40 z’auraient été où ??????? : ce mardi, lors d’un barrage routier à dans la Somme, des migrants ont été repérés dans la cuve d’un camion-citerne par un groupe de gilets jaunes qui ont prévenu les gendarmes, avant de proférer des insultes à l’encontre des personnes interpellées et de se féliciter d’un « gros coup de filet ». Comme ils se sont filmés et ont alimenté les réseaux sociaux, pas malins hein, sur des images on peut voir un gilet jaune s’avancer devant le camion et poser fièrement en rigolant, et l’on entend derrière un autre traiter les migrants de « sales bâtards » et d' »enc…. ».
      C’est comme ça à Groland ???? ça donne pas envie d’y vivre !!!!!

      répondre
    1. majorette

      Pas dénigrer, ce sont juste des faits, pour le mouvement et « être sur le terrain » je ne soutiens pas du tout votre mouvement (au fait vous réclamez quoi, quand, pourquoi, à qui ????), comme il me semble une majorité de Français qui subissent passivement que votre petite crise soit passée ( le petit/grand jeu consistant à poser son gilet sur le tableau de bord, juste pour avoir la paix et pas se faire agresser, vous rassure, pas faux cul mon gilet est bien rangé à l’abri des regards inquisiteurs).
      Pourquoi les restos du cœur viendraient vous faire la charité, la situation de votre petit groupe est si désespérée ????

      répondre
  2. JMV

    Ne balancez pas de fausses informations.

    Selon un sondage donné hier par un gros quotidien national, près de 75 % des français soutiennent l’action des gilets jaunes.

    répondre
      1. JMV

        Vous tenez vos éléments de langages de Benjamin Griveaux lol..

        Voici les chiffres publiés hier par un institut de sondage.

        66 % des Français estiment que le mouvement doit se poursuivre.

        77 % estiment que le mouvement est justifié ( + 3% par rapport au 17 novembre ).

        répondre
    1. lamisol

      Peut-être serait il bon de savoir la question posée pour avoir 75% des français favorable aux blocages des routes par les gilets jaunes!
      Dans mon entourage, beaucoup d’ouvriers ne comprennent pas ou plus ce mouvement qui ne gênent guère que les locaux.

      répondre
    2. lamisol

      72% des français se reconnaissent dans les revendications des gilets jaunes,mais le mode d’action des gilets jaunes divisent la population, 52% le désapprouvent contre 46% qui l’approuvent.

      répondre
  3. Carole

    75% des français soutiennent le mouvement..Ça fait réfléchir..Il y a eu MAI 68 et aujourd’hui tout le monde leurs dit « MERCI ».
    C’est vrai, il y a quelques débordements inévitables, mais comment faire autrement ?
    DEBOUT LA FRANCE !

    répondre
  4. Paul

    Dans une France endettée avons-nous besoin de 35 Ministres ou secrétaires d’état. Avons-nous besoins de conseillers payés 9 000 euros par mois. Avons-nous besoin de fonctionnaires planqués dans des bureaux à 20 000 euros par mois inutiles et qui n’attendent que la retraite. Avons-nous besoin d’une Assemblée Générale et d’un Sénat avec des effectifs pléthoriques. Dans la police et la Gendarmerie avons nous besoin de tant de généraux ou de commissaires. Ce ne sont pas eux qui aujourd’hui dans les rues de France assurent la sécurité. Madame Macron que je respecte à telle besoin de plusieurs chauffeurs ou secrétaires que nous payons. Quelle gabegie. Ceux-ci ne sont que des exemples que l’on doit pouvoir multiplier combien de fois.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.