Search
jeudi 13 déc 2018
  • :
  • :

Ligue des Droits de l’Homme : la section locale vous donne rendez-vous en décembre Et lance un appel aux jeunes qui souhaiteraient la rejoindre

image_pdfimage_print

LDH 1G 2018

Les assises annuelles de la Ligue des Droits de l’Homme se sont déroulées ce mercredi soir à la Maison de la Montagne en présence de l’adjointe à la solidarité et à l’action sociale Laurence Goujard.

L’occasion de dresser un rapide bilan de l’année passée placée sous le signe des 120 ans et de se tourner vers 2018-2019 avec un premier rendez-vous à ne pas manquer en décembre : une pièce de théâtre proposée par Asile 88, collectif de soutien aux migrants auquel se joindra pour l’occasion la section locale de la SDH. Il s’agira d’une adaptation d’un texte de Steinbeck, en l’occurrence Des souris et des hommes qui est l’une de ses œuvres les plus connues avec Les raisins de la colère. La recette de cette soirée sera donc reversée à l’aide aux migrants. La gratuité sera de mise pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA et il est probable que l’entrée soit libre avec passage d’un chapeau en fin de représentation. Rendez-vous est donné le 15 décembre 2018 à 20 h 30 à la salle Jeanne D’Arc !

les ecrits pour la fraternité 2018 2019En 2019, la section locale participera à nouveau aux Rescrits de la Fraternité organisés au niveau national par la LDH. Cette année le thème tournera autour de l’égalité, « tous différents tous égaux » avec notamment cette phrase qui pourra servir de base de travail et de réflexion aux enfants et aux ados participants : « l’égalité mes frères, n’existe que dans les rêves mais je n’abdique pas. » Première bonne nouvelle, des collégiens du Thillot ont déjà répondu à l’appel de la section locale pour participer à cette édition et rejoindre dans l’aventure les écoliers gérômois et leurs enseignants qui le souhaiteront. Enfin, la LDH sera également présente à la MCL le 2 décembre à l’occasion de la projection du film documentaire « Libre » réalisé par Michel Toesca et consacré au combat de Cédric Harrou pour l’accueil et la protection de migrants dans la vallée de la Roya.

Pour ce qui est de 2018, l’année aura été notamment marquée par l’anniversaire des 120 de la LDH avec localement une magnifique exposition en mairie de Gérardmer autour du legs Reinach. Cette exposition qui s’inscrivait également dans le cadre des Journées du patrimoine était commentée par Liliane Valenty et Alain Marchal qui avaient rédigé un petit livret à cet effet. Cette initiative a reçu un très bel accueil du public et la section tenait ainsi à remercier la Ville pour son soutien et le prêt du Grand Salon qui a abrité cette exposition de toute beauté particulièrement enrichissante.

La LDH aura également était présente lors de la manifestation en faveur de l’Aquarius et a continué à participer à de nombreuses actions en faveur des migrants, même s’il règne « un sentiment d’impuissance face aux tergiversations des pays développés pour accueillir ou tout simplement aider » les populations migrantes. « L’état des lieux actuel est catastrophique ! avec des migrants en danger, les droits de l’enfant qui ne sont pas respectés avec notamment une convention au niveau du Droit Européen qui est bafouée » précise la présidente de la section Michèle Perrin. Une section qui continuera donc à combattre « car si le citoyen ne peut plus rien dire, son devoir est de combattre ! » Elle invite donc toutes celles et ceux qui le souhaitent à la rejoindre, et accueillera à bars ouverts les jeunes adhérents. « La LDH doit rester le phare de la pensée laïque et de l’action qui en découle » ajoutera Michèle Perrin.




Une réaction sur “Ligue des Droits de l’Homme : la section locale vous donne rendez-vous en décembre

  1. PierreL

    La « ligue des droits de l’homme » s’est-elle prononcée pour condamner avec la plus grande fermeté ceux qui empêchent la libre circulation ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.