Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Mia et le lion blanc : la touche finale pour Graines des Toiles 3 ans de tournage pour cette belle aventure militante

image_pdfimage_print
Le réalisateur Gilles de Maistre en compagnie des bénévoles de Graines des Toiles avec qui il a dîner après la séance.

Le réalisateur Gilles de Maistre en compagnie des bénévoles de Graines des Toiles avec qui il a dîner après la séance.

C’était la cerise sur le Gâteau de ce 11ème Graines des Toiles : Mia et le lion blanc venait clôturer le festival en beauté mercredi après-midi avec une projection en avant-première et en présence de son réalisateur Gilles de Maistre.

Gilles de Maistre (à gauche) en compagnie de Jean-Marie Goucet, menre de la commission ciné de la MCL qui a eu la chance d'assister au tournage du film.

Gilles de Maistre (à gauche) en compagnie de Jean-Marie Goucet, membre de la commission ciné de la MCL qui a eu la chance d’assister au tournage du film.

Inutile de préciser que la séance avait fait salle comble et que malgré un énorme écriteau affichant « complet » à l’entrée de la MCL, certains ont tenté leur chance, en vain !! Eh oui, on vous avait pourtant dit de réserver à l’avance, mais bon, ce n’est manifestement pas dans les habitudes des autochtones. Qu’importe, celles et ceux qui avaient leur ticket ne l’ont pas regretté, que ce soit pour le film lui-même ou mieux encore pour l’échange qui a suivi avec son réalisateur. Ce dernier s’est volontiers prêté au jeu des questions-réponses avec le public, permettant ainsi d’en apprendre un peu plus sur le tournage de Mia et le lion blanc qui s’est déroulé en Afrique du Sud, sur un plateau situé non loin de Prétoria.

Des lions qui servent de pigeons d’argile

Un tournage qui a duré 3 ans environ pour ce film dont le scénario est partie d’une idée de Gilles de Maistre et de son épouse qui en a écrit la base. C’est suite à la réalisation d’une série de documentaires sur des enfants qui nouent des liens d’amitié intense avec des animaux que l’idée a germé. Après avoir visité une ferme d’élevage de lions comme on en voit de long-métrage, le couple s’est rendu compte de l’horreur : la majeure partie des félidés provenant de ces fermes servent à alimenter la chasse pratiquée bien souvent en enclos par des touristes en manque de sensations fortes… Ou désireux de ramener un trophée en souvenir de leur séjour. Bref, un « loisirs » qui se rapproche plus de la partie de ball-trap pour vieux bourgeois que de la chasse au sens primitif du terme.

gilles de maistre mia et le lion blanc gérardmer (1)Sur le papier, le projet était alléchant, pertinent, mais aussi ambitieux et exigent. Pour éviter le trop plein d’effets spéciaux, il fallait ni plus ni moins que les deux stars du film, à savoir le lion blanc et la jeune fille du nom de Mia (à l’écran) grandissent ensemble. Le « casting » allait donc être déterminant et le tournage à l’échelle de l’évolution des protagonistes en matière de temps et donc d’âge. « Il fallait trouver un enfant qui ait envie de faire ce film et qui ne soit pas effrayé par les lions. Nous en avons retenus que très peu au final, et c’est Daniah de Villiers qui a été sélectionnée. Au lieu de mettre ses bras, ses mains pour jouer avec le lionceau blanc quand on lui a présentée, elle a mis la tête ! Elle l’a ainsi maîtrisé d’une certaine manière… Kevin Richardson, le zoologue qui a suivi tout le film était stupéfait, on a su que c’était la bonne ! » explique Gilles de Maistre.

Mia & les lions blancs

Mais il fallait que les parents soient d’accord et arrivent à vaincre eux aussi leur propres angoisses par rapport au projet, ce qui n’est pas aisé lorsque l’on confie son enfants à une équipe de tournage et un lion, excusez du peu, pendant 3 ans ! Mais le père et la mère de Daniah ont accepté de laisser partir leur fille à l’aventure. Néanmoins, Comme le précisait Gilles de Maistre, une « doublure » était prévue pour Daniah au cas où les choses ne se passent pas comme prévu en cours de tournage. Il s’agit ni plus ni moins de Ryan Mc Lennan qui joue le rôle de Mick, frère de Mia dans le film. Ce dernier a lui aussi passé trois ans avec les lions et aurait été en mesure de prendre le relais afin de pouvoir terminer le film dont le scénario était donc malléable, susceptible d’évoluer légèrement en cas de pépin… Mais comme dirait Hannibal Smith, le plan s’est déroulé sans accroc.

Pour la petite histoire, sachez d’ailleurs que Daniah de Villiers n’était pas la seule à avoir une doublure. Le fameux lion blanc également puisqu’ils sont trois à avoir participé au tournage : Neige, la petite lionne blanche que vous verrez au tout début du film ; puis Charly, la doublure du même nom que le lion du film qui a pris le relais jusqu’à 4 mois ; et enfin Thor, qui joue le rôle du lion blanc à partir du moment où il a 4 mois jusqu’à la fin de l’histoire. Des lions qui vivent désormais heureux avec leur famille chez le zoologue Kevin Richardson. Ils ont donc été sauvés de la chasse puisqu’ils ont été acquis auprès de fermes d’élevage. « On nous les a donnés en fait, car un lion ne coûte pas cher à l’achat, ce qui coûte cher, c’est de le nourrir ! » précise Gilles de Maistre. Vous savez donc presque tout sur le tournage, si ce n’est qu’enfants et lions étaient habitués les uns aux autres pour les besoins du film. Mais il n’en était pas de même pour l’équipe de tournage qui devait officier dans des cages pour éviter de prendre le risque de finir en döner kebab !!

Enfin, Mia et le Lion blanc sortira le 26 décembre prochain. N’hésitez pas, vos enfants vont adorer et vous aussi si vous en êtes restés (des enfants). En revanche, il va sans dire que si à l’époque vous étiez déjà plus Akira et Gost In the Shell que Disney, passez votre chemin, le scénario est convenu et manque d’originalité. Cela reste quoiqu’il arrive un bon manifeste en défaveur de la chasse au lion malheureusement autorisée et même légale an Afrique du Sud. Et c’était d’ailleurs l’un des objectifs du film de la dénoncer, ce qui est chose faite et bien faite !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.