Search
mardi 11 déc 2018
  • :
  • :

« Zoo Story » : changement de registre pour la compagnie Des Corps en Voix Un drame intense, direct, marqué par l'absurde

image_pdfimage_print

corps_en_voix_web

Après la comédie « Le tombeau d’Achille » qui avait vu le retour aux théâtre de Claude Vanony, la compagnie des Corps en Voix change radicalement de registre en vous proposant une adaptation de Zoo Story d’Edward Albee.

Des Corps en Voix a en effet fait le choix ambitieux de sortir des sentiers battus en tournant son travail vers de nouvelles contrées, elle qui était une habituée des comédies. Ce spectacle permettra également d’innover en matière de programmation à Gérardmer. En effet, la compagnie va vous proposer un drame pur (et dur ?…), une expérience intense et organique à travers l’histoire d’une rencontre qui n’aurait pas pu ou peut-être pas dû arriver…

corps_en_voix_1Zoo Story n’est pas une narration, c’est une pièce pour acteurs, sans trop d’artifices, avec très peu d’effets. C’est un spectacle qui ne triche pas, qui va droit au but, sur l’humain, les changements d’état, un spectacle qui confronte et associe un homme « normal » à un « marginal »  au beau milieu de Central Park. Zoo Story par Des Corps en Voix, c’est aussi l’histoire d’une rencontre qui devait sans doute avoir lieu entre Jérôme Thibault et Paul Besson, duo de comédiens issus du cours Florent. Deux hommes qui se font confiance et que vous retrouverez sur les planches de la salle Jeanne D’Arc dès jeudi soir à 29 h 30, puis vendredi à la même heure ainsi que samedi à 17 h 00 et 20 h 30. Les 4 représentations auront lieu à la salle Jeanne D’Arc.

ZOO STORY




2 réactions sur “« Zoo Story » : changement de registre pour la compagnie Des Corps en Voix

  1. majorette

    Amis lecteurs, précipitez-vous dès ce jour ou demain à la salle Jeanne d’Arc, cette pièce est un petit bijou, servie par deux comédiens inspirés, ils vous attrapent vous tiennent vous triturent vous soulèvent pour vous emporter avec eux dans ce dialogue percutant qui hier soir a « scotché » la chambrée dont l’attention et le silence ont été le meilleur hommage rendu à ces deux artistes qui méritent votre venue.

    Allez-y, sans crainte, tout est bon dans ce spectacle.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.