Search
vendredi 14 déc 2018
  • :
  • :

Mécanique et conduite : un langage universel Le Lycée de Gennes accueille des étudiants suédois

image_pdfimage_print

suedois Pierre Gilles de Gennes (2)

Le Lycée Pierre-Gilles de Gennes a eu le plaisir d’accueillir pour la première fois 6 étudiants suédois durant quinze jour à travers un programme d’échange Erasmus.

Qu’elle soit culturelle ou professionnelle, l’ouverture vers l’Europe reste essentielle pour le lycée professionnel gérômois qui, depuis 2011, envoyait régulièrement des élèves à Stuttgart en Allemagne. Des sessions toujours fructueuses pour les jeunes Vosgiens en dépit du fait qu’on ne puisse pas réellement parler d’échange dans la mesure où l’établissement du Bade-Wurtenberg n’envoyait pas d’étudiants à Gérardmer.

suedois Pierre Gilles de Gennes (1)Les chevilles ouvrières de ce partenariat, désireuses d’aller un peu plus loin dans la démarche, ont donc décidé de se mettre à la recherche d’un autre établissement en Europe susceptible de répondre à leurs attentes. Et la petite enquête a mené en Suède, à Eskilstuna plus précisément, ville située à environ 500 km à l’Ouest de Stockholm. « Le lycée professionnel propose les mêmes cursus et les même formations, des équivalents de nos BAC pro en France sur trois ans, c’était idéal pour envisager de travailler en réciprocité par la suite. Après une première prise de contact, nous avions rencontré deux enseignants suédois au printemps dernier » précise Valérie Perrin, enseignante d’Anglais et l’une des principales instigatrices de cet échange.

Échange dont le premier volet a pu se concrétiser du 26 novembre au 7 décembre avec la venue de 6 lycéens suédois, 4 mécaniciens et 2 conducteurs routiers, et de trois de leurs enseignants : Pia pour la première semaine du séjour, Marie-Louise et Linus pour la seconde. Au programme de la quinzaine, visite des ateliers et observation en compagnie des enseignants vosgiens, visite de certaines entreprises partenaires du lycée de Gennes (Jecker Peugeot à Gérardmer, Mantrucks à Vagney, Renault Trucks à St Étienne ou Iveco à St Nabord), sans oublier quelques moments de convivialité, à l’image d’une partie de bowling, d’un match de handball ou encore d’une bonne vieille soirée raclette !

Les Suédois ont également passé la première semaine à l’internat du lycée et ont pu échanger en anglais avec les élèves locaux. Pas toujours facile d’un côté comme de l’autre, mais cela fait partie du jeu et c’est toujours le premier pas qui coûte ! Tous en garderont un bon souvenir, à l’image de Kasper, mécanicien, dont c’était le premier voyage en France. Ce dernier a apprécié les moments passés dans les ateliers en compagnie des professeurs et ajoute que les procédés et techniques sont assez similaire en France et en Suède. Malgré la barrière de la langue, la mécanique et la conduite auront constitué un langage universel qui aura permis à l’ensemble des participants un enrichissement personnel.

« Je pense que ce séjour aura un impact important sur mon futur et l’acquisition de nouvelles compétences, c’était très instructif » précisait Kasper jeudi soir lors du petit pot de l’amitié qui a eu lieu au lycée. Pour finir, les élèves et leurs enseignants ont pris une journée quartier libre ce vendredi avant de prendre l’avion pour regagner la Suède.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.