Search
vendredi 23 août 2019
  • :
  • :

Bien-être et sérénité avec le chariot Snoezelen offert par le Rotary Un nouvel équipement pour les résidents de Léa André

image_pdfimage_print

chariot snoezelen Rotary Lea André (1)

Il y avait là aussi un petit parfum de Noël et plus encore dans l’initiative du Rotary Club de Gérardmer qui s’est concrétisée ce jeudi à l’EHPAD Léa André.

En effet, au début d’année 2018, sous l’impulsion du docteur et Rotarien Georges Potcher, le Rotary Club avait proposé d’accompagner le Centre Hospitalier de Gérardmer pour l’acquisition d’un chariot Snoezelen destiné aux résidents de l’EHPAD et de l’UVP. Une initiative qui fait suite au financement par le club de la borne Mélo et qui a pour ambition de changer le quotidien des résidents et du personnel de Léa André à travers « des bienfaits durables et probants ainsi qu’un supplément de bien-être » pour reprendre les mots d’André Jacquelin.

chariot snoezelen Rotary Lea André (3)L’actuel président du Rotary Club qui a ainsi salué l’aboutissement de ce projet lancé par son prédécesseur Georges Potcher, et qui n’a pas manqué de remercier le personnel de l’EHPAD ainsi que les bénévoles de la VMEH locale pour leur engagement et leur travail auprès des résidents.  Tous ont à cœur de s’inscrire dans une philosophie de bienveillance et de bientraitance à l’égard des personnes âgés qu’ils côtoient au centre hospitalier, et l’acquisition de ce nouvel outil tombe à point nommé.

chariot snoezelen Rotary Lea André (2)Ceci étant dit, rentrons dans le vif du sujet, car beaucoup d’entre-vous doivent se poser la même question, sans doute fatidique : qu’est-ce qu’un chariot Snoezelen ? Heureusement, pour y répondre, Marie-Christine Cancian, animatrice de l’EHPAD, et Anne Coulon, psychologue, étaient présentes lors de la remise officielle de l’équipement en présence de la directrice du site Marielle Pfeiffer. Éveil des sens, outil thérapeutique, plaisir, détente, bien-être. Voilà en quelques mots ce qui résume la démarche Snoezelen (contraction des verbes snuffelen « renifler, sentir » et doezelen « somnoler »). Ce concept hollandais des années 70, axé sur la stimulation des 5 sens d’une personne (vue, ouïe, odorat, toucher, goût) est une approche qui favorise la communication, fait appel à la sensorialité et aux perceptions, crée une expérience d’apaisement, dans un souci d’entrer dans un état de bien-être physique et psychique.

Le chariot, maniable et pratique, contient tous les éléments nécessaires à la démarche Snoezelen en transformant rapidement l’atmosphère de tout espace : une colonne à bulles à variation de couleurs, des fibres optiques lumineuses, de la musique et des images (lecteur CD/DVD), un projecteur de formes, un coussin tactile, un diffuseur d’huiles essentielles et divers accessoires. Ce nouvel outil va engendrer une relation particulière entre soignant-soigné. Il permet non seulement un accompagnement privilégié et adapté, en respectant l’autonomie, la pathologie et le degré de dépendance de chaque personne, mais également une relation de partage des sens et des émotions où le résident fait des choix (de senteurs, de musique, de couleurs) dans un cadre sécurisant. Les tensions s’apaisent, les angoisses diminuent, les manifestations anxieuses et les douleurs s’atténuent. En résumé, un vrai plus et un joli cadeau du Rotary dont les initiatives se veulent « inspirantes » et innovantes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.