Search
vendredi 19 avr 2019
  • :
  • :

Le Petit Chaperon Rouge va vous en faire voir de toutes les couleurs La nouvelle expo de la Main Créatrice revient aux sources d'un grand classique

image_pdfimage_print

 

La nouvelle exposition de l’atelier La Main Créatrice est de toute beauté et vous auriez tort de vous en priver car elle est également très instructive.

Ce beau projet initié par Sophie Clair, animatrice de la Main Créatrice, a débuté au printemps dernier lorsque cette dernière s’est replongée dans quelques classiques en matière de conte. Partagée entre Alice au pays des merveilles et Le petit Chaperon Rouge, c’est finalement sur l’incontournable récit de Charles Perrault qu’elle a décidé de faire travailler ses ouailles. Incontournable sans doute, mais peut-être moins exploré et utilisé comme base, comme terreau d’une exposition.

Les origines de ce conte sont elles aussi moins connues et c’est dans cet esprit que Sophie a fait quelques recherches pour trouver de l’inspiration et en donner aux différents groupes de travail d’ados, d’adultes et d’enfants. « Perrault a été repris par les frères Grimm, mais il a lui-même repris ce qui était à la base un conte initiatique issu de la tradition orale pas uniquement destiné aux enfants, bien au contraire, mais pour toute la famille. Il évoquait le passage de la vie de fille à celle de femme, et le loup y mange la grand-mère et la fait même manger au Chaperon Rouge, à son ainsi bien sûr ! De plus, Charles Perrault et les frères Grimm nous présentent le Chaperon Rouge comme la victime d’un prédateur, mais dans la version populaire cette jeune fille futée et débrouillarde se tire elle-même des griffes du loup, parfois avec l’aide d’autres femmes » précise l’animatrice de l’atelier.

Et d’ajouter : « Dans ses différentes versions, ce conte est aussi illustré par différents symboles, à l’image du choix de chemins proposés au Chaperon Rouge, et qui ont servi de pistes de réflexion pour l’exposition. » Les enfants, pour leur part, se sont inspirés de différents versions du conte de base dédiées à la jeunesse : Le petit Chaperon Bleu, Le petit Chaperon qui ne voyait pas, Le petit poisson rond rouge, Le petit Chaperon qui n’était pas rouge etc. Autant dire que l’éclectisme est de mise, que ce soit en matière de sujets abordés comme de façon de les traiter. Le hall d’entrée de la médiathèque (au 1er étage) s’est donc transformé en ode au Chaperon Rouge et présente également l’importance de la lecture des contes de fées pour les enfants. Vous avez jusqu’au printemps prochain pour en profiter, c’est en entrée libre !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.