Search
dimanche 24 fév 2019
  • :
  • :

250 gilets jaunes dans les rues de Gérardmer Le mouvement se poursuit

image_pdfimage_print

Il y a 15 jours, c’est la ville d’Épinal qui servait de cristallisation à la  manifestation vosgienne des Gilets Jaunes. C’est la cité de Gérardmer qui était choisie ce samedi après-midi par le mouvement de protestation contre le gouvernement Macron. Difficile de passer à coté, les manifestants sont partis de deux points stratégiques, coté lac (direction d’ Epinal/Remiremont) et côté Saut-des-Cuves (direction St-Dié/Colmar) pour se rejoindre devant l’Hôtel de ville. L’objectif du jour était un lâcher ballon en mémoire des Gilets Jaunes décédés depuis le début du mouvement. Les GJ, au nombre d’environ 250, sont venus de tout le département et ont rencontré le maire de la ville Stessy Speissmann qui a enfilé pour la circonstance un Gilet Jaune. A la question de l’organisation du Grand Débat, l’édile a répondu favorablement et les modalités devraient être définies mardi en commission municipale pour sans doute prendre la direction de l’Espace LAC

La manifestation s’est déroulée dans le calme de manière bon enfant, sans heurt au rythme du slogan « Macron démission ».

 




31 réactions sur “250 gilets jaunes dans les rues de Gérardmer

  1. Leon

    Et en plus le maire enfile un GJ !
    On connaît désormais son opinion.
    Malheureusement il est élu, tout ce que condamne les GJ
    Cumul d’emploi, ( prof + élu municipal et comcom), de rémunération et le tout avec des charges modérées
    Le ridicule ne tue pas

    répondre
    1. lamisol

      le maire de Geradmer est en campagne.Demain,il présidera la grande comcom et par une pirouette (dont il a le secret, ne soyons pas dupe) ne parlera plus de scission.

      répondre
    2. Etienne Laurent

      Cher Léon,1) le fait d’être Maire et Prof.ne rentre pas dans la loi non cumul 2)Stessy n’as jamais caché ses opinons politiques 3)Heureusement pour Gerardmer qu’il siège à la comcom.

      répondre
      1. En avant guingamp

        Si il y a en France un fonction électorale sous rémunérée c’est bien celle de maire d’une ville comme Gérardmer.
        La spécificité touristique de notre cité impose pour le premier magistrat une charge de travail largement supérieure à celle d’une commune lambda de taille équivalente .
        Comparons sa rémunération , ses responsabilités ( devant la loi…) , ses heures de travail ( y compris les nombreuses réunions en soirée ) , avec celles d’autres catégories d’élus plus ou moins inutiles ou en surnombre ( députés, députes européens, sénateurs, conseillers départementaux,….).

        répondre
  2. Leon

    La location de l’espace lac aux GJ devra être valorisée tout comme l’aide technique de la police municipale comme le Maire sait le faire pour les commerçants de Gerardmer Animation ou autre association qui n’est pas dans les petits souliers de la mairie
    Lire les comptes rendus des conseils municipaux de Gerardmer info juillet et janvier

    répondre
    1. Nostradamus

      Voila un gros malin dit Léon. Sacré Léon, on connait tes idées politique pour le coup. Ts les élus se font pieger avec le fait d’enfiler un gilet…même si ils en pensent ps moi.Tu connais Léon la vindicte populaire et les conneries d’une foule en colere. Profite de ta soirée léon plus malin que quiconque sans trop porter de jugements sur les autres.sacré Léon

      répondre
  3. roger froissard

    Ce mouvement des gilets jaunes s’installe dans la durée . Tous ensemble, chacun à notre place, avec les associations et syndicats, comme à ANTES, qui l’ont bien compris, que c’est l’union qui fait la force .D’autres combats nous attendent pour faire reculer la Macronie, qui veut en découdre avec le peuple, pour passer en force et imposer, au rouleau compresseur, une politique, dont plus grand monde ne veut ..En participant au grand débat avec les Maires, en région et s’invitant dans les assemblées citoyennes, notre Président des riches , veut se faire une nouvelle légitimité . Cette opération d’enfumage ne trompe personne .MACRON et ses sbires sont au service de la grande finance et du patronat pour tondre le peuple, en lui imposant l’austérité . Invitons nos concitoyens à se rendre en Mairie pour remplir les cahiers de doléances .Organisons le grand débat. Pendant que le peuple se divise, les riches, copains comme cochons, se tiennent la main pour défendre leurs privilèges ..C’est dans le débat le respect de nos différences, que nous allons nous réconcilier avec nous mêmes et trouver crédibles la force nécessaire, afin de proposer des alternatives, pour l’humain d’abord, dans un monde solidaire et durable . la transformation économique et sociale et la transition écologique sont inséparables, pour mieux vivre ensemble, en harmonie avec la Nature, qui aura toujours raison .Est-ce message que les gilets jaunes veulent délivrer ? Faisons converger les idées et les pratiques de la démocratie réelle pour construire le monde que nous voulons, débarrasssé et de
    l’argent roi et des serviteurs zélés, qui pratiquent l’entre soi oubliant le peuple .Tout est à nous ( au peuple ) rien n’est à eux ( ils ont menti-triché et volé, pour piller le pays à leur seul profit .Dehors cette mafia .place au Peuple .

    répondre
    1. Gilles & John

      La foule n’est pas le peuple, alors que dire lorsque ce n’est même plus une foule ? Combien de manifestants aujourd’hui ?

      Vous rêvez Roger, vous ne construirez rien avec ces recalés de la vie, en contradiction avec eux-mêmes, sans aucune légitimité et qui plus est xénophobes pour la plupart, incapables de comprendre ce qu’est une négociation, qui répètent inlassablement un bric à brac de revendications irréelles, ainsi qu’une main mise habile des fachos de tous poils sur leur mouvement, à coup de promesses délirantes.
      Certains en sont même à aduler Trump et Poutine, qui conchient ce genre de beaufs et avec lesquels ils auraient dix à vingt fois d’avantages sociaux.
      Aujourd’hui, ce qui subsiste de ce cri initial et ce qui transparaît c’est l’envie de continuer sans aboutir à une solution négociée faute de représentation officielle.
      Ce n’est plus de la contestation mais du tourisme ainsi qu’une sorte d’activité sociale pour les derniers bastions d’un mouvement qui n’est plus qu’un cocktail indigeste et inaudible de contradiction, faute d’avoir su se muer en intention politique doté d’un message clair.

      répondre
      1. nifoiniloi

        Gilles & John péter un bon coup et libérer vos chakras !!!et sciez les barreaux de votre prison intérieur hargneux comme le toutou !!!!vous faite pitie en vous lisant sa reflète bien vos conviction d un aller sans retour le gars qui na jamais dépasser la porte du jardin bref ! je vous salue !un gilet jaune un patriote et non xénophobe qui boit un cocktail indigeste et inaudible de contradiction

        répondre
        1. Gilles & John

          nifoiniloi,wahuuu cela en dit long sur un état d’esprit !

          je ne vais pas répondre à ton post laborieusement moraliste, plutôt si je vais y répondre mais sous forme d’une proposition constructive à soumettre au grand débat national .

          Comment rendre caduc les paradis fiscaux ?

          En taxant à la source les multinationales qui sous prétexte d’optimisation fiscale ne payent quasiment pas d’impôts la ou elles réalisent leurs activités !
          Les USA et l’Allemagne y arrivent pourquoi pas nous ? Voilà une revendication intelligente ou une idée pour votre fameux RIC .
          Bonne journée.

          répondre
    2. xlpc

      Merci à Gilles & John pour sa rigueur clairvoyante.
      merci aussi à Roger Froissard pour ses rêves. mais ….
      nous sommes déjà en démocratie, vous en voulez une différente, inédite, juste pour la France tout seule (pour commencer), qui résoudrait tous les problèmes sans les méchants capitalistes intérieurs et extérieurs. La lutte finale cocorico. On se demande bien comment vous allez distinguer le bon peuple du mauvais peuple. Parce que pour l’instant, la majorité du peuple constitué par les électeurs ne semble pas vouloir basculer dans l’utopie qui n’a jamais fonctionné nulle part et
      a souvent dégénéré en dictature mais c’était pour le bien du peuple!
      je suis issu de la tranche pauvre du peuple, la France m’a donné ma chance de m’éduquer, de travailler avec énergie et plaisir au service des autres, d élever mes enfants, et tout le monde a cette chance s’il s’en donne la peine malgré les injustices et les inégalités qui existent partout et ici moins que dans beaucoup de pays.
      Ils faut oeuvrer à son échelle pour améliorer le sort de chacun et réduire les injustices avec pragmatisme, l’esprit citoyen et altruiste. Pour que la devise de la république devienne plus prégnante. Je suis persuadé que le chaos des extrêmes ne le permettra pas

      répondre
    3. lamisol

      Un peu excessif votre diatribe envers le président Macron.
      La France est tout de même le pays ou l’on redistribue le plus au monde, le pays le plus égalitaire . Depuis 40 ans, on redistribue même la richesse qui n’est plus produite.

      répondre
  4. georgesmarché

    Qu’il faille revoir très sensiblement les règles démocratiques, donner plus de ( vrai ) pouvoir aux citoyens, abolir de nombreux privilèges et autres régimes spéciaux, soit.
    Mais les classes moyennes ne pourront pas indéfiniment soutenir ce système à bout de souffle sans qu’il ne soit rien demandé en contrepartie aux personnes aidées et saines de corps et d’esprit .
    La solidarité dans une société ça ne peut marcher que dans les deux sens.

    répondre
  5. ANDRE FRANCOIS

    Quel réveil, à la lecture de ces commentaires …

    Tout d’abord,

    BONJOUR à celles et ceux qui prendront le temps de me lire, voire de me rencontrer.

    Mais quelles étaient les revendications hier … l’objet de la manifestation … à force même plus besoin de relater cela ? tout le monde s’en doute … si bien que les manifestants eux-mêmes à la lecture de l’article ne trouvent pas mots de leur contestation.

    Ne rentrons pas dans la banalisation et l’opposition systématique du pour et du contre. Manifester est un droit, respectons-le, tout comme le droit de respecter l’autre, de ne pas détruire et laisser travailler les autres.

    Ne nions pas que les revendications ne soient pas réelles, mais bien le signe de difficultés et de malaise certain, d’un besoin d’écoute et de reconnaissance. Oui, une partie de la population a bien de réelles difficultés pour vivre au quotidien et parmi, se trouve des personnes qui ont travaillé toute leur vie sans aide sociale, en difficulté (exemple les personnes à leur compte en TNS).

    Aujourd’hui, nous sommes envahis d’informations vraies, fausses, d’un pseudo communication … Facebook … et du coup peu de monde autour d’un café dans un café … rencontrons-nous, écoutons-nous, et voyons ce que l’on peut faire ensemble, accepter des concessions non pas financières mais une façon de vivre autrement.

    Être élu est aussi un choix, nécessitant des connaissances, de l’écoute, de la vision à long terme, des actions, dire ce que l’on fait, et faire ce que l’on dit. Il est temps de redonner espoir et confiance aux citoyens. Pas besoin d’attendre qu’une partie de la population soit dans la rue.

    Je pense et je crois que la concertation citoyenne (avant même que ce mouvement soit instauré) au cours du mandat d’élu est nécessaire, mais elle ne s’arrête pas là, celle-ci doit faire l’objet d’un retour d’information des décisions et explications. N’oublions pas non plus, qu’il faut savoir accepter les décisions et ce qu’elles apportent collectivement et non individuellement.

    Le système est devenu complexe, législatif, budgétaire, mais aussi trop d’intérêt individualiste défendus secrètement, à tous niveaux que ce soit. Il est temps de se réveiller, fédérer à nouveau que ce soit en entreprise, dans le secteur public, mais aussi au quotidien entre voisins par exemple. L’aide sociale nécessite aussi une contrepartie citoyenne, il faut en être bien conscient.
    Malheureusement, j’ai des exemples où ce sont les syndicats qui se sont opposés à cela … le tout est de trouver juste un équilibre, lequel aidera aussi la personne aidée à être reconnue.

    C’est, je pense sur ces fondements que nous pourrons sortir de cet état d’esprit actuel, je suis pour, je suis contre … Mais peut-être que vous aussi pouvez en chacun de ce qui vous concerne faire quelque chose pour améliorer le quotidien et le futur.

    Ici comme ailleurs nous devons préserver un cadre de vie pérenne qui correspond à la plus grande partie d’entre nous. Ne laissons pas grandir notre ville à l’image des autres …. Pour ce faire, nous pouvons d’ores et déjà nous rassembler pour construire ensemble ce que sera demain, la route est longue et courte à la fois. Nous devons avoir des vrais projets d’avenir, une vision à long terme, c’est ensemble que nous sortirons de ce moment délicat, et non les uns contre les autres.

    Vivre et construire ensemble… parce que tout commence ici aussi …

    répondre
  6. Rosseille

    Tous d’accord pour virer Macron et tous pas d’accord pour le ou la remplaçante ça promet pour l’avenir de notre pays, mais pour l’instant c’est le révolution pour les nuls .

    répondre
  7. La Martine

    GERARDMER ! Il y a le festival du fantastique . Il y a aussi des pistes de ski . Je n’ose imaginer les gendarmes fouiller qui pénètre dans la ville avec des lunettes de ski ! – Ailleurs, on en a mis en garde à vue pour ce délit ! eh oui !
    – Hier encore on tire sur les manifestants avec des armes qui mutilent . Combien de borgnes depuis Novembre ??? la vingtaine je crois. Oui Oui je sais comme au foot, j’en vois qui applaudissent – Moi: ça me désole, me chagrine au plus haut point ! Je mettrais bien un lien sur la manigance des politicards qui s’attachent les services de fortunés qui capitalisent sur les achats de bfm et Libérations pour supporter les campagnes électorales et faire gagner: devinez qui ?
    mais je risque la censure.
    Le président est en campagne. Ne nous affolons pas, évitons les débats. Celui qu’il propose aux français est une « tarabistouille » ( la mot n’est pas de moi. Il parlera le dernier ! c’est moi le meilleur ! on commence à savoir.

    répondre
    1. Gilles & John

      La Martine, pour info vos amis de l’huma sont en cessation de paiement et ce n’est pas les milliardaires qui vont renflouer mais devinez qui ?

      répondre
      1. georgesmarché

        Montant des aides à la presse 2018.
        L’HUMANITE : 0.38 euro par numéro.
        LIBERATION : 0.26 euro par numéro.
        LE FIGARO et LE MONDE: 0.05 euro par numéro.
        L’EST REPUBLICAIN : 0.02 euro par numéro.

        Tirage et nombre de journalistes.
        LE FIGARO : 300 000 ex jours et 100 journalistes.
        L’HUMANITE : 34 000 ex jours et 100 journalistes.

        répondre
  8. LEROY

    Jérôme ROGRIGUES ! J’espère que tu ne perdras pas ton œil à cause de CASTANER !
    Orphelin de Guerre ! J’ai honte de mon pays ! Mon père n’est pas mort pour la France pour que je constate cette injustice !
    JUSTICE : Seuls les juges de la magistrature assise sont indépendants ! Inadmissible de constater qu’aucun procureur de la République n’est intervenu suite à la bavure sur Jérôme qui confirme que les Procureurs de la République ne sont pas indépendants, mais sous la tutelle du Ministre de la Justice ! Il aura fallu attendre que l’avocat de Jérôme porte plainte pour qu’un Procureur de la République, dont on ne connait toujours pas le nom, soit désigné pour éventuellement identifier le Tireur policier ! Malgré les vidéos des médias, aucun Procureur de la République de sa propre initiative n’a décidé de poursuivre les responsables de cette bavure malgré que la loi leur confie cette tache !
    Si l’avocat de Jérôme ne dépose pas plainte, le Préfet de Police couvre cette blessure par une enquête IGPN, pour laquelle il faudra attendre un résultat longtemps, le commissaire de l’IGPN responsable, transmettra après contrôle de la hiérarchie CASTANER, les éléments au fonctionnaire Procureur, désigné par le Ministère de la Justice, pour évaluer les circonstances de cette bavure.
    GILET JAUNE ! Exigez qu’une partie des procureurs de la République soit élu par le peuple comme aux USA, afin que la justice soit vraiment indépendante et plus sous le commandement d’un Ministre politique ! Si on avait eut des Procureurs élus par le peuple, complètement indépendant des gouvernants ! Le Préfet de police se serai retrouver immédiatement en Garde a vu avec la section de policiers en maintien de l’ordre. ! On connaîtra déjà le nom du tireur, le nom de l’officier de police sur les lieus qui a donné l’ordre, celui-ci sera obligé de dénoncé l’autorité qui a permis cette attentat sur Jérôme. Un procureur élu aura déjà présenté en flagrant délit devant une juridiction pénale, les auteurs de cette bavure pour subir les foudres de la loi. Quand il s’agit d’un GILET JAUNE ! Il y a tout de suite un Procureur pour poursuivre le flagrant délit et envoyer le manifestant devant une juridiction correctionnel, dans un temps record, des gens qui souvent n’ont rien fait !
    GILLET JAUNE ! Faite cesser cette injustice qui sanctionne les plus faibles et les plus modestes pour protéger l’intérêt politique de la caste supérieur des élus au pouvoir ! Réclamez qu’une partie des Procureur de la République soit élus par le peuple comme aux Etats Unis, a qui nous n’avons rien à envier en droit ! Des citoyens, des procureurs, des avocats se présenteront pour devenir procureurs élus, qui seront vraiment indépendants, ils pourront poursuivre toutes les infractions qui ne respectent pas la loi, sans qu’il soit possible pour certains dirigeants de la police ou du pouvoir de ralentir les effets de la justice en demandant l’application immédiate des sanctions prévus par la loi ! Faisons des économies ! Pourquoi 3 juges dans un Tribunal, alors qu’un seul suffirai, comme au USA, pour prendre des décisions qui risquent bientôt, au vu de la pensée politique, de faire juger les gens par des machines, ordinateurs ou autres !

    Marc LEROY

    répondre
    1. Schmit

      « ….. Comme aux États Unis…… » « Comme aux USA…. » Comme aux États Unis… »
      SVP, ne prenez pas exemple sur les États Unis et leur justice expéditive ou ils envoient des innocents en prison juste pour avoir leurs quotas de condamnés pour rassurer ce peuple surarmé et craintif et se sentant constamment menacé!
      Cette Amérique là n’est pas un exemple de société…
      Là bas, il ne risque pas d’y avoir de manifs de GJ , leur police tirerait juste dans le tas sans discernement.

      répondre
    2. majorette

      Bonjour, et bien je n’aimerais pas vivre dans le monde que vous prônez, je constate de plus en plus que les commentaires venant de -disons pour faire large- de l’environnement « gilets jaunes » sont totalitaires, musclés, intransigeants, sectaires et d’une rare violence. Comme d’autres qui n’ont aucune revendication mais ont trouvé un moyen « d’exister », vous parlez de tout mettre cul par dessus tête, de renverser ce qui existe pour le remplacer par un vide sidéral d’idées et d’intelligentes propositions, ne supportant pas ceux qui ne pensent pas comme vous, donc définitivement je suis content et bienheureux de vivre dans ce pays que m’ont construit, siècle après siècle, de meilleurs individus que vous.
      Sans ça la neige est merveilleuse aujourd’hui, mettez les chaussures et le cache-nez; partez sur les crêtes, vous verrez ça ira mieux en rentrant.

      répondre
      1. Schmit

        Tout comme vous, suis bien heureuse de vivre dans mon pays qu’est La France!
        Ou les soins sont gratuits, ou on ne laisse pas mourir les gens qui n’ont pas d’argent (contrairement au Etats Unis ou on laisse les gens « crever » comme des chiens) ou on a une sécurité sociale qui n’existe pas au States, ou on a une liberté d’expression que beaucoup de pays nous envie, ou l’école est quasiment gratuite (contrairement aux Etats Unis, pour ne parler que d’eux ou les étudiants s’endettent à vie pour pouvoir faire des études) La liste est longue…..La France, pays de toutes les libertés .
        Ce qui est regrettable, c’est que bcp de GJ ne font pas de discernement
        avec des riches et ceux qui ont réussi parce qu’ils ont fait travailler leur matière grise, qui ont pris des risques et qui ont réussi. Ces riches là n’ont rien volé à personne et de plus, ils créent des emplois….
        Qui a dit déjà: quand on veut, on peut?
        Vous avez raison, journée magnifique! Je vais faire de la raquette, la forêt doit être féerique!

        répondre
        1. En avant guingamp

          D’accord avec vous.
          Beaucoup de « riches » chefs d’entreprises et d’artisans ont beaucoup travaillés et pris de gros risques personnels pour réussir.
          On ne voit pas non plus ceux qui se sont retrouvés sans rien et qui ont tout perdus.

          Par contre les soins( sauf CMU ) ne sont plus gratuits en France.
          Pour preuve les 215 euros de mutuelle santé que je paye tout les mois pour ma famille ( + 5 % en 2 ans…..)

          répondre
        2. lamisol

          En France comme ailleurs, rien n’est gratuit.
          Que ce soit la santé, l’éducation… tout a un coût.
          Pour l’éducation, je doute même que le ministre en sache le budget réel:
          entre les communes pour le primaire, les départements pour le collège, la région pour les lycées et les transports….. l’état pour les professeurs…difficile de s’y retrouver.

          répondre
  9. En avant guingamp

    Idée simple à soumettre pour redynamiser les centres villes et villages, créer de l’emploi, activer les circuits courts, manger sans doute plus sain, et redonner un peu d’air au monde paysan :

    Interdire les rayons presse et la vente de produits frais dans les supermarchés.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.