Search
vendredi 23 août 2019
  • :
  • :

Centre Hospitalier : une année 2018 « délicate sur le plan budgétaire » 2019, année de la mise en place du projet d'établissement

image_pdfimage_print
Marielle Pfeiffer en compagnie de Stessy Speissmann et de Gilbert Poirot.

Marielle Pfeiffer en compagnie de Stessy Speissmann et de Gilbert Poirot.

 La cérémonie des vœux au personnel hospitalier de Gérardmer s’est récemment déroulée à l’EHPAD Léa André où la directrice générale déléguée Marielle Pfeiffer est revenue sur année  2018 compliquée d’un point de vue budgétaire pour le CH Claudius Regaud.

« Durant cet exercice, l’activité de plusieurs secteurs a connu un ralentissement et de fait enraille le dynamisme engagé sur les 2 exercices précédents » précisera-t-elle lors de son discours. Néanmoins, le tableau n’est pas si noir que ce constat pourrait le laisser entendre. Si les secteurs « Médecine » (497 entrées en 2018 contre 573 en 2017) et « Soins de Suite et de Réadaptation » ( 368 entrées en 2018 contre 399 en 2017) sont en baisse, d’autres se portent à merveille. C’est  par exemple le cas du service  Hôpital à Domicile (en hausse : 348 entrées contre 245 en 2017) avec notamment une amélioration du codage, ainsi que du service de Soins Non Programmés (en hausse également : 6193 passages contre 5959 en 2017). De plus, le nombre de sorties SMUR reste constant avec 200 sorties en 2018 contre 203 en 2017.

voeux personnel hospitalier (3)Des chiffres qui restent globalement encourageants à l’heure où le CH s’apprête à lancer son projet d’établissement. A l’heure de se tourner vers l’avenir, le maire gérômois Stessy Speissmann réaffirmera d’ailleurs son souhait de voir l’ARS entendre les spécificités du site gérômois lié à son implantation en moyenne montagne, ainsi que les liens particuliers qu’entretiennent les habitants du canton avec leur hôpital. De plus, dans un contexte délicat en 2018, « d’heureuses nouvelles sont arrivées » pour reprendre les mots de Marielle Pfeiffer. Sans être exhaustif, nous évoquerons surtout la subvention de l’Association Gérômoise des Sports d’Hiver qui avait pris contact avec le Centre Hospitalier de Gérardmer pour proposer un don permettant à l’établissement de réaliser des travaux d’investissements sur la période 2018-2020. Le Centre Hospitalier avait  fait connaître à l’association ses besoins pour les prochaines années. C’est ainsi que Pierre SACHOT, président de l’AGSH, a proposé un don d’un montant de 361 600 € afin de financer plusieurs travaux ou équipements. Citons en vrac : la rénovation des Soins non programmés, un mammographe, un échographe obstétrical, 2 tables d’examens à hauteur variable, ou encore une cabine d’audiométrie etc. Oui, nous vous parlions à l’instant de lien spécial unissant le CH et les habitants du secteur…

voeux personnel hospitalier (1)Ces investissements rendus possible par le soutien de l’AGSH viennent compléter d’autres destinés à améliorer le confort, l’accueil du CH ainsi que la performance de certains services. Et cela se poursuivra en 2019, année que Marielle Pfeiffer souhaite pouvoir construire avec l’ensemble du personnel et des partenaires du CH, mais aussi et surtout avec ambition. « Une ambition tout à fait légitime, car cet hôpital dispose de nombreuses ressources et de nombreuses compétences. Nous n’avons ni a en rougir ni à en douter ! (…) Qu’il s’agisse de la modernisation du service radiologie ou de la mise en place du projet d’établissement, 2019 s’annonce donc une année riche en projets, une année de défis. Concentrons nos énergies mutuelles au service des patients, des résidents, des blessés, des enfants et des femmes enceintes. Je sais pouvoir compter sur vous tous car vous êtes les forces vives de cet hôpital ! Vous toutes et vous tous vous êtes l’hôpital ! » précisera la directrice générale déléguée. Longue vie à l’hôpital de Gérardmer, serons-nous tenter d’ajouter.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.