Search
lundi 17 juin 2019
  • :
  • :

La cloche a sonné pour Christian Remy Bye, bye CriCri on t'aimait bien

image_pdfimage_print

La cloche a sonné pour Christian Remy. Arrivé en mairie en 1982 à l’époque de Jean-Marie Lecomte et de Mlle Pérrotey entre autre, Christian Remy est devenu, au fil du temps, une véritable figure gérômoise. Impossible de passer à coté du receveur placier, sa 1ère qualification avant  d’intégrer   l’État civil qu’il ne quittera plus d’ici la fin du mois d’avril, date effective de sa retraite. Avant l’heure c’est pas tout à fait l’heure pour le bas-ruptien, néologisme, mais les enseignants ont tenu à lui rendre un hommage appuyé mardi soir dans un des préaux de l’école Jean Macé. Et pour cause, Christian Remy fut en charge des affaires scolaires depuis 1986 et forcément, les échanges ont été particulièrement  » courtois, bienveillants pour un homme toujours disponible« . Il est comme ça Christian et rares sont les personnes qui peuvent prétendre l’inverse et de toute manière ce serait mentir. Alors forcément, l’homme est déjà regretté par le corps enseignant mais aussi les personnes qui fréquentent le service municipal et le préretraité précise  « l’état civil s’est étoffé avec l’élection de Jean-Paul Lambert en 1989 et j’avoue avoir apprécié de travailler avec les enseignants dans une commune qui a fait beaucoup pour l’éducation « .

 Sinon, Christian est prêt pour une reconversion dans le jardinage, les beaux jours arrivant et la généalogie qui le passionne  et qu’il n’a malheureusement pas eu le temps d’étudier en profondeur. Le temps va maintenant travailler en sa faveur et pour ses passions en attendant que  la cloche sonne pour son épouse Véronique  d’ici un an et demi.




Une réaction sur “La cloche a sonné pour Christian Remy

  1. Christian REMY

    Bonsoir Philippe,
    d’abord merci pour l’article, c’est sympa.
    Je souhaiterais apporter une petite rectification, il ne s’agit du service de l’Etat-Civil qui a été renforcé en 1989 avec l’élection de liste de Claude BOULAY et Jean-Paul LAMBERT adjoint aux affaires scolaire mais le service scolaire.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.