Search
vendredi 22 fév 2019
  • :
  • :

L’occasion fait le larron Avant la cérémonie d'ouverture du Festival Fantastique, enseignants et parents d'élèves ont manifesté contre la suppression de postes

image_pdfimage_print

mpLes  enseignants Géromois profitent de l’ouverture de Festival du Film fantastique pour manifester leur mécontentement.

Ce mercredi 30 janvier, des enseignants de la Haie Griselle ainsi que des parents d’élèves manifestent à l’Espace LAC de Gérardmer pour lutter contre la nouvelle reforme qui touchera les lycées et les collèges lors de la rentrée prochaine.

Le problème le plus avancé repose sur la baisse importante de moyens pour un nombre de classes également à la baisse. En effet, plusieurs classes seraient menacées de fermeture dans l’établissement scolaire : 3 au collège et 2 au lycée. Il en résulterait une surcharge des effectifs allant de 30 élèves au collège et 38 au lycée.

Les manifestants se plaignent également de la désinformation dont l’éducation nationale fait preuve au niveau de la réforme du lycée. Les futurs potaches sont mal informés des choix qu’ils auront à faire sur les spécialités et options de leur cursus scolaire. Les enseignants assurent de plus en plus le suivi de leurs élèves, auquel ils ne sont pas formés ni spécialisés ce qui peut entrainer une dégradation de l’orientation. Les profs craignent donc qu’un BAC inégalitaire se forme d’un lycée à l’autre.

Annaëlle Ince

 




2 réactions sur “L’occasion fait le larron

  1. la palice.

    Dans les zones prioritaires, 5400 classes de CP et de CE1 sont passées à 12 élèves .
    Cela est à priori est une réussite.
    Mais pour cause de budget non extensible, et sauf lever encore de nouveaux impots, il faut bien faire avec un nombre total d’enseignants qui n’est pas extensible à l’infini.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.