Search
lundi 17 juin 2019
  • :
  • :

« Mandy » : le diable Nicolas Cage sort à nouveau de sa boîte ! Et ne compte pas se laisse emm... par une secte !

image_pdfimage_print

mandy

Nicolas Cage est un acteur qui divise, adulé par certains, conspué par d’autres… Bref, bien souvent on aime ou on aime pas, point barre ! Alors pour ceux qui aiment, quel bonheur de voir de retour dans le genre fantastique et dans un film qui s’annonce d’entrée de jeu moins ringard que l’adaptation ciné de Ghostrider… Et pour les autres, allez-y quand même, c’est sans doute un des OVNI du festival, un film novateur, sublime et violent, dérangeant, idéal pour le festival de Gérardmer !

Synopsis :

Nord-ouest sauvage des États-Unis, 1983. Red Miller et Mandy Bloom mènent une existence paisible et empreinte d’amour loin du tumulte des villes. Le jour où leur refuge entouré de pins majestueux est sauvagement détruit par les membres d’une secte dirigée par le gourou sadique Jeremiah Sand, Red entame un voyage fantasmagorique marqué par la vengeance, le sang et le feu.

INTERPRÉTATION : Nicolas Cage, Andrea Riseborough, Linus Roache, Ned Dennehy, Olwen Fouéré, Bill Duke, Richard Brake
CONTACT | DISTRIBUTION
Universal Pictures Vidéo France eric.legay@nbcuni.com

PANOS COSMATOS
Né à Rome au milieu des années 70, il réside ensuite d’un pays à un autre avant de s’établir au Canada. Il grandit dans la banlieue de Vancouver et se passionne pour le heavy metal, l’art fantastique, la science-fiction et les films d’horreur. Après le décès de sa mère, il plonge dans une spirale d’autodestruction dont il réussit à émerger après avoir pris la décision de faire un film ou de mourir en essayant. Un an plus tard, Beyond the Black Rainbow, son premier long métrage, prend vie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.