Search
dimanche 24 fév 2019
  • :
  • :

Rassemblement des Gilets Jaunes ce samedi 26 janvier Communiqué

image_pdfimage_print

Un rassemblement gilets jaunes aura lieu le samedi 26 janvier à 14 h avec 2 points de départ :

Un à la croisette parking Intermarché et l’autre au rond point du lac coté ville.
Les 2 groupes se retrouveront devant la mairie  avec un lâcher de ballons et une minute de silence en mémoire des morts et des blessés depuis le début du mouvement.



52 réactions sur “Rassemblement des Gilets Jaunes ce samedi 26 janvier

  1. xlpc

    Ces gens sont quelquefois sympathiques, quelquefois fatigants à force de revendiquer tout, n importe quoi et son contraire mais ils sont toujours énervants de gêner tout un chacun sans aucun droit. Je mettrai une écharpe rouge ce week end et qu on essaie pas de me bloquer!

    répondre
    1. xlpc

      Ce n est pas du cynisme, c est de la fatigue, le ras le bol de la vacuité. L agresseur est celui qui le premier agit envers l autre: les jaunes bloquent donc ils agressent. Je répondrai toujours avec mesure à une agression et si possible en argumentant. Ce que n ont pas fait les gilets au départ et ce dont je doute que la plupart sache faire.

      répondre
      1. ROLLIN

        Monsieur Janeiro,
        Vous revendiquez quoi exactement ? Vous pensez que brûler des palettes en regardant passer les voitures va faire évoluer votre situation ? Un peu de dignité, que diable… Si vous cherchez un emploi, ce n’est pas sur un rond point que vous allez le trouver. Et si vous ne savez pas quoi faire de vos journées, allez nettoyez le rond point du saut des cuves qui est dans un triste état puisque tous les panneaux de signalisation ont été souillés par des stickers Gilet Jaune… Votre mouvement, plutôt sympa au départ, commence à exaspérer beaucoup de monde… Il est temps de cesser tout cela.

        répondre
  2. pascal janeiro

    moi je ne me cache pas derrière un pseudo ci vous avait a critiqué les gilet jaune venait avec votre foulard rouge et on discutera nos revendication sont légitime et salutaires et salutaire pour la totalité du Peuple , a bon entendeur , Mr JANEIRO Pascal

    répondre
    1. xlpc

      Cher Monsieur, je suis désolé de vous dire que vous n avez aucune légitimité ni d ailleurs aucun droit de vous exprimer pour le peuple dont je fais par ailleurs partie. Quant à vos revendications, il faudrait déjà que vous puissiez vous entendre sur une seule et espérer que ça ne soit pas une ineptie. Bonne manif et continuez à ne pas craindre le ridicule. A bon entendeur et à demain peut être!

      répondre
      1. Maxime Acker

        Je suis assez atterré des réactions que je lis ici ou là sur les Gilets jaunes. Il me semble que la plupart de ceux qui s’insurgent contre ce mouvement n’ont pas saisi qu’il constitue une pâle répétition de ce qui se prépare demain: il ne s’agit pas ici d’une prédiction illuminée ou d’un souhait, mais d’une réalité inévitable.

        Nous vivons sous le joug d’un capitalisme totalitaire. Ce n’est pas une opinion: c’est un fait. Il n’existe plus aucune alternative à ce système. Son application est universelle, il a éradiqué toutes les autres doctrines économiques adoptées par les pouvoirs en place, s’est libéré de tout frein, et affranchi des lois universelles qui sont au coeur même du pacte humain, dont la plus élémentaire pour soutenir un système: un minimum d’égalité.

        Parmi les conséquences de ce totalitarisme d’une extrême violence (nul doute que l’Histoire fera un jour le décompte des mort du capitalisme comme elle a fait l’inventaire du communisme ou d’autres dictatures), deux retiennent particulièrement l’attention: l’état de la planète, terre de pillage devenue poubelle, et le gouffre des inégalités, devenu insoutenable.

        Tôt ou tard, ces deux phénomènes sont appelés à se rencontrer. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est la NASA (l’étude a été largement commentée à sa sortie). Cette rencontre va provoquer des bouleversements irréversibles, que l’on peut résumer en ces mots: l’effondrement de notre civilisation.

        Nous ne pourrions y échapper qu’à condition d’appliquer deux mesures: la réduction drastique de notre consommation d’énergie et une meilleure redistribution des richesses. Les économistes le savent, les scientifiques le confirment, les penseurs le théorisent depuis maintenant plusieurs décennies.

        Seulement voilà: ces deux mesures s’opposent à la nature même du capitalisme tel qu’il est appliqué aujourd’hui.

        Les conséquences, donc, sont inévitables. Et s’il est bon de le rappeler, c’est parce que lorsque je lis les réactions, partout, sur ce qui est en train de se passer, je réalise que les gens vivent dans une réalité parallèle, dans l’inconscience absolue de l’état du monde…

        Alors chers amis, qui regardez de haut les « beaufs » casser des vitrines de luxe ou renverser des Porsche, et se faire casser à leur tour par une police toujours plus violente pour défendre ce Capitalisme devenu dictature, sachez que je vous regarde, moi, avec l’incompréhension, la compassion, et la terreur, que l’on réserve aux membres d’une secte juste avant leur suicide collectif.
        Vous avez été embrigadé, Diorisé, HanounaÏsé… au point de vous moquer de ceux qui défendent l’avenir de vos gosses.

        Et dans le processus, vous avez oublié ceci: nous vivons dans une dictature – oui j’ai pesé le mot – capitaliste. Tous les pouvoirs du monde sont mobilisés aujourd’hui contre nous, Humains, pour la défense, la perpétuation, et l’accélération de ce système. Comme tout système totalitaire, calotte glacière ou pas, il est appelé à s’effondrer, à être renversé, éradiqué, jugé et condamné. Et ce que vous voyez avec les Gilets jaunes n’est que le pâle embryon de ce qui est en train de se préparer.

        Joyeux réveil.

        répondre
        1. xlpc

          votre analyse de la société se défend.
          maintenant le rapport que vous faites avec les GJ semble être un raccourci scabreux qui ne le justifie en rien. D’une part parce que les GJ eux mêmes n’ont pas la motivation d’éradiquer le capitalisme, ils veulent juste en profiter à leur tour, ils veulent du cash pour consommer.
          d’autre part si on suit votre théorie, la réaction au capitalisme doit être mondiale pour être efficace, et malheureusement il n’existe pas pour l’instant de mouvement mondial citoyen ou pas qui ait la moindre chance de peser. Il y a eu l’internationale socialiste qui fut au service d’une idéologie et de pays également totalitaires.
          réduire la consommation et redistribuer les richesses ne peut se faire que pacifiquement avec humanisme à condition d’avoir des démocraties qui pèsent avec force.

          répondre
        2. GENATIO Noëlle

          Merci Maxime A. d’avoir traduit en mots ici mon opinion , je partage la tienne à 10000 pour cent, je plussoie, merci beaucoup!Je me sens moins seule

          la prise de conscience est en route, ça fait mal…et le déni est énorme, alors allons enfants de la collapso joyeuse, le jour de crier est arrivé… y’a t-il des « collapso »ici? Je ne serai pas contre un groupe de parole sur gerardmer moi, on en monte un? Pis un groupe d’idée?

          répondre
        3. guill

          Bonjour,

          Il a été mis en place des mesures contraignante pour réduire la consommation d’énergie : on a vu le résultat : c’est la raison première du développement du mouvement des gilets jaunes (ensuite sont venues se greffé dessus des revendications plus hétéroclites).
          Sinon je suis d’accord pour la diminution de la consommation d’énergie et du mode de consommation, qui diminuerait notre dépendance ou notre contribution au capitalisme par l’utilisation de ses services et de lui donner notre argent. Mais pas besoin de grandes manifestations ou de se mobiliser que le samedi depuis 2 mois. C’est un état d’esprit de tous les jours.

          répondre
    2. Perrin ch

      méfiance envers les gens qui parlent pour le peuple et qui sont sûrs de faire son bien, Mussolini, Hitler, Staline, Mao…Votre intervention a des relents de ce genre de violence anti démocratique.
      Outre le lien social que les GJ ont créé et dont certains avaient sans doute besoin, il faut bien reconnaître qu’aucune revendication claire n’émerge du mouvement pour faire avancer le pays. On peut discuter du ric ou de la démission de Macron mais tout cela n’est pas une fin en soi!
      Christian

      répondre
    1. Perrin ch

      d’une part rien ne prouve la véracité de ce témoignage. Si les GJ avaient de la discipline, il ne laisseraient pas les casseurs œuvrer ni les violents s’attaquer aux forces l’ordre donc il n’y aurait pas de dégats collatéraux. Allez interviewer les gendarmes blessés

      répondre
      1. Camille

        La vidéo est un témoignage publié dans le blog de mediapart, à méditer.
        Bilan (provisoire) de ce jour à la Une du même journal : gilets Jaunes et violences policières :
        – 337 signalements
        – 1 décès
        – 149 blessures à la tête
        – 17 éborgnés
        – 4 mains arrachées
        Sans compter le reste, les intimidations, les insultes, les entraves à la liberté de la presse..

        répondre
        1. georgesmarché

          Les centaines de policiers blessés, les magasins pillés, les centaines de millions d’euros de dégâts subies par la voirie, le mobilier urbain, les voitures ,les bâtiments et autres infrastrures, ont du être le fait de manifestants tout à fait pacifistes.

          répondre
      2. bidule

        j ai fais une manif a belfort ou sa a pas deraper car on sait etre pacifique quand on se fait pas attaquer par des force de l ordre comme a epinal ou les gaz sur les enfant qui attendais le bus les tir de flahball et quand les casseur cassait les vitrine et voiture apres plus de crs pour les arreter pk selon vous

        répondre
  3. FABRIZI Gérard

    Ah oui? Qui a commencé? La violence ne vient elle pas de l’usurpateur? Qui bafoue la constitution, et les droits fondamentaux. D’ailleurs ses suppôts interviennent masqués sous pseudo. Ou avec matraques, flash ball et grenades explosives.

    répondre
    1. bidule

      ben vue comment on nous traite j espere pas non plus mais si on nous interdit de manifester je pense que il y en aura meme si moi je le souhaite pas et que moi je suis gilet jaune pacifique mais d autre sont lasser de pas se faire entendre et tirer desus gratuitement
      et la le point de rassemblement de st etienne et partie en fumer du coup je pense que certain vont monter bien venere

      répondre
  4. FABRIZI Gérard

    Un article sur la dernière trahison, la dernière violence, le dernier manquement à la republique benallanière:

    « Abandon de souveraineté d’Aix-la-Chapelle : la Macronie fidèle à ses convictions », billet d’humeur par Bruno Adrie
    par Bruno Adrie

    En signant l’abandon de souveraineté d’Aix-la-Chapelle, le présidentié macronyme reste absolument fidèle à son projet déjà résumé le 24 juin 2016 par sa marionnette submissive empaillée de sornettes europhiles, Stéphane Séjourné, qui écrivait alors sur la page Facebook:
    « Aujourd’hui, nous sommes bloqués par deux tabous: un tabou français qui est le transfert de souveraineté, et un tabou allemand, celui des transferts financiers ou de solidarité. On ne peut pas avancer sans les faire sauter. […] Pour cela, il faut lancer un débat politique et démocratique sur l’Europe… »
    Passons sur le débat démocratique, passons aussi sur les transferts financiers ou de solidarité de la part des Allemands (Macron-Séjourné, Séjourné-Macron pourront toujours attendre à supposer qu’ils y aient jamais cru), une chose est sûre, les petits lascars de La République en Miettes ont manifestement fait leur part du boulot.
    Sans se demander, d’ailleurs, si le transfert de souveraineté est autorisé par la Constitution.
    Mais apparemment, à l’Elysée, la Constitution a été déposée à l’entrée et sert de paillasson à ceux qui entrent et sortent.
    On aimerait bien que Macron-Séjourné et Séjourné-Macron en sortent, d’ailleurs, et définitivement, avec leurs copains, les petits diplômés touchés par la grâce de l’infaillibilité, les petits costards en fanfare en marche, les bobos proprets cyniques, les roulent-carrosses qui se la pètent en ville et méprisent les beaufs, les nains scélérats classe moyenne grimpés aux perrons des institutions pour mieux les liquider faire cadeau de nos biens aux maîtres-chiens qui les promènent pisser aux reflets soyeux des devantures des beaux quartiers.

    répondre
    1. Perrin ch

      votre prose est complétement hors sujet. lisez (attentivement) le traité en rendez à Macron ce qui est à lui et laissez de coté les procès d’intention de ses supposés affidés et de leur ‘éventuelle vraie) page FB d’antan sorties de leur contexte. Diversifiez vos lectures, il n’y pas que les réseaux sociaux avec infox et complots, il y a une médiathèque qui vous éclairera à Gerardmer par exemple. Lorsque vous serez rasséréné utilisez votre énergie à proposer des solutions constructives et qui ,elles, respecteront la Constitution qui semble vous tenir à cœur dans une interprétation toute personnelle

      répondre
      1. FABRIZI Gérard

        C’est très clair, l’Allemagne veut le droit de veto de la France au conseil de sécurité et ce au travers de UE. Fini l’indépendance de la France. Et nous ferons les guerres (ou nous subirons ) les guerres américaines.
        Quand aux solutions constructives une parmi d’autres: on veut les 100 milliards de l’évasion fiscale.
        C’est facile non?
        C’est dû.

        répondre
        1. Perrin ch

          première partie: pure théorie du complot complétement démentie par une simple lecture du traité en question. La France veut appuyer la demande de l’Allemagne pour un siège à part entière.Et c’est juste. Vive la coopération entre les nations et vive la paix.Pensez un peu plus collectif.
          deuxième partie: vous connaissez les fraudeurs,vous avez des preuves:devenez lanceur d’alerte, envoyez le dossier à l’administration fiscale et/ou au canard enchaîné ou sur votre cher FB. D’autres plus malins et renseignés que vous s’y essaient tous les jours. Et c’est vrai que c’est dû mais ça n’a rien de facile

          répondre
          1. Gilles & John

            Très juste Perrin ch ! nous sommes en pleine effervescence intellectuelle. Facebook créer des monstres pour rester poli, j’en suis à souhaiter l’accélération du réchauffement climatique.

  5. Gilles & John

    Révolution de la théorie des couleurs:
    0,1%de brun + 0,1% de rouge = 0,2 % de jaune fluo.

    Le problème sur ce coup la c’est que l’idéologie semble plus forte que la réalité! il y a tous les ingrédients : complotisme racisme haine des médias et des élites, antisémitisme homophobie.Ce mouvement est devenu, de la beauferie soraliste animé par un troupeau de frustrés jaloux et manipulés.

    répondre
  6. michele

    ben oui bientôt la fête des jonquilles le 7 avril lol mdr mais il est vrais que les gilets jaunes maintenant cela devient lassant c’ est tout est n’ importe quoi

    répondre
  7. Mangin

    Inutile de vous écharper surtout à Gérardmer , qui malgré le fait quelle soit depuis toujours une ville de nantis , à toujours été une ville figé à gauche ( socialo , voir communiste comme disent certains ) , ce qui est un non sens , c’est pour cela que malheureusement cette jolie petite ville touristique , qui vit essentiellement grâce à la clientèle étrangère et hors département , ressemble de plus en plus à Saint Dié , ou la  » mixité  » est devenue légion , donc les gilets jaunes et autres Français de souche , c’est inutile , vous n’êtes ni migrants , ni pauvres réfugiés , ni immigrés , donc vous ne faites pas le poids .

    répondre
    1. Denis B.

      Bjr, pas le poids peut être mais qui n’essaye rien n’a rien ne dit on pas ?
      C’est une « guerre » d’usure qui s’est donc inscrite dans la durée, petit à petit les GJ font leur nid, bientôt les « petits » arriveront, le printemps arrive à grands pas …
      Les conditions hier n’étaient pas réunies pour ce Rassemblement, nous le regrettons profondément car beaucoup ne sont pas venus à cause des conditions climatiques, Belfort, Colmar, Nancy, Strasbourg pour ne citer qu’eux mais ce n’est que partie remise je vous en informe de suite, il y aura en 2019 deux cortèges jaunes, l’un en Avril et l’autre …

      répondre
  8. Rob baise pierre et jean Marc Thibaut

    L’angleterre c’est bien sans les anglais. Le mouvement des gilets jaunes c’est bien sans les gilets jaunes. Vivement les élections que tout ça parte definitivement en couille…ça commence déjà

    répondre
    1. FABRIZI Gérard

      Non, l’Angleterre c’est mieux sans l’UE. Il ne faut pas inverser les choses. Ce sont eux qui ont demandé à partir. Ce n’est pas l’UE qui les chasse. C’est d’autant mieux qu’ils sont les seuls à avoir une croissance économique en hausse dans toute l’Europe et un chomage en baisse.

      répondre
      1. lamisol

        Les anglais n’ont pas voté pour sortie de l’UE, ils ont voté contre le premier ministre David Cameron qui pensait se maintenir au pouvoir.
        Pour l’instant, les anglais sont toujours membre de l’UE et dire que ça va bien chez eux me semble un peu exagéré.
        Nos politiques s’honoreraient de ne pas faire trop de démagogie pour « durer »,rien que pour leurs intérêts personnels (la carrière).

        répondre
        1. FABRIZI Gérard

          Sauf que Cameron n’est plus là et qu’ils confirment leur départ de l’UE malgré toutes les injonctions qu’ont a faites pour rester.
          Et quant à nous, on a pas voté Macron, on a voté contre le Pen.
          On voit le résultat. Et on insiste pour qu’il se casse, malgré les injonctions de castagneur.

          répondre
  9. Rosseille

    Plus les manifestations arrivent moins je ne vois de solutions pour régler les problèmes soulevés par les GJ. Ce mouvement soit disant apolitique est en fait multi politiques, donc il n’est pas sérieux ni capable de proposer quoi que ce soit de cohérent pour satisfaire tout le monde. Ce parti qu’ils veulent fonder n’arrivera jamais tant il y a différences entre eux, ils s’entendent tous très bien autour d’un feu aux ronds points avec une bière à la main et un sandwich et surtout pour mettre le bordel partout, casser, piller, bouffer du flic qu’ils applaudissaient au moment des attentats, en vérité tous faux culs et compagnie. Tout cela va avoir un coût et devra donc être payé oui mais par qui ? Eh bien j’ai ma petite idée, je pense que ça va être nous, même ceux qui ne sont pas d’accord avec ces révolutionnaires du samedi, et puis les générations futures, parce que ceux qui croient que ce qui se passe en ce moment va aider nos enfants et petits enfants se fourrent le doigt dans l’œil bien profond, le chaos arrive et n’annonce rien de bon sinon bien pire qu’avant, le résultat va peut en faire réfléchir quelques uns !!! Et comme je dis, demander à 90% de gilet jaune de réfléchir c’est un peu comme demander à une chèvre de pondre un œuf.
    N’étant pas Macroniste, cela ne m’empêche pas de raisonner, ou trouver l’argent ? y en a plus depuis longtemps les caisses sont vides depuis 40 années, l’état distribue à tout va et continue l’œuvre de la gauche qui n’avait qu’une idée fixe, dépenser l’argent qu’ils n’avaient pas, c’est à ça que servent les taxes, personne n’en veut mais on est bien content de toucher les aides sociales par ailleurs bien supérieures chez nous que celles de nos voisins, ajouté à cela toutes les enveloppes accordées en cas de sinistres très importants comme les tempêtes, les inondations, les aides pour améliorer l’isolation des maisons et appartement et j’en passe, cet argent ne tombe pas du ciel, résultat : le déficit ne cesse d’augmenter, notre pays vit totalement à crédit deux mois par an, donc emprunt, donc dette. Il y a encore tant d’autres profiteurs, mais la liste serait trop longue. Je ne suis pas pro européen comme elle est actuellement mais elle est là et elle va nous demander des comptes. Il est certain que dans notre pays il y a trop de très gros salaires injustifiés, chez les hauts fonctionnaires, dans l’audiovisuel, les grosses entreprises etc… Réduire les députés et supprimer le Sénat ça c’est comme disent les GJ du pipi de chat. Réformer le pays ça va prendre quelques années, des lois, donc du temps, parce que les y a qu’a ça ne marche pas sauf chez les rêveurs.

    répondre
    1. georgesmarché

      Macron est un bonimenteur très intelligent qui a hérité d’un douloureux passif construit depuis 46 ans par tous ses prédécesseurs ( passif auquel il faut associer les syndicats, et lobbyistes de tous poils ).
      Cela ne l’empêche pas malgré tout d’être un suppôt du mondialisme et de l’ultra libéralisme.
      Ces deux maux auront la peau de notre humanité.

      répondre
  10. Jean-Paul Petit

    Sur une barricade, il n’y a que 2 côtés, il suffit de choisir le bon. Pas trop compliqué. Entre les 0,1% constitués par la haute finance, son valet Macron et son pouvoir bureaucratique nommé « commission européenne », d’une part, et d’autre part les intérêts de l’immense majorité du peuple de France, le choix est vite fait.
    Les Gilets Jaunes ont déjà beaucoup obtenu, y compris pour les Gérômois. Croyez-vous que sans la peur panique qui s’empare de nos nuisibles gouvernants, les postes d’enseignants à Marie Curie et l’école des Bas Rupts auraient été sauvegardés? Restons vigilants, les cyniques qui dirigent ce pays (pour combien de temps) sont prêts à tous les mauvais coups. L’opération macronique « grand débat » digne d’un Fidel Castro et la propagande médiatique qui l’accompagne ne sont qu’une potion empoisonnée destinée à endormir le bon peuple.

    répondre
  11. xlpc

    Les commentaires sont représentatifs de la situation. Contre les GJ, des gens qui croient en notre pays et ses institutions, à la paix et l’humanisme en général mais qui doivent garder leur sens critique (c’est pas toujours facile je l’admets!).
    Côté GJ, longtemps il ne fut question que de justice sociale et de pouvoir d’achat, ce qui peut encore se comprendre et se discuter pacifiquement.
    Puis s’expriment des catastrophistes (collapsologues) à qui on ne peut donner entièrement tort sur le fond,moi aussi j’aime la SF mais survivor c’est too much.
    Enfin nous lisons des réactions d’extreme gauche voire anarchiste pour qui le capitalisme est le seul adversaire du pauvre humain innocent par nature et des réactions d’extreme droite du repli sur soi qui regrette le vieux temps où Gerardmer était sous contrôle de ses amis qui allaient l’incendier.
    Enfin tout ce petit monde plus ou moins manipulé par les fake news et autres théories du complot.
    Attention, la bête est de retour, même dans notre canton.L’extremisme s’insinue à travers les plus faibles et fait mine de douceur et de compréhension comme à l’habitude et en fait la bête menace la paix, l’intelligence et la culture.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.