Search
mardi 18 juin 2019
  • :
  • :

La Fête des Jonquilles recherche des bénévoles

image_pdfimage_print

Fête des Jonquilles 07 Avril 2019

Jonquilles_Philippe (6)La Société des Fêtes de Gérardmer, organisatrice de ce 49ème Corso

RECHERCHE d’urgence

Personnels de gestion des parkings (individuels ou associations).

Renseignements et inscriptions

Société des Fêtes 11a rue de Lorraine 88400 GERARDMER

Tél : 03 29 63 12 89 ou contact@societe-des-fetes-gerardmer.org




15 réactions sur “La Fête des Jonquilles recherche des bénévoles

  1. xlpc

    des tas de gilets jaunes vont se dévouer:
    – couleur fétiche
    – gout pour les activités en extérieur
    – habitude de gérer la circulation
    – altruisme revendiqué et à démontrer
    – beaucoup de temps libre pour se rendre utile

    répondre
  2. defranould eric

    Les propos haineux et nauséabonds de xlpc n’honorent pas cet ancien enseignant; en tous cas, quand vous verrez xlpc faire du bénévolat il pleuvra des grenouilles …

    répondre
    1. xlpc

      ironie n’est pas haine, mais la distinction est difficile pour les dogmatiques d’extrême gauche (ou droite d’ailleurs) et les esprits étroits en général.
      quant au bénévolat, sachez que je fais partie de plusieurs associations au service d’autrui, moi j’agis sans ostentation et sans haine contrairement à vous.
      vous démontrez s’il en était besoin que l’esprit Gilet Jaune est intrinsèquement violent ne serait-ce que verbalement.

      répondre
    2. a perrin

      _defranould eric_ Une réponse très « haineuse et nauséabonde », doublée d’une attaque personnelle, pour un commentaire pourtant à caractère humoristique (d’un humour moqueur certes, mais aucunement offensant).
      Preuve d’un esprit incapable de mesurer l’ironie ? Ou simple occasion d’assouvir un besoin éventuel de violence par écrit ?
      Quoi qu’il en soit, cet article pour la FETE DES JONQUILLES n’est en aucun cas l’article idéal pour ce genre de message ; de même que l’article prochain qui concernera une mystérieuse pluie de grenouilles…

      répondre
  3. ANDRE FRANCOIS

    Par respect pour les organisateurs … je trouve ces échanges tout à fait déplacés. La quête de bénévoles est très sérieuse pour garantir la qualité de cet événement de renom pour Gérardmer.

    Même si l’on peut avoir des divergences avec certaines actions, reconnaissez tout de même, que tous nous bénéficions au moins d’une chose, suite à ce mouvement, c’est la baisse du prix des carburants, faites vos comptes …

    J’ose espérer (pour ne pas dire persuadé) que vous êtes assidus du concours d’éloquence … ces jeunes talents méritent le soutien de leurs aînés … et peut-être parmi eux de futurs bénévoles qui sauront aimablement guider les spectateurs de la fête des jonquilles vers leur stationnement.

    répondre
  4. FABRIZI Gérard

    Eh ben mon colon, eh ben mes petits frères, c’est pas les propositions de l’homme masqué xlpc qui va aider à recruter du monde.
    Je suggère à la société des fêtes, non pas de demander la censure de la proposition de xlpc, mais de publier un commentaire pour condamner ce genre de proposition.
    Si il y a une manifestation qui fait depuis des décennies, appel au bénévolat, ou plutôt à la bonne volonté unanime de la ville et des alentours. Sans distinction de classe sociale, de croyance, ou de conviction politique, c’est bien la fête des jonquilles.
    En tous cas je la vis comme ça.
    Et tout le monde en profite.
    C’est notre fête nationale à nous. Il n’y a pas de bons geromois ou de mauvais, il n’y a pas de bons vosgiens ou de mauvais.
    Tout le monde suit l’événement avec enthousiasme et entrain.
    Alors, monsieur le rabat joie, je vous suggère de retirer votre commentaire ou de demander des excuses.
    En attendant je vous fais part de mes sentiments choisis.

    répondre
  5. Pauwell

    XLPC tu devrais etre benevole puisque tu est en retraite en plus certainement pas trop fatigué vu le métier exercé.

    IL va y avoir de la sueur de prof

    répondre
    1. a perrin

      De la « sueur de prof », sans doute… pour vous faire apprendre la conjugaison du verbe « être » (la version correcte étant « tu es »).
      Comme quoi, l’enseignement doit être plus épuisant que certains tendent à le penser.

      répondre
        1. a perrin

          Monsieur PERRIN, comme vous dîtes, est étudiant ingénieur et pas enseignant ; et je suis attaché à la correction de l’orthographe, surtout lorsque l’on cherche à donner des leçons.
          Les professeurs, d’autant plus en école, collège et lycée, font comme ils peuvent avec ce qu’on leur donne (mais c’est un tout autre débat) pour assurer un futur aux jeunes ET a fortiori à la France, et plus loin (il est difficile de mesurer l’échelle en question).
          Considérant cette tâche comme étant des plus importantes, je réponds « non » à votre question : la « sueur de prof » n’est pas rare, ne vous en déplaise.
          Toutefois, vos remarques dépourvues de réflexion sur ce sujet me fait croire que l’intellect n’est pas votre fort, et je comprends ainsi votre position.

          répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.