Search
dimanche 19 mai 2019
  • :
  • :

Les Hivernales entre textile et volatiles Exposition ouverte tous les jours jusqu'au 5 mars

image_pdfimage_print

Le vernissage de l’exposition annuelle des Peintres des Hauts a eu lieu ce samedi 16 février à l’Espace Tilleul en présence de l’adjoint au maire Jean-François Duval et de l’invité d’honneur de cette édition : l’artiste plasticienne Claude Semelet qui expose une série de toiles intitulée Mascarade.

hivernales 2019 (6)

De gauche à droite : Denyse Foinant, Claude Semelet et Jean-François Duval

C’est toujours avec plaisir que Denyse Foinant présente chaque nouveau cru des Hivernales dont les thèmes sont choisis en commun et la réalisation des œuvres exposées est guidée par de talentueux intervenants. Cette exposition  est donc le reflet d’une année de travail à l’atelier de l’association : « Vous verrez ainsi des collages (papiers collés, collés puis peints, textiles, végétaux etc). Vous pourrez aussi voir de l’art textile ; tous les supports et toutes les techniques sont autorisés (couture, colle, broderie, volume). De plus, vous découvrirez des œuvres personnelles réalisées en dehors de l’atelier. Dans tous les cas, les créations sont le reflet du ressenti de chacun, avec l’influence de l’environnement et de l’actualité. Concernant cette édition, une vingtaine d’artistes a choisi d’exposer plus de cent œuvres » précisait ainsi la présidente des Peintres des Hauts avant de laisser la parole à Claude Semelet.

hivernales 2019 (1)Originaire d’Épinal et désormais basée à Nancy, l’invitée des Hivernales a longtemps été enseignante avant de se lancer dans l’art mural puis de développer progressivement d’autres techniques et son coup de pinceau/crayon. Aujourd’hui, elle continue de donner des cours de dessin et peinture dans différentes structures associatives notamment. Elle s’investit également beaucoup au sein de l’association des Artistes Lorrains. Avec Mascarade, elle vous présente ici une « histoire d’oiseau » qui a commencé il y a quelques années déjà… Des oiseaux tourmentés par le chasseur qui se sauvent d’une cuisine avant le banquet pour éviter de passer à la casserole ! Avec le peu d’énergie qu’il leur reste, ces faisanes se font la belle et quittent « cet endroit maléfique… » Cette série a quelque chose de très théâtrale dans le mouvement, les postures, les couleurs peut-être même, et pourrait faire écho à « La conférence des oiseaux » de Jean-Claude Carrière. Un des plus beaux récits poétiques de tous les temps qu’a récemment apprécié Claude au théâtre de la Manufacture. Mais peut-être que les oiseaux de Claude vous inspireront autre chose ? Seule une petite visite à l’Espace Tilleul pourra vous permettre de répondre à cette question.

Le jeu en vaut la chandelle et prouve que les Peintres des Hauts « participent au Grand Débat artistique permanent » pour reprendre les mots de Jean-François Duval, représentant de la Ville de Gérardmer. La Perle des Vosges qui est toujours un précieux partenaire des Hivernales et que Denyse Foinant a tenu à remercier, tout comme le Comptoir Hôtelier aux côtés de l’association depuis des années. Allez, on s’envole à l’Espace Tilleul maintenant !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.