Search
mardi 19 mar 2019
  • :
  • :

Conseil municipal – entre budget et budget 14,8 millions budgétés en 2019 pour le Centre Aquatique

image_pdfimage_print

cmvAvant de voter le budget 2019, sans doute dans les semaines prochaines, les élus locaux ont validé les comptes administratifs de l’exercice 2018. Notamment les 3 budgets principaux que sont : le budget général pour une recette de 23 230 000 €, celui du domaine de ski alpin pour un exercice + report de 4 700 000 € et celui de la régie ski d’un total de 5 260 000 €…à ces derniers, il faut ajouter, pour les plus importants, le budget eau d’un montant de 1 832 000 € et celui de l’assainissement pour 1 238 000 €.  Des comptes qui laissent apparaitre un excédent  de presque 4 millions d’euros et une amélioration de 867 000 € par rapport à 2017.

En ce qui concerne 2019, le budget est déjà dans les starting-block avec pour objectif la poursuite des efforts de rationalisation des dépenses de fonctionnement, le maintien du taux des 4 taxes, la maitrise de l’annuité de la dette tous budgets confondus  afin qu’elle ne dépasse pas 15% des recettes de fonctionnement (13,68% tous budgets confondus et 10,40% hors domaine skiable alpin).

Mais aussi la mise en oeuvre d’un programme d’investissement au service des gérômois et de l’attractivité de la commune sur fond de maintien des services à la population et la poursuite du soutien à l’économie locale.

Le gros chantier 2019 sera sans nul doute celui de la réhabilitation et l’extension du Centre Aquatique pour un montant de 14,8 millions d’euros de dépenses, hors remboursement du  FC TVA pour 2,4 millions d’euros et des subventions attendues à hauteur de 2,5 millions … (Le FC TVA est le fond de compensation pour la TVA . C’est un prélèvement sur les recettes de l’État qui constitue la principale aide de l’État aux collectivités territoriales en matière d’investissement).

Il faudra également budgéter la poursuite de la requalification de la place du vieux Gérardmer, des rues et avenues, d’une partie du réseau d’eau….Et pour le domaine skiable, le changement du câble du télésiège 4 places, l »inspection du téléski de la Chaume Francis pour environ 1 500 000€ ….et toujours sur fond d’une annuité de la dette contenue à hauteur de  1 844 000 € toujours hors domaine skiable alpin.

Pour conclure une séance également consacrée aux affaires courantes, le maire Stessy Speissmann est revenu sur sa participation au déjeuner mardi denier à l’Élysée dans le cadre du Grand Débat (voir notre article par ailleurs). Ce même Grand débat qui se prolongera pour les gérômois mardi prochain à l’Espace Lac à 18h30 .




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.