Search
mardi 19 mar 2019
  • :
  • :

Grand Débat ou « enfumage » ? L'intégralité de la session gérômoise visible sur France 3 en replay

image_pdfimage_print

La Commune de Gérardmer avait décidé de participer et faire participer les citoyens du secteur au Grand Débat national à travers une réunion programmée ce mardi soir à l’espace LAC et enregistrée par France 3.

C’était en effet la grande nouvelle de la soirée, cette réunion publique qui a attiré près de 200 personnes était entièrement filmée et diffusée en direct par France 3 Lorraine qui avait proposé ses services. Ainsi, pour ceux qui auraient manqué le coche, vous pourrez revisionner l’intégralité du débat en replay sur le site de la chaîne régionale. On ne rentrera donc pas dans les détails puisque tout vous sera prochainement servi sur un plateau (plateau TV d’ailleurs !). Ce que l’on retiendra tout d’abord, c’est que l’ancien proviseur du lycée de la haie Griselle Bernard Krid avait été choisi pour endosser le costume de modérateur lors de cette soirée. Une belle preuve de l’ouverture de la Ville de Gérardmer qui n’avait pas hésité à confier les clefs du camion à un Bressaud, comme le fera remarquer avec humour le maire Stessy Speissmann en préambule des réjouissances. Plus sérieusement, son parcours professionnel, son implication à bien des niveaux et une verve certaine semblaient le qualifier pour cette tâche dont il s’est parfaitement acquittée.

Et si ce dernier avait annoncé que les 4 thèmes du grand débat seraient abordés de manière plus ou moins équitable, c’est bien la question de la pertinence et du bien fondé du Grand Débat lui-même qui a finalement été posée d’entrée de jeu par l’un des représentants des Gilets Jaunes sur Gérardmer. Le mouvement qui dénonce en effet un « enfûmage » de la part du président et du gouvernement, « une opération de communication qui ne sert qu’à Macron en vue des européennes » pour reprendre les mots de l’intéressé. Ce dernier persistera et signera un peu plus tard dans le débat en précisant « qu’il n’y a rien à faire remonter, tout est déjà connu, mais on ne fait rien ! » Car une des principales inquiétudes par rapport à la démarche du Grand débat, au-delà de la bonne volonté et de l’honnêteté des élus locaux qui organisent ce type de réunion, est bien de savoir « ce qui va être remonté » , « comment cela va-t-il être exploité » et comment le gouvernement se positionnera et agira, tout en sachant qu’il y a près de 1 900 réunions de ce même type à éplucher. Face à cette inquiétude, Bernard Krid a donc choisi d’anticiper un peu sur la fin de la séance en précisant que les comptes-rendus de ces réunions allaient être étudiés de manière algorithmique puis manuelle, le tout en un temps, record « un tour de force si l’on y parvient » ajoutera le modérateur du soir… La suite, eh bien, qui vivra verra !

Mais beaucoup semble pessimistes, pour ne pas dire fatalistes, sur la suite qui sera donnée au Grand Débat national. Il y a pourtant des idées, des bonnes même, des citoyens qui avaient fait le déplacement « pour construire » et qui souhaitent « rapprocher la démocratie des territoires » ou « veulent croire en la proximité » , « remettre à plat la démocratie locale » également. Pour cela, des questions pertinentes ont été posées : efficience de l’impôt, nécessité « de repartir de la base » en matière de service public qui enregistre un recul hallucinant et sans cesse croissant, stopper net le cumul des mandats pour une meilleure représentativité etc… Bref, il y a eu des échanges, il y a eu débat, mais y aura-t-il du mouvement suite au Grand Débat… C’est un autre débat !

Retrouvez le Grand Débat à Gérardmer prochainement dur France 3 Lorraine : France 3




16 réactions sur “Grand Débat ou « enfumage » ?

  1. paul de montclos

    Bravo et Merci pour l’organisation et l’animation de ce débat.
    ce n’est pas si facile que cela de permettre, autour de questions aussi sensibles et importantes, des échanges et une écoute attentives des différents et nombreux points de vue.
    Au delà de certains discours et postures ce fut pour moi l’occasion de dire et entendre des avis, des inquiétudes, des propositions et des témoignages qui allaient bien au delà d’un soit disant enfumage !
    Rien que pour avoir permis ces échanges c’était bien !

    répondre
    1. genatio marianne

      Pour moi le débat était très intéressant,je l’ai écoutè , merci à ceux qui se sont exprimés…et aux organisateurs en espérant qu’il en sortira quelle chose de bien.

      répondre
  2. Jacques VALENTIN

    Un échange constructif pour la plupart des interventions, des propositions, et des contributions. Je n’ai pas vu de fumée.. et le titre ne revêt pas la réalité de ce débat qui avait l’avantage d’exister, de faire exprimer les avis et les suggestions. A renouveler !
    Bravo pour l’animation, ce n’est pas un exercice facile.

    répondre
  3. remi lepage

    Hormis la tentative de captation de la parole par un représentant des gilets jaunes, le débat a été riche d’échanges et de partages. L’énergie, les initiatives, les idées, les fondamentaux sont là pour avancer tous ensemble, c’est la clé de l’avenir.

    répondre
  4. Valérie F

    Merci à M le Maire et à M Krid d’avoir permis ce débat.
    On nous a proposé de réfléchir et de nous exprimer, c’est déjà une très bonne initiative. C’était intéressant de s’ecouter, de dialoguer et de faire des propositions. Et tout à fait d’accord que le terme ´´enfumage ´´ ne reflète pas la réunion d’hier soir…

    répondre
    1. Denis GJ

      Tout à fait, tout est dans le titre !
      Et perso la seconde partie me semble bien refléter les propos du jour de l’exécutif …
      J’ai bien fait de ne pas perdre mon temps en palabres inutiles, constructifs et intéressants sur l’instant (tout comme les réunions Tupperware lol), je n’en doute pas, mais totalement inutiles au bout du compte, c’est malheureusement la seule chose qu’il faille encore une fois retenir de cet exercice pitoyable qui n’a qu’un but, jouer la montre !

      répondre
      1. Gilles & John

        Le grand enfumage ce sont 40 000 boulets fluo ( j’arrondis ) perfusés à la haine et aux réseaux sociaux pour une grande majorité, gagne pain des chaînes dites d’info qui tournent en rond comme des ânes tous les WE, hors vacances de ski évidement, ces enfants gâtés de la république qui pleurent et s’ennuient la bouche pleine…Si vous pensez être en train de faire la révolution, essayez au moins d’être crédibles en ne la faisant pas que le samedi et en arrêtant pendant les vacances…Robespierre ne prenait pas de RTT.

        répondre
      2. Rosseille

        Enfumage c’est sur ils y sont habitués les BJ, les ronds point ça les a entraînés, et en plus ça brouille le cerveau, enfin pour ceux qui en ont un.

        répondre
  5. Cap Canaveral vous m'entendez..

    J’ai écouté le débat et entendu Mr Frayon parler de la RN 66 en maniant les chiffres, les mots,les inexactitudes,et les omissions.

    Pour situer, la RN 66 est la route stratégique et à très fort trafic qui relie Nancy à Mulhouse via le col de Bussang.

    Le tronçon dont il est fait état est en fait la déviation pour partie à flanc de coteaux des villages de Ramonchamp et Rupt sur Moselle.
    Les 60 millions ne concernait pas un entretien de chaussée comme on pouvait le sous entendre ,mais une création de chaussée de A à Z ouvrages d’arts compris.

    Pour rappel, cette voie essentielle pour le désenclavement des Vosges et la tranquillité des habitants des villages cités est fréquentée tout les jours par des milliers de véhicules ( d’ou la justification de la dépense ) .

    Précisons aussi que l’entretien lourd d’une chaussé à fort trafic ce n’est pas tout les 5 ans comme annoncé ,mais dans une fourchette comprise entre 12 et 17 ans.

    C’est toujours mieux de remettre la niche sur le chien.

    répondre
  6. genatio marianne

    J’ ai écoutè le débat que j’ai trouvé très intéressant ,merci pour les personnes qui se sont exprimées et pour les organisateurs en espérant ,qu’il en sortira de quelque chose de positif…

    répondre
    1. Gilles & John

      Quoi qu’il en sorte ça ne sera pas suffisant, les Français sont contre un impôt pour tous, mais pour le salaire universel ! cherchez l’erreur !

      répondre
  7. Il est peue jo

    C’est curieux comme les gens lisent ce qu’ils veulent… Le titre pose la question avec un point d’interrogation… Oui peut-être un enfumage

    répondre
  8. ils sont incorrigibles.

    Un nouvel exemple de l’inconscience des politiques avec l’argent des autres et aussi des doubles discours au sein même d’un gouvernement.

    En même temps que le premier ministre annonçait une volonté de baisser les impôts en même temps que les dépenses ,Mme Schiappa déclarait vouloir passer le congé paternité pour les pères de 11 jours à 2 ou 3 semaines.

    Est ce bien raisonnable…

    répondre
  9. BEAUDAUX

    Merci à Monsieur le Maire d’avoir organisé ce débat. Il le fallait de toute façon.
    Mr le modérateur a bien rempli son rôle et les débats bien menés.
    L’assemblée manquait cruellement de jeunes, la moyenne d’âge des présents était d’environ 55 ans.
    Sans doute faudra-t-il trouver le moyen de les interintéresser à leur avenir. Leur faire comprendre que l’avenir est entre leurs mains.
    Sinon, au niveau des propositions, rien de renversant, juste un peu de polémiques
    Pas sûr que notre avenir va être bousculé avec ce débat.
    Mais encore une fois, il a le mérite d’avoir eu lieu et on pourra dire : on y était.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.