Search
mardi 19 mar 2019
  • :
  • :

L’hymne à l’amour de Eric Badonnel à sa mère Alors que la mémoire s'efface

image_pdfimage_print

On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime, qu’on les aime. Une lapalissade ? Pas si sûr ! En creusant dans nos souvenirs personnels , en pensant à tous ceux qui sont partis trop vite  ou que la vie a éloigné de notre quotidien, on s’aperçoit souvent qu’on a oublié de leur dire l’essentiel. Et l’essentiel tient souvent en 3 petits mots de rien du tout : je t’aime…

Le constat s’impose aujourd’hui pour le gérômois Eric Badonnel parti vivre vers d’autres cieux et qui signe son premier ouvrage consacré à sa maman Monique intitulé « alors que la mémoire s’efface« . Et quand les souvenirs s’envolent, c’est parfois la maladie d’Alzheimer qui bouleverse la vie de toute une famille.

«  J’ai perdu dernièrement deux amis, l’un avait organisé ses funérailles, l’autre rien du tout  » constate Eric Badonnel  » est ce qu’en écrivant ce bouquin j’ai voulu faire le deuil de ma mère avant même son décès ? »

L’auteur doit connaitre la réponse à son propre questionnement, mais au delà d’un sentiment personnel, il a souhaité raconter la vie d’une maman en remettant des mots où elle ne peut plus en mettre. «  Je pense avoir fait un travail de mémoire pour justement raconter la mémoire d’une femme qui l’a perdu » poursuit Eric Badonnel  » Mais que sait-on vraiment sur sa propre mémoire familiale. Que sait-on de ses parents? Des tabous, des non-dits. Pour cela, je me suis plongé dans ses souvenirs en devenant son porte-parole et en acceptant d’être parfois impudique vis-à-vis de moi même mais  tout en gardant une réelle pudeur vis-à-vis de ma mère ».

Eric Badonnel revient sur le parcours de Monique, sur les origines d’une femme qu’il veut intelligente, indépendante, voire « sauvage » au fort caractère, issue d’un milieu ouvrier et qui est devenue sur le tard commerçante à Gérardmer après avoir vécu toute son enfance à Golbey où elle fut 1ère du canton lors de l’obtention de son  certificat d’étude.

Au delà de la maladie d’Alzheimer, on comprend que le directeur de mission  pour le  Groupe UGECAM (Union pour la gestion des établissements des caisses d’assurance maladie) dévoile son amour à sa mère tel un véritable hymne à Monique. Mais plus qu’un trop long discours au risque de tomber en digression, le principal est dans les 172 pages de « Alors que la Mémoire s’efface ». Et Eric Badonnel de conlure  » dans notre rapport à la vérité, fait de mémoire et de langage, nous sommes tous comme atteints d’une maladie d’Alzeimer. La parole est perdue peut-être, mais sa recherche nous rend pleinement vivant ».       Sortie du livre  le 15 mars aux éditions Aux Bords de l’Eau.

Signature à La librairie des lacs à Gérardmer le samedi 20 avril 2019 de 10 à 12 heures, et une petite conférence suivie d’une signature à la libraire Le Neuf à Saint-Dié-des-Vosges le samedi 27 avril 2019 après-midi à partir de 14 heures.




5 réactions sur “L’hymne à l’amour de Eric Badonnel à sa mère

  1. Fichter marie

    Impatiente de lire cet hommage. une maman est irremplaçable et oser lui rendre sa mémoire est sans doute la plus belle preuve d’amour …
    Au plaisir
    Marie

    répondre
  2. P. Durand

    J’ai vraiment hâte de lire ce livre qui raconte la vie d’une figure locale de Gérardmer.

    Enfin un livre qui donne une bonne image des Vosges ! J’espère.

    répondre
  3. Isabelle T

    Je ne savais pas que Mme BADONNEL était malade. Quelle tristesse !

    Je me souviens de sa gentillesse et de son humour, dans son magasin Phildart.

    A lire donc. Avec beaucoup d’émotion.

    répondre
  4. Canuel

    Bravo Eric quel talent vous êtes un homme d’une extrême sensibilité et d’un courage incroyable .
    J’ai toujours été proche de vous et je continuerais à vous soutenir .
    Oui quelle plume bravo .
    Félicitations .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.