Search
samedi 17 août 2019
  • :
  • :

Les lycéens à l’heure du grand débat… Climatique !

image_pdfimage_print

Les lycéens n’étaient pas dans la rue mais bien au foyer du côté de la Haie Griselle où avait lieu un débat sur les enjeux du changement climatique. Covoiturage, panneaux solaires et lutte contre le gaspillage alimentaire étaient à l’ordre du jour…

Dans le sillage du ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer, plusieurs débats de ce type sur le thème porteur et d’actualité du changement climatique étaient organisés dans les lycées de France et de Navarre… A la Haie Griselle, ce sont 4 élèves du CVL (conseil de la vie lycéenne) qui avaient pur mission d’animer la séance. Ces derniers avaient donc peu de temps pour se préparer, l’idée ayant germé en début de semaine. Fort heureusement, l’en d’entre eux, en la personne de Paul Poirot, avait bénéficié de conseils avisés pour mener le débat. Vice président du CVL, ce dernier a participé à un séminaire organisé par le Conseil Départemental du la Vie Scolaire mardi et mercredi. Il a donc pu acquérir et transmettre à ses camarades une base méthodologique et des connaissances afin d’aborder au mieux le sujet. A noter que l’enseignant de physique Samuel Antoine était également présent afin d’apporter ses lumières sur un sujet qu’il connaît bien et pour lequel il s’implique.

« Le but de l’opération est de faire émerger des propositions, des idées et pouvoir mettre en ouvre des choses concrètes au sein de l’établissement, de porter des projets » précisait ainsi Sarah Suchetet, CPE du lycée La Haie Griselle. 4 grandes thématiques étaient proposées au niveau national et reprises localement dans les établissements scolaires :

-Les économies d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

-Les énergies renouvelables.

-L’implication face au changement climatique.

-La lutte contre le gaspillage alimentaire.

« A priori, c’est sur ce thème que les 4 animateurs du débat risquent d’insister un peu plus car  un projet est en cours dans l’établissement, c’est un sujet que les touche peut-être un peu plus et sur lequel  ils ont le sentiment de pouvoir agir plus facilement et directement » ajoutait Sarah Suchetet. Il n’empêche que, rapidement, certains élèves se sont constitués force de proposition pour les autres thèmes, mettant par exemple en avant le développement du covoiturage pour se rendre à l’école, ou encore la pause et l’utilisation de panneaux solaires sur des bâtiments plutôt bien fournis en surface de toiture, et qui plus est bien exposé… Preuve que le changement climatique concerne sans doute plus de jeunes qu’on ne l’imagine parfois. La forte participation (qui était libre) à ce débat confirme d’ailleurs cette tendance. Pour conclure, le bilan de ce débat sera expédié au Conseil National de la Vie Lycéenne chargé d’étudier la question et surtout les propositions. Affaire à suivre donc, sachant qu’à la Haie Griselle, on se retrousse déjà les manches pour agir contre le changement climatique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.