Search
dimanche 19 mai 2019
  • :
  • :

Mathilde, du 1er jour au reste de sa vie… Dans le cadre de la semaine du cerveau avec le Rotary Club de Gérardmer

image_pdfimage_print

Difficile de percer le mystère de la vie mais, peu à peu, la science avance et permet de comprendre notamment le développement de l’être humain. Dans le cadre de la Semaine du Cerveau en Lorraine« le Rotary Club de Gérardmer, via son président André Jacquelin avait convié dans la salle de spectacle du Casino le professeur Laurent KOESSLER, neuro-scientifique, chercheur au CNRS de Nancy  pour une conférence avec pour préambule un film intitulé « Un an dans la peau d’un bébé » de S. Schmitt, J. Korkikian & p-F. Glaymann . Le court métrage permet de découvrir l’évolution pendant un an d’un nourrisson et de son cerveau.

Avant de discuter sur le fond des avancées scientifiques et de comprendre certains mécanismes, il était possible de pénétrer l’intimité d’une famille, de découvrir l’accouchement de Mathilde et sa sœur jumelle mais aussi de connaitre la vie de ses parents avant, pendant et après la naissance de la petite fille. Le documentaire projeté devant environ 120 personnes est bouleversant, naviguant entre science et sentiments : c’est sans doute ce qui fait sa force !

L’étape Gérômoise est une virgule dans le cursus de la  manifestation internationale, organisée simultanément dans une centaine de pays et plus de 120 villes en France. Le but étant de sensibiliser le grand public à l’importance de la recherche sur le cerveau. C’est l’occasion pour de nombreux chercheurs, médecins et étudiants bénévoles de rencontrer le public et de partager avec lui les avancées obtenues dans les laboratoires de recherche en neurosciences, d’en présenter les enjeux pour la connaissance du cerveau et les implications pour notre société.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.